NOUVEAU : Acheter, louer... découvrez les annonces immobilières de Maison.com en cliquant ici !

Le chef des VIP Philippe Excoffier ouvre son restaurant

Une adresse simple et bonne à un prix très raisonnable dans un quartier qui ne l’est pas !

Parfumé et bien servi, le bar façon Excoffier.

Avec un nom pareil, à une consomme près*, cet homme-là ne pouvait que faire de la cuisine !! Originaire de Savoie, Philippe Excoffier a un parcours de chef assez atypique : certes il démarre dans de belles maisons telles que Guy Martin, Pic, Senderens. Mais bientôt, il devient chef à domicile pour des personnalités, Jack Lang et Yves Saint Laurent  notamment. Son travail   auprès de « very important people » se poursuit, et Philippe Excoffier devient pendant 13 ans chef de cuisine à l’ambassade des Etats-Unis où il connaît et sert trois ambassadeurs successivement. Aujourd’hui, sa vie américaine est « out » et il s’est installé dans une petite rue-impasse du 7 ème arrondissement, tout près de la rue Saint-Dominique.

La grande cuisine gastronomique est pour lui terminée maintenant qu’il n’œuvre plus dans la cour des grands de ce monde ; néanmoins Excoffier sert une cuisine bonne et juste qui respecte le produit dans sa saisonnalité. Malgré un parcours dans les hautes sphères, il n’a pas la « grosse tête » : sa gentillesse et sa simplicité sont réelles. 

Ceviche de dorade pour une entrée fraîche et légère.
Afficher la galerie
Ceviche de dorade pour une entrée fraîche et légère.
©DR

Un menu à la carte à 37 € est proposé sur ardoise. Si les beaux jours se prolongent, commencez par la fraîcheur d’un ceviche de dorade assaisonné de coriandre, d’avocat et de citron vert. Pour une bonne tenue du fromage frais de chèvre, les ravioles juste tièdes sont encore bien croquantes et servies avec un pesto au basilic. Plus automnal, l’œuf croustillant sur velouté d’artichauts et huile de truffe était coulant comme il le faut.

Il faut vraiment aimer le ris de veau pour le choisir en plat principal, car la pièce était réellement généreuse. Même beau morceau pour le jarret de porc braisé aux aromates, accompagné de pommes boulangères. Pour moins de gras et plus de légèreté, les poissons, le bar à la plancha et le cabillaud au four, conviennent mieux.

En dessert, je vous conseille le soufflé qui change parfois de parfum (chocolat, citron). Lors de ma venue il était au caramel avec un délicieux coulis de caramel à glisser subrepticement à l’intérieur.

Les vins restent raisonnables et sur un tel menu notre table est partie sur deux crus du Bordelais, un Haut Médoc le Château Victoria à 7 € le verre et 34 € la bouteille, et un Pessac Léognan Château Haut Mazerolles à 6 € le verre et 25 € la bouteille. Ce dernier avait moins de caractère que le premier, mais se buvait facilement et s’accordait bien à l’ensemble du repas.

Chef à l'ambassade des Etats-Unis, chez quelques VIP et grandes tables étoilées, Philippe Excoffier vient d'ouvrir un restaurant à son nom au cœur du 7ème arrondissement.
Afficher la galerie
Chef à l'ambassade des Etats-Unis, chez quelques VIP et grandes tables étoilées, Philippe Excoffier vient d'ouvrir un restaurant à son nom au cœur du 7ème arrondissement.
©DR

Philippe Excoffier
18, rue de l’Exposition
75007 Paris
Tél : 01 45 51 78 08
Fermé dimanche et lundi
Parking à 50 m dans la rue Saint-Dominique
Env. 35 places

Si vous souhaitez jeter un œil sur la cuisine à travers le hublot, demandez la table 10

Plat du jour à 15 €
Formule entrée + plat à 22 €

* Né en 1946, Auguste Escoffier est considéré comme un des plus grands cuisiniers au monde. Il a codifié une grande partie de la gastronomie française et contribué à son renom à  l’international. 

Article publié le 18 septembre 2012

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire