En proche banlieue parisienne, un ancien grenier devenu appartement tout petit mais très cosy

Rénové par une jeune architecte fraîchement diplômée, Prisca Pellerin, ce grenier est devenu un appartement sous combles plein charme.

Après sablage, les poutres ont été recouvertes d’un badigeon couleur blanc coton (Lubéron). Des briques de parement blanches, modèle Manhattan chez Modulo, dessinent une ambiance de loft.

Un cocon à redessiner

Prisca Pellerin était à la recherche d’un premier achat immobilier, à Ivry-sur-Seine, près de Paris. Avec son budget limité, mais ses grandes idées pour aménager astucieusement une petite surface, elle a déniché un lieu improbable de 24 m² loi Carrez (en fait, 63 m² au sol) où l’on pouvait seulement se tenir debout, au centre de l’appartement. Mais après avoir vécu en location dans 15 m², c’était déjà une belle évolution pour elle, d’autant plus qu’en tant qu’architecte d’intérieur, elle comptait l’aménager comme un grand en déployant ses talents pour combiner confort et gain de place. Poutres et parquets foncés, voire noirs de crasse, faible hauteur sous plafond, ce taudis n’avait rien de séduisant, si ce n’est un potentiel à exploiter. Malgré la surface réduite, Prisca Pellerin a pu créer une vraie salle de bains cloisonnée, une cuisine avec un coin repas et une chambre séparée de la pièce à vivre. Elle s’est inspirée de l’atmosphère des ateliers d’artiste pour composer un petit nid douillet.

La salle de bains et la cuisine ont été aménagées dans l’entrée, en continuité du couloir qui mène à la pièce principale. La cuisine ouverte fait face à une porte coulissante en métal et verre de type industriel, qui permet de gagner de la place et de la lumière.
Afficher la galerie
La salle de bains et la cuisine ont été aménagées dans l’entrée, en continuité du couloir qui mène à la pièce principale. La cuisine ouverte fait face à une porte coulissante en métal et verre de type industriel, qui permet de gagner de la place et de la lumière.
©Hugo Hébrard

Côté travaux

Il a été nécessaire de renforcer une dizaine de chevrons pourris. Cette opération s’est effectuée avec la collaboration financière de la copropriété. Par contre, l’isolation de la toiture est restée entièrement à la charge de la nouvelle propriétaire. En enlevant l’enduit, des mauvaises surprises sont apparues. En piquetant le revêtement intérieur de la cheminée, rien moins qu’une partie s’est effondrée. Prisca Pellerin a aussi découvert que le trou prévu pour l’installation d’un éventuel poêle correspondait en réalité à l’arrivée du conduit de son voisin de l’étage inférieur… Elle a cependant réussi à conserver le parquet du séjour mais les autres planchers recouverts de linoléum étaient complètement pourris. Ils ont été remplacés par un plancher en médium, recouvert de carrelage, permettant de redresser le niveau, qui comportait une différence de 10 cm dans la chambre. Ce décalage a été conservé pour créer des rangements sous le lit. D’autres rangements ont été créés dans la cuisine. Dans l’entrée, elle a pu aussi intégrer le frigo et pratiquer un placard à balais avec des meubles Ikea redécoupés aux bonnes dimensions. Quant au ballon d’eau chaude, il a été déplacé et caché derrière les WC…

Dans la salle de bains, le tablier de la baignoire et ses abords sont recouverts d’une mosaïque (www.carrelage-mosaïque.fr), modèle Salvadore 15 (1,5 x 1,5 cm). Baignoire, modèle Néo, Lapeyre (170 x 75 cm).
Afficher la galerie
Dans la salle de bains, le tablier de la baignoire et ses abords sont recouverts d’une mosaïque (www.carrelage-mosaïque.fr), modèle Salvadore 15 (1,5 x 1,5 cm). Baignoire, modèle Néo, Lapeyre (170 x 75 cm).
©Hugo Hébrard

Des couleurs qui agrandissent l’espace

En jouant sur la gamme des blancs et des gris et en créant des jeux d’ombre et de lumière, Prisca Pellerin a donné à cet espace l’aspect d’un écrin. Les murs en pente peints en gris doré léger accentuent les contrastes, tandis que la cloison ouverte comme un entonnoir, côté cuisine et WC, accentue la perspective. Ce petit appartement n’a-t-il pas donc tout d’un grand ?

Plan de l’appartement sous combles: la chambre a été aménagée face à l’entrée. Sans porte, elle facilite la communication dans le couloir étroit. De même, l’espace cuisine, délimité simplement par des meubles et donnant sur le séjour ainsi que l’usage d’une porte coulissante pour la salle de bains évitent les déperditions d’espace dûes au dégagement des ouvertures.
Afficher la galerie
Plan de l’appartement sous combles: la chambre a été aménagée face à l’entrée. Sans porte, elle facilite la communication dans le couloir étroit. De même, l’espace cuisine, délimité simplement par des meubles et donnant sur le séjour ainsi que l’usage d’une porte coulissante pour la salle de bains évitent les déperditions d’espace dûes au dégagement des ouvertures.
©Prisca Pellerin

Renseignements :
Prisca Pellerin
Tél. 06 13 05 94 44
Mail : prisca_pellerin@yahoo.fr
www.priscapellerin.houzz.com

Dans le séjour, le parquet d’origine conservé a été poncé et vitrifié. Canapé convertible, modèle Toast, Conforama. Coussins en laine blanc, Ikea. Tapis, Heytens. Pouf rond en fibres de banane, modèle Alseda, Ikea. Siège chien Me too Puppy_design by Eero Aarnio. Radiateur faible hauteur, modèle Bellagio, pour plinthe, chez Noirot (L 133 x H 30 x P 14 cm).
Afficher la galerie
Dans le séjour, le parquet d’origine conservé a été poncé et vitrifié. Canapé convertible, modèle Toast, Conforama. Coussins en laine blanc, Ikea. Tapis, Heytens. Pouf rond en fibres de banane, modèle Alseda, Ikea. Siège chien Me too Puppy_design by Eero Aarnio. Radiateur faible hauteur, modèle Bellagio, pour plinthe, chez Noirot (L 133 x H 30 x P 14 cm).
©Hugo Hébrard

Applique murale en inox, modèle Kiyo, La Redoute Intérieurs. Plaque de cuisson vitrocéramique, modèle Möjlig 2 feux, Ikea (L 29 x P 52 cm). Evier et robinet, Castorama. Suspensions du couloir, modèle Basisk, Ikea.
Afficher la galerie
Applique murale en inox, modèle Kiyo, La Redoute Intérieurs. Plaque de cuisson vitrocéramique, modèle Möjlig 2 feux, Ikea (L 29 x P 52 cm). Evier et robinet, Castorama. Suspensions du couloir, modèle Basisk, Ikea.
©Hugo Hébrard

La cuisine est meublée avec des éléments du modèle Abstrakt, blanc laqué, chez Ikea. Le plan de travail réalisé sur mesure a été recouvert d’un béton ciré. Tabourets de bar, Brico Dépôt
Afficher la galerie
La cuisine est meublée avec des éléments du modèle Abstrakt, blanc laqué, chez Ikea. Le plan de travail réalisé sur mesure a été recouvert d’un béton ciré. Tabourets de bar, Brico Dépôt
©Hugo Hébrard

La chambre est meublée d’un lit coffer (3 Suisses) intégré dans l’estrade. D’autres coffres sur mesure sont recouverts de cuir blanc crème et suédine beige rosé.
Afficher la galerie
La chambre est meublée d’un lit coffer (3 Suisses) intégré dans l’estrade. D’autres coffres sur mesure sont recouverts de cuir blanc crème et suédine beige rosé.
©Hugo Hébrard

Au sol, carrelage en grès cérame, modèle On Square d’Emilceramica, couleur  sabbia (60 x 60 cm). Peinture, Ripolin, glycéro blanc et Luxens, gris doré n°6 satiné. La salle de bains est meublée avec une table de drapier, modèle Agreste, La Redoute_AM.PM. Vasque, modèle Quattro, chez Lapeyre. Radiateur, modèle Etroit, Atlantic, 300 W (L 40 x H 80 cm) et machine à laver “gain de place”, Candy Aqua 1042D1(H 70 x L 51 x P 46 cm) cachée sous le rideau.
Afficher la galerie
Au sol, carrelage en grès cérame, modèle On Square d’Emilceramica, couleur sabbia (60 x 60 cm). Peinture, Ripolin, glycéro blanc et Luxens, gris doré n°6 satiné. La salle de bains est meublée avec une table de drapier, modèle Agreste, La Redoute_AM.PM. Vasque, modèle Quattro, chez Lapeyre. Radiateur, modèle Etroit, Atlantic, 300 W (L 40 x H 80 cm) et machine à laver “gain de place”, Candy Aqua 1042D1(H 70 x L 51 x P 46 cm) cachée sous le rideau.
©Hugo Hébrard

Avant les travaux: dans l’ancienne salle de bains, l’emplacement du labavo n’était pas idéal.
Afficher la galerie
Avant les travaux: dans l’ancienne salle de bains, l’emplacement du labavo n’était pas idéal.
©DR

Avant les travaux: l’ancienne cuisine, sans rangements adaptés, faisait office de verrue dans le séjour.
Afficher la galerie
Avant les travaux: l’ancienne cuisine, sans rangements adaptés, faisait office de verrue dans le séjour.
©DR

Avant les travaux: le plancher et les poutres noircies assombrissaient l’espace ne mettaient pas en valeur le grand plateau du séjour.
Afficher la galerie
Avant les travaux: le plancher et les poutres noircies assombrissaient l’espace ne mettaient pas en valeur le grand plateau du séjour.
©DR

Avant les travaux: les murs recouverts d’un crépi accentuaient le côté rustique et démodé du lieu.
Afficher la galerie
Avant les travaux: les murs recouverts d’un crépi accentuaient le côté rustique et démodé du lieu.
©DR

Avant les travaux: l’isolation de la toiture a constitué une étape importante dans le déroulement des travaux.
Afficher la galerie
Avant les travaux: l’isolation de la toiture a constitué une étape importante dans le déroulement des travaux.
©DR

Article publié le 3 avril 2017

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire