Toute la douceur de l’hôtel Pastel

Comme son nom l’indique, ce nouvel hôtel décline des teintes délicates mais rend aussi hommage à des célèbres maisons de couture telles que Dior, Hermès et Chanel.

Les détails en laiton doré apportent une touche de sophistication.

Parfum de femme

Niché dans une petite rue du XVIème arrondissement, à deux pas de la Place de l’Etoile, des Champs-Elysées et de l’avenue Montaigne, l’hôtel Pastel rend hommage à la féminité un peu rétro avec des ambiances douillettes et moelleuses. La gamme de couleurs décline des tons poudrés inspirés de l’univers des palettes de maquillage. Et pourtant, le décorateur qui a orchestré sa mise en beauté est un homme, Laurent Maugoust.

Un papier-peint signé d’une grande maison de luxe Parisienne est encerclé dans un cadre doré comme un tableau.
Afficher la galerie
Un papier-peint signé d’une grande maison de luxe Parisienne est encerclé dans un cadre doré comme un tableau.
©Christophe Bielsa

Le parcours d’un homme

Laurent Maugoust est un architecte d’intérieur et décorateur, diplômé de l’Ecole Camondo. Il a fait ses classes dans l’agence de Christian de Portzamparc. Il a créé son studio en 2003 et a étroitement collaboré avec l’architecte d’intérieur Jean-Philippe Nuel pendant 10 ans, en tant que directeur artistique. Spécialisé dans l’hôtellerie haut de gamme, il a signé récemment la décoration du Mas des Herbes Blanches Relais et Châteaux et celle du Cesar Hôtel Provins. Et pour créer l’hôtel Pastel, il s’est inspiré du quartier emblématique de la Haute Couture qui l’entoure.

Dans les chambres bénéficiant d’une belle hauteur sous plafond, une moquette zébrée, des placards pensés comme des malles suspendues, de grands miroirs, des moulures…
Afficher la galerie
Dans les chambres bénéficiant d’une belle hauteur sous plafond, une moquette zébrée, des placards pensés comme des malles suspendues, de grands miroirs, des moulures…
©Christophe Bielsa

Un écrin de matières raffinées

Classés trois étoiles, les 36 chambres sont aménagées comme des cocons habillés de précieux tissus et meublés d’un mobilier design créé sur mesure. Tapis également sur mesure et mobilier inspiré des années 1950 revisité par des lignes plus contemporaines composent une ambiance feutrée. Tout épurant les détails, les rondeurs et courbes propres à cette époque, l’esprit boudoir a été conservé, mais actualisé dans un esprit plus graphique. Un parfum de sensualité totalement maîtrisé, avec des touches graphiques bicolores noir et blanc, qui contrebalancent les aplats de couleurs sucrées et les détails en laiton doré. 

Dans les couloirs, une moquette graphique et des plinthes peintes en noir qui rappellent l’esprit couture des tailleurs gansés.
Afficher la galerie
Dans les couloirs, une moquette graphique et des plinthes peintes en noir qui rappellent l’esprit couture des tailleurs gansés.
©Christophe Bielsa

Contact :
Hôtel Pastel

76, rue Lauriston
75116 Paris
Tél. : 01 45 53 41 15
Mail : reception@hotelparis.com
www.hotelpastelparis.com

Décorateur:
Laurent Maugoust : www.laurentmaugoust.fr

Les chambres sont décorées avec 3 harmonies différentes : gris, bleu ou rose.
Afficher la galerie
Les chambres sont décorées avec 3 harmonies différentes : gris, bleu ou rose.
©Christophe Bielsa

Ambiance gris perle modernisée par des touches graphiques noir et blanc.
Afficher la galerie
Ambiance gris perle modernisée par des touches graphiques noir et blanc.
©Christophe Bielsa

Les chambres du 4ème étage baptisés La Discrète, l’Intimiste, Enjoy, Eden et la Chamade disposent d’un puits de lumière au dessus du lit pour dormir la tête dans les étoiles.
Afficher la galerie
Les chambres du 4ème étage baptisés La Discrète, l’Intimiste, Enjoy, Eden et la Chamade disposent d’un puits de lumière au dessus du lit pour dormir la tête dans les étoiles.
©Christophe Bielsa

Les moulures inspirées des années 1950 dessinent un esprit délicieusement rétro.
Afficher la galerie
Les moulures inspirées des années 1950 dessinent un esprit délicieusement rétro.
©Christophe Bielsa

Dans les espaces de circulation et les parties communes, les couleurs pastel alternent avec des rayures noires et blanches.
Afficher la galerie
Dans les espaces de circulation et les parties communes, les couleurs pastel alternent avec des rayures noires et blanches.
©Christophe Bielsa

Les longs miroirs ovalisés muraux reprennent l’idée du miroir psyché ancien des maisons de couture revisité dans un dessin simplifié.
Afficher la galerie
Les longs miroirs ovalisés muraux reprennent l’idée du miroir psyché ancien des maisons de couture revisité dans un dessin simplifié.
©Christophe Bielsa

Au cœur du lobby, les visiteurs sont accueillis sous une rosace stylisée en stuc. Un canapé circulaire posé sur un tapis rond animé d’œillets géants et un sol en mosaïque de carrelage dessinant un design de pied de poule XXL crée un effet de surprise.
Afficher la galerie
Au cœur du lobby, les visiteurs sont accueillis sous une rosace stylisée en stuc. Un canapé circulaire posé sur un tapis rond animé d’œillets géants et un sol en mosaïque de carrelage dessinant un design de pied de poule XXL crée un effet de surprise.
©Christophe Bielsa

Le mobilier tout en courbes sensuelles met en exergue des formes arrondies très enveloppantes.
Afficher la galerie
Le mobilier tout en courbes sensuelles met en exergue des formes arrondies très enveloppantes.
©Christophe Bielsa

Les salles de bains toutes de blanc vêtues, excepté un listel contrastant sur le carrelage.
Afficher la galerie
Les salles de bains toutes de blanc vêtues, excepté un listel contrastant sur le carrelage.
©Christophe Bielsa

Dans la salle du petit-déjeuner, un papier-peint stylisé façon Léopard apporte une touche de glamour et de sophistication et fait écho au sol graphique et bicolore.
Afficher la galerie
Dans la salle du petit-déjeuner, un papier-peint stylisé façon Léopard apporte une touche de glamour et de sophistication et fait écho au sol graphique et bicolore.
©Christophe Bielsa

Article publié le 28 juillet 2017

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire