Expérience de design extrême avec Lionel Jadot

Découvrez l’univers iconoclaste du designer belge Lionel Jadot. Il est dévoilé, pour la première fois, dans une exposition d’envergure qui lui est entièrement consacrée.

Armoire Blue Tie Roofing, une pièce unique hollandaise du XVIIIème siècle en palissandre, habillée d’une marqueterie de roofing de toiture à l'extérieur et d’un habillage d'écailles de papier Arche bleu profond et rehaussé de feuille d'or 24 carats, à l'intérieur. Le piètement est composé de blocs de pierre de carrière de récupération avec trous de forage. Création Lionel Jadot.
Voir plus : armoire

L’enfance de l’art

Artiste, designer, grand voyageur…Lionel Jadot ne rentre dans aucune case et encore moins dans une seule discipline. Il les mixe en accord avec sa pratique qu’il qualifie lui-même de « Mixed Grill ». Parce que toutes les disciplines mijotent et mitonnent dans son atelier bruxellois. Il l’a d’ailleurs spécialement déménagé pour cette exposition organisée au CID du Grand Hornu près de Mons pour nous prouver que « ses carnets », seul fil conducteur de son travail, sont « le grill sur lequel faire cuire toutes ses inspirations » encore « crues ». C’est lui qui a signé la décoration à l’esthétique résolument constructiviste du nouvel l’hôtel Jam à Bruxelles et du dernier glacier à la mode dans le quartier branché de la place Sainte-Catherine. Les meubles ne sont étrangers aux origines de Lionel Jadot. Il incarne la 6ème génération des Vanhamme, une société belge de garnissage de fauteuils fondée en 1895. Enfant, Lionel trainait dans l’atelier de son père et y a fabriqué ses premières créations avec des vieilles planches, dès l’âge de 6 ans. « Lorsque je demandais quelque chose à mon père, il me disait de prendre dans l’atelier de quoi le fabriquer ». A 18 ans, à la tête de l’atelier, il apprend le métier sur le tas, cultivant aussi l’économie des matériaux et commence à réaliser des aménagements d’intérieur, puis ouvre son propre studio 4 ans plus tard.

Lampe de table Bamboo Edge composée une dameuse de pavés en fonte du début XXème siècle. Montage en laiton avec boucle de ceinture du Mali, bambou cintré, bol japonais tibétain, gouttes en pierre et chutes de carrière qui servent de contrepoids... Petite série fabriquée pour cette création signée Lionel Jadot.
Afficher la galerie
Lampe de table Bamboo Edge composée une dameuse de pavés en fonte du début XXème siècle. Montage en laiton avec boucle de ceinture du Mali, bambou cintré, bol japonais tibétain, gouttes en pierre et chutes de carrière qui servent de contrepoids... Petite série fabriquée pour cette création signée Lionel Jadot.
©Serge Anton

Un style sans style

« J’aime les matériaux qui vivent, se patinent, prennent des taches ». Lampe avec pied en branche d’arbre plâtré, meuble vitrine avec étagères composés de chutes de placage recollées ensemble, transat XXL posé sur une structure de pierre volcanique de 320 millions d’années avec assise composée de sangles de grues recréées, les assemblages sculpturaux de Lionel Jadot, basés sur la philosophie du recyclage, sont plus que des montages inspirés de pièces hétéroclites. Ses œuvres racontent des histoires et sont souvent finalisées par des artisans comme des pièces de haute couture. Elles renferment des éléments rares, d’exception et anciens associés à des matériaux et métaux ordinaires. Et c’est justement ce qui fait leur richesse, leur particularité. Armoire à linge recouverte de roofing et d’or, tapisserie ancienne décorée d’emblèmes de moto, tronc d’arbre détourné en châssis de vraie moto, fauteuil sculptural réinventé à partir d’un siège de camion récupéré de son père et de quelques profils de chaise… la création semble s’exercer en toute liberté, mais c’est un leurre, elle parle de l’homme de ses passions, de ses obsessions et de ses racines.

Moto Primal Wheels recréée à partir d’une grande branche d’arbre. Le modèle roule et fonctionne parfaitement ! Création Lionel Jadot.
Afficher la galerie
Moto Primal Wheels recréée à partir d’une grande branche d’arbre. Le modèle roule et fonctionne parfaitement ! Création Lionel Jadot.
©Serge Anton

Le luxe de l’upcycling

Projets intrépides, aménagements d’hôtels, restaurants, maisons d’exception et penthouses, châteaux, chalets, cabanes, manèges ou hangars, les créations de Lionel Jadot jouent sur le fil du rasoir avec des objets et matériaux de seconde main auxquels se rajoutent des pièces réalisées sur mesure. Jusqu’à 12 artisans peuvent travailler sur un détail architectural, une poignée de porte customisée, une porte d’armoire sculptée…D’inspiration brute, ses réalisations sont dotées de finitions sophistiquées combinant matériaux pauvres et nobles, voire luxueux et pendant l’exposition, il réalisera en live des sculptures…

Portrait de Lionel Jadot accompagné de la sculpture Patch Dog, création Lionel Jadot.
Afficher la galerie
Portrait de Lionel Jadot accompagné de la sculpture Patch Dog, création Lionel Jadot.
©Serge Anton

Exposition Lionel Jadot, « Mixed Grill » du 18 septembre au 4 décembre 2016
CID - centre d'innovation et de design au Grand-Hornu

82, rue Sainte-Louise
7301 Hornu
Belgique
Tél. : 0032 (0) 65 65.21.21

Mail : info.cid@grand-hornu.be
www.cid-grand-hornu.be
Et www.grand-hornu.eu

Banc Static Flow fabriqué à partir d’un tronc taillé à la tronçonneuse et recouvert d’une métallisation au cuivre. Création Lionel Jadot.
Afficher la galerie
Banc Static Flow fabriqué à partir d’un tronc taillé à la tronçonneuse et recouvert d’une métallisation au cuivre. Création Lionel Jadot.
©Serge Anton

Suspension Light Catcher, composée des globes en cristal du XIXème siècle pour emprisonner la lumière. Ce sont les globes chinés qui ont déterminé la forme de ce luminaire. Création Lionel Jadot.
Afficher la galerie
Suspension Light Catcher, composée des globes en cristal du XIXème siècle pour emprisonner la lumière. Ce sont les globes chinés qui ont déterminé la forme de ce luminaire. Création Lionel Jadot.
©Serge Anton

Table basse OutGrowth, table basse faite de tôles de plafond et montée sur des pieds constructivistes en bois, réalisés à partir de chutes de bois de l’atelier, multiplis, contreplaqué, aggloméré… Création Lionel Jadot.
Afficher la galerie
Table basse OutGrowth, table basse faite de tôles de plafond et montée sur des pieds constructivistes en bois, réalisés à partir de chutes de bois de l’atelier, multiplis, contreplaqué, aggloméré… Création Lionel Jadot.
©Serge Anton

Décliné en cuir rouge, table basse Precious Catalyst avec pieds formés par des catalyseurs de voiture. Plateau recouvert de cuir pleine fleur (couleur réalisée par tannage naturel) et décoré de galons classiques de bureau anglais. Le travail de dorure sur cuir a été réalisé par le gainier d’ameublement bruxellois Francis Dekelver, fournisseur agréé de la Cour de Belgique. Création Lionel Jadot.
Afficher la galerie
Décliné en cuir rouge, table basse Precious Catalyst avec pieds formés par des catalyseurs de voiture. Plateau recouvert de cuir pleine fleur (couleur réalisée par tannage naturel) et décoré de galons classiques de bureau anglais. Le travail de dorure sur cuir a été réalisé par le gainier d’ameublement bruxellois Francis Dekelver, fournisseur agréé de la Cour de Belgique. Création Lionel Jadot.
©Serge Anton

Console Raw Copper composée d’une planche d'atelier usée par le travail d’un ferronnier, couverte de graisse et de métal, flottant sur des tiges carrées de cuivre brut. Création Lionel Jadot.
Afficher la galerie
Console Raw Copper composée d’une planche d'atelier usée par le travail d’un ferronnier, couverte de graisse et de métal, flottant sur des tiges carrées de cuivre brut. Création Lionel Jadot.
©Serge Anton

Chaises Cutting Chair revêtues de tapisseries maniérées de la Savonnerie (XVIIIème siècle) rebrodées d’applications d’écussons de vestes de motard. Garnissage en crin et structure en tubes carrés de métal brut naturellement oxydé. Création Lionel Jadot.
Afficher la galerie
Chaises Cutting Chair revêtues de tapisseries maniérées de la Savonnerie (XVIIIème siècle) rebrodées d’applications d’écussons de vestes de motard. Garnissage en crin et structure en tubes carrés de métal brut naturellement oxydé. Création Lionel Jadot.
©Serge Anton

Lampe rotative Bonzaï composé de liseuses de pupitres de musiciens de 12 volts rassemblées sur un arbre en laiton, comme un orchestre. Création Lionel Jadot.
Afficher la galerie
Lampe rotative Bonzaï composé de liseuses de pupitres de musiciens de 12 volts rassemblées sur un arbre en laiton, comme un orchestre. Création Lionel Jadot.
©Serge Anton

A droite, chaise Calibre qui résume l'histoire de la famille de Lionel Jadot, fabriquée à partir de calibres de chaises de style, patrons originaux, le siège de la camionnette de l'atelier, un coussin en tapisserie XVIIIème siècle… A gauche, chaise CamShaft, réalisée à partir d’une structure récupérée il y a 20 ans. Elle est composée d’une carcasse de chaise de bureau 1930, ré-habillée de hêtre massif et soulignée de galons métalliques provenant de réservoirs à essence de motos Honda. Création Lionel Jadot.
Afficher la galerie
A droite, chaise Calibre qui résume l'histoire de la famille de Lionel Jadot, fabriquée à partir de calibres de chaises de style, patrons originaux, le siège de la camionnette de l'atelier, un coussin en tapisserie XVIIIème siècle… A gauche, chaise CamShaft, réalisée à partir d’une structure récupérée il y a 20 ans. Elle est composée d’une carcasse de chaise de bureau 1930, ré-habillée de hêtre massif et soulignée de galons métalliques provenant de réservoirs à essence de motos Honda. Création Lionel Jadot.
©Serge Anton

A droite, lustre Babel Crane construit à partir de superposition de matière. Son graphisme modulaire reprend les codes visuels de grands lustres : Abat-jour en plâtre, sangles avec branches recouverts d’une peinture laquée et métallisée italienne. A gauche, Tapestry-Raw, une tapisserie du XIXème siècle avec décor de village médiéval recouvert partiellement d’une application rebrodé d’un dragon japonais et de vêtements recyclés. Création Lionel Jadot.
Afficher la galerie
A droite, lustre Babel Crane construit à partir de superposition de matière. Son graphisme modulaire reprend les codes visuels de grands lustres : Abat-jour en plâtre, sangles avec branches recouverts d’une peinture laquée et métallisée italienne. A gauche, Tapestry-Raw, une tapisserie du XIXème siècle avec décor de village médiéval recouvert partiellement d’une application rebrodé d’un dragon japonais et de vêtements recyclés. Création Lionel Jadot.
©Serge Anton

Article publié le 25 septembre 2016

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire