Réhabilitation totale sous les toits

Nouvelle vie pour cet espace situé au dernier étage d’un immeuble parisien. Une meilleure gestion des volumes ouverts et l’implantation de rangements ont tout changé.

La verrière coulissante en quatre panneaux avec store intérieur et vitrage avec facteur solaire garantit la récupération des apports solaires en hiver et atténue la chaleur en été.

Une restructuration générale

« Les propriétaires m’ont contacté pour concevoir une terrasse, créer une chambre indépendante de celles de leurs deux filles. Leur budget était limité. Après réflexion, je leur ai proposé un projet plus ambitieux et plus couteux, qui a été cependant validé. A la place d’une simple terrasse, une verrière avec terrasse intégrée, une suite parentale avec deux chambres en connexion pour leurs filles, un coin buanderie. Et ils ont aussi gagné 50 m² d’espace, un salon plus confortable, une cuisine hyperfonctionnelle aux rangements XXL et une chambre d’amis… » raconte l’architecte Antonio Torres, qui a rédigé un cahier des charges précises destinées à régler de nombreuses problématiques : au programme de cette lourde rénovation, optimisation de la circulation verticale et de l’autonomie des pièces, recherche d’indépendance et de fonctionnalité des chambres d’enfant, agrandissement de l’espace cuisine avec un espace dinatoire, création d’une chambre d’appoint, création d’une vraie salle de bain pour les parents et au regard des photos avant travaux, on peut rajouter qu’une solution globale pour le rangement devait être trouvée. Techniquement, la partie la plus complexe des travaux a résidé dans la descente de la dalle haute des combles pour obtenir, au niveau inférieur, une hauteur minimale de 2,26 mètre (en référence au Modulor de Le Corbusier) qui permettait de valoriser l’espace sous toiture.  

La chambre parentale offre une vue sur les toits de Paris et un espace détente et jeu pour toute la famille.
Afficher la galerie
La chambre parentale offre une vue sur les toits de Paris et un espace détente et jeu pour toute la famille.
©Nicolas Fussler

La vie après

« J’ai dessiné un espace de vie commun convertible, jardin d'hiver transformable en terrasse l'été à partir d’un système de verrière coulissante, sans recourir aux complexes d’étanchéité traditionnels ». Quant à la flexibilité et à fonctionnalité des chambres d’enfants, elles ont été mises en œuvre grâce à l’utilisation de portes coulissantes dans le coin jour, comme dans le coin nuit, et entre les chambres et l'espace de vie familial. Dans la cuisine, notamment, la création d’espaces de rangements ludiques, à partir de tiroirs sous rails télescopiques, qui permettent de profiter au maximum du volume du stockage, a mis enfin un point final au sempiternel désordre. 

La table de repas est adossée à un linéaire de placards de 7,50 mètres de long
Afficher la galerie
La table de repas est adossée à un linéaire de placards de 7,50 mètres de long
©Nicolas Fussler

Des solutions naturelles

On a également mis à profit l’orientation plein sud du jardin d’hiver – terrasse sous verrière pour récupérer la chaleur solaire en hiver. La ventilation du niveau des combles s’opère par un simple effet de courant d’air. Et l’utilisation du bois (chêne) dans le mobilier et escaliers est aussi un choix en accord avec le développement durable. Que demander de plus ? 

Renseignements :
Antonio Torres-Atelier d’architecture
30, rue de Belgrand
75020 Paris
Tél. : 06 29 60 28 21
Mail : towers.architecture@yahoo.fr
www.antoniotorresarchitecte.over-blog.com

Plan avant travaux étage principal: l’appartement déjà partiellement décloisonné offre une surface de 70 m²  + combles. Il est habité par un couple et leurs deux filles de 3 et 5 ans.
Afficher la galerie
Plan avant travaux étage principal: l’appartement déjà partiellement décloisonné offre une surface de 70 m² + combles. Il est habité par un couple et leurs deux filles de 3 et 5 ans.
©Antonio Torres

Plan avant travaux combles: les combles avec des vides sur étage non utilisés et des espaces perdus à exploiter.
Afficher la galerie
Plan avant travaux combles: les combles avec des vides sur étage non utilisés et des espaces perdus à exploiter.
©Antonio Torres

Plan après travaux, étage principal: l’entrée a été intégrée dans la pièce à vivre qui est devenu un espace convivial de plus de 34 m². Les parties jour des chambres des filles sont séparées par des cloisons coulissantes.
Afficher la galerie
Plan après travaux, étage principal: l’entrée a été intégrée dans la pièce à vivre qui est devenu un espace convivial de plus de 34 m². Les parties jour des chambres des filles sont séparées par des cloisons coulissantes.
©Antonio Torres

Plan après travaux, combles: l’espace combles a été totalement réinventé et exploité pour créer la zone nuit des chambres des filles aménagée sur une mezzanine. Une bibliothèque sur deux niveaux relie ces deux chambres d’enfant. Comme au niveau inférieur, de nombreux espaces de rangement ont été créés.
Afficher la galerie
Plan après travaux, combles: l’espace combles a été totalement réinventé et exploité pour créer la zone nuit des chambres des filles aménagée sur une mezzanine. Une bibliothèque sur deux niveaux relie ces deux chambres d’enfant. Comme au niveau inférieur, de nombreux espaces de rangement ont été créés.
©Antonio Torres

La suite parentale s’accompagne d’une salle de bains privative qui s’ajoute à celle existante au niveau inférieur.
Afficher la galerie
La suite parentale s’accompagne d’une salle de bains privative qui s’ajoute à celle existante au niveau inférieur.
©Nicolas Fussler

La chambre des parents est dotée d’un nouvel espace intérieur, à ciel ouvert, qui profite à tout le monde, dans la journée.
Afficher la galerie
La chambre des parents est dotée d’un nouvel espace intérieur, à ciel ouvert, qui profite à tout le monde, dans la journée.
©Nicolas Fussler

Grâce à sa verrière, la terrasse intérieure aménagée en continuité de la chambre baigne l’espace de lumière et offre une vue sur les toits parisiens.
Afficher la galerie
Grâce à sa verrière, la terrasse intérieure aménagée en continuité de la chambre baigne l’espace de lumière et offre une vue sur les toits parisiens.
©Nicolas Fussler

Grand angle sur la partie jour des chambres de filles qui compose une magnifique aire de jeu à partager. Les cloisons coulissantes sur rails qui divisent l’espace se dissimulent au centre des placards, pour décupler la surface de la pièce.
Afficher la galerie
Grand angle sur la partie jour des chambres de filles qui compose une magnifique aire de jeu à partager. Les cloisons coulissantes sur rails qui divisent l’espace se dissimulent au centre des placards, pour décupler la surface de la pièce.
©Nicolas Fussler

Pour optimiser le rangement, des glissières télescopiques qui peuvent supporter un tiroir coulissant avec une charge de plus de 100 kilos ont été installées sur le meuble de rangement bas du séjour.
Afficher la galerie
Pour optimiser le rangement, des glissières télescopiques qui peuvent supporter un tiroir coulissant avec une charge de plus de 100 kilos ont été installées sur le meuble de rangement bas du séjour.
©Nicolas Fussler

La transparence de l’escalier fait oublier sa présence physique dans la cuisine.
Afficher la galerie
La transparence de l’escalier fait oublier sa présence physique dans la cuisine.
©Nicolas Fussler

L’escalier qui permet d’accéder aux pièces des combles est parfaitement intégré à la conception de la cuisine.
Afficher la galerie
L’escalier qui permet d’accéder aux pièces des combles est parfaitement intégré à la conception de la cuisine.
©Nicolas Fussler

Article publié le 10 août 2016

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire