Rénovation complète d’un ancien atelier d’artiste

Perché au 5ème étage d’un immeuble parisien, cet appartement aux allures de loft a vécu une refonte totale. Du sol au plafond, redistribution de l’espace, création de rangements intégrés, décoration et finitions raffinées. Vaste programme…

L’escalier aérien en acier patiné noir de forge fait écho aux teintes de la baie vitrée.
Voir plus : escalier

La vie de bohême

Certainement aménagé pour un peintre, à la fin du XIXème, cet ancien atelier, situé dans un immeuble haussmannien, datant de 1880, fait face à la rotonde du parc Monceau. Les propriétaires ont acquis un lot comprenant tout un étage, mais aussi plusieurs chambres de bonne attenantes en complément et des espaces de circulation commune appartenant à la copropriété. La particularité du lieu ? Une grande baie vitrée, située au nord, pour apporter de la lumière.

Dans la grande pièce à vivre, une subtile gamme de coloris neutres et naturels est déclinée sur la toile de fond des murs blancs. Une combinaison élégante de finitions joue la carte du raffinement. Le premier niveau décline une harmonie raffinée de gris, beige et chocolat, ponctuée par le noir de l’acier.
Afficher la galerie
Dans la grande pièce à vivre, une subtile gamme de coloris neutres et naturels est déclinée sur la toile de fond des murs blancs. Une combinaison élégante de finitions joue la carte du raffinement. Le premier niveau décline une harmonie raffinée de gris, beige et chocolat, ponctuée par le noir de l’acier.
©DR

Redessiner l’espace

Le parti-pris du décloisonnement a permis de dessiner une pièce principale de 70 m², avec une hauteur de 7,50 mètres sous plafond. Dans ce volume, une mezzanine à laquelle on accède par un escalier hélicoïdal accueille un bureau. Sous la mezzanine, la cuisine d’origine a gardé sa place, mais a été agrandie et s’ouvre sur le séjour. Les anciennes chambres de bonne ont été transformées en chambres, salles de bain et dressing.

Avec deux blocs de rangements ouverts, dont un en tête de lit, cette chambre  assume son besoin de d’ordre. Au sol, un parquet en chêne vieilli et patiné très chaleureux.
Afficher la galerie
Avec deux blocs de rangements ouverts, dont un en tête de lit, cette chambre assume son besoin de d’ordre. Au sol, un parquet en chêne vieilli et patiné très chaleureux.
©DR

Une unité esthétique

En l’absence de meubles rapportés par les propriétaires, l’architecte Thomas Vevaud  a créé de nombreux rangements intégrés à l’architecture. Une unité décorative a été recherchée par l’utilisation de 3 matériaux principaux : pierre, bois et acier.  Des grandes dalles en ardoise de la cuisine, au sol et sur le plan de travail, à la salle de bains sublimée par l’usage de la pietra serena, un type de grès, en passant par la cheminée du séjour entourée de pierre de lave italienne, un esprit minéral est décliné dans tout l’espace. Le mobilier en chêne brossé et sablé offre des finitions différentes en fonction des usages, teinte chocolat dans la cuisine, couleur taupe dans certaines pièces et nuance plus clair dans les chambres. Le plancher d’origine en bon état a été conservé recouvert d’un parquet en chêne vieilli et fumé à bâtons rompus, dit « à l’anglaise ». L’acier de l’escalier fait écho à la baie vitrée, et sa porte réchauffée par des rideaux gris en soie sauvage. Tandis que l’éclairage a été travaillé pour imaginer des ambiances différentes, et créer des teintes qui varient du jaune à l’orange.

Mais que manque-t-il à cet espace pour être parfait ? 

Avec deux blocs de rangements ouverts, dont un en tête de lit, cette chambre  assume son besoin de d’ordre. Au sol, un parquet en chêne vieilli et patiné très chaleureux.
Afficher la galerie
Avec deux blocs de rangements ouverts, dont un en tête de lit, cette chambre assume son besoin de d’ordre. Au sol, un parquet en chêne vieilli et patiné très chaleureux.
©DR

Réalisation :
Agence Interior Suite architecture
Raphaël Le Berre et Thomas Vevaud, architectes d’intérieur
16, rue de l’Annonciation, 75016 Paris
Tél. : 01 45 24 22 20.
Mail : interiorsuite@wanadoo.fr
www.interior-suite.fr

Descriptif technique :
SHON : 140 m²
Année de création : 2010
Durée de l’étude : 2 mois
Durée du chantier : 6 mois
Montant des travaux : 230 000 € HT  (hors honoraires de l’agence)
Dispositif énergétique : tout électrique
Performances énergétiques : non communiquées

L’espace de 140 m² se déploie sur un seul niveau avec une mezzanine. Deux chambres vastes, accompagnées de leurs salles de bains respectives, se partagent l’espace nuit qui fait la part belle aux rangements. L’espace jour de 70 m² offre une confortable pièce à vivre, avec une cuisine ouverte.
Afficher la galerie
L’espace de 140 m² se déploie sur un seul niveau avec une mezzanine. Deux chambres vastes, accompagnées de leurs salles de bains respectives, se partagent l’espace nuit qui fait la part belle aux rangements. L’espace jour de 70 m² offre une confortable pièce à vivre, avec une cuisine ouverte.
©DR

La cuisine communique désormais avec la pièce à vivre. Tous ses éléments ont été réalisés sur mesure. Les modules de rangement sont recouverts d’une couleur laquée.  Au sol, des dalles en ardoise XXL de 1,80 mètre de côté.
Afficher la galerie
La cuisine communique désormais avec la pièce à vivre. Tous ses éléments ont été réalisés sur mesure. Les modules de rangement sont recouverts d’une couleur laquée. Au sol, des dalles en ardoise XXL de 1,80 mètre de côté.
©DR

La pièce principale profite d’une rare hauteur sous plafond de 7,50 mètres qui a permis de créer une mezzanine.
Afficher la galerie
La pièce principale profite d’une rare hauteur sous plafond de 7,50 mètres qui a permis de créer une mezzanine.
©DR

La salle de bains principale est séparée de la chambre par des portes persiennes, l’ensemble de la suite parentale représentant une surface de 30 m².
Afficher la galerie
La salle de bains principale est séparée de la chambre par des portes persiennes, l’ensemble de la suite parentale représentant une surface de 30 m².
©DR

Article publié le 1 avril 2013

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire