A Ménilmontant, un appartement remodelé sous les toits

Aménagés sur deux niveaux et deux demi-niveaux, cet espace sous combles réunit deux anciennes surfaces à l’origine séparées pour former un appartement très lumineux.

Toutes les poutres de la charpente ont été conservées. La chambre des parents visible du salon est accessible du bureau, grâce à un escalier discret.
Voir plus : combles, duplex, poutre

Une restructuration globale

« Les deux appartements disposaient de vraies fenêtres et d’une terrasse avec vue sur l’église de Ménilmontant. Un cagibi à mi-étage a pu être racheté et le palier de la cage d’escalier du 4ème étage a été aussi intégré au nouveau volume recomposé à partir de deux appartements », raconte l’architecte d’intérieur Grégory Gauthier, responsable de cette rénovation. La copropriété a accepté le rachat de la cage d’escalier en contrepartie de la création d’un conduit de sécurité d’accès à la toiture : il s’est matérialisé par la construction d’un cube surmonté d’un Velux, avec une échelle, pour permettre aux pompiers d’accéder au toit. Et la porte d’entrée a été également déplacée. Quant à l’espace à réinventer, le concept consistait à dessiner un grand plateau ouvert et créer une pièce à vivre. Pour cela, on est reparti du point zéro, et on a abattu toutes les cloisons existantes.

Derrière le dressing ouvert sur le coin bureau, un escalier peint en noir s’intègre à l’espace et permet d’accéder à la chambre aménagée sous le faîtage du toit.
Afficher la galerie
Derrière le dressing ouvert sur le coin bureau, un escalier peint en noir s’intègre à l’espace et permet d’accéder à la chambre aménagée sous le faîtage du toit.
©Loftsdesign

Un espace modernisé

L’ancien sol en tomettes a été remplacé par un béton de ragréage ciré, réalisé sur une chape allégée avec billes de polystyrène. Ce nouveau sol a permis de gagner 5 cm en hauteur dans la partie salon. Le cagibi a été transformé en entrée avec coin WC intégrant un lave-main et un vestiaire. Et pour optimiser l’espace, de nombreux rangements ont été intégrés.

Le premier étage accueille désormais la pièce principale avec, à droite et à gauche, les deux chambres séparées par une salle de bains. Le bureau offre un accès à la chambre des parents aménagée sur une mezzanine. Derrière le bureau cloisonné, on a caché le ballon d’eau chaude. Tandis que le dressing avec portes miroir sépare la salle de bains du même bureau.

La cuisine de chez Ikea met en valeur les rangements bas qui n’alourdissent pas l’espace aux murs en soupente.
Afficher la galerie
La cuisine de chez Ikea met en valeur les rangements bas qui n’alourdissent pas l’espace aux murs en soupente.
©Loftsdesign

La couleur en touches

Pour structurer le grand plateau de 44 m² au sol, un mur vert de style flamand habille le mur pour mettre en valeur un portrait ancien, et un panneau revêtu de noir pour dessiner le coin bureau ouvert sur la grande pièce à vivre. Quant aux meubles, ils font office de séparation de pièces et leur orientation dessine leur fonction, coin cuisine, repas ou détente, tout simplement.

Réalisation : 
Grégory Gauthier, design d’espace et architecture d’intérieur
Tél. : 02 18 10 49 16 et 06 23 24 59 28
Mail : loftsdesign@gmail.com
www.loftsdesign.ultra-book.com

Le plan de l’appartement met en évidence la recomposition de l’espace avec ses différences de niveaux et les rangements créés qui appuient la nouvelle architecture intérieure ouverte.
Afficher la galerie
Le plan de l’appartement met en évidence la recomposition de l’espace avec ses différences de niveaux et les rangements créés qui appuient la nouvelle architecture intérieure ouverte.
©Loftsdesign

Plan de coupe qui montre la réunification des deux étages.
Afficher la galerie
Plan de coupe qui montre la réunification des deux étages.
©Loftsdesign

Le salon s’ouvre sur une terrasse. Son ouverture a été agrandie.
Afficher la galerie
Le salon s’ouvre sur une terrasse. Son ouverture a été agrandie.
©Loftsdesign

Le salon et son canapé gris clair sont orientés vers la terrasse.
Afficher la galerie
Le salon et son canapé gris clair sont orientés vers la terrasse.
©Loftsdesign

La chambre des parents est matérialisée par un lit qui occupe tout l’espace de la mezzanine.
Afficher la galerie
La chambre des parents est matérialisée par un lit qui occupe tout l’espace de la mezzanine.
©Loftsdesign

La pièce à vivre est baignée de lumière grâce à une double exposition et de vraies fenêtres. La fenêtre donnant sur la terrasse se compose désormais de deux châssis ouvrants au centre encadrés d’un châssis fixe de chaque côté. Un banc intégrant des rangements pour les livres longe le bas de cette ouverture.
Afficher la galerie
La pièce à vivre est baignée de lumière grâce à une double exposition et de vraies fenêtres. La fenêtre donnant sur la terrasse se compose désormais de deux châssis ouvrants au centre encadrés d’un châssis fixe de chaque côté. Un banc intégrant des rangements pour les livres longe le bas de cette ouverture.
©Loftsdesign

Article publié le 22 juin 2017

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire