NOUVEAU : Acheter, louer... découvrez les annonces immobilières de Maison.com en cliquant ici !

EDF récompense les maisons individuelles pour une troisième édition

Avec les Trophées Habitat, EDF Bleu Ciel encourage les initiatives talentueuses des constructeurs à construire des projets innovants, économes en énergie et respectueux de l’avenir de notre planète. Créativité et ingéniosité sont mises à l’épreuve sous le thème « BBC et électricité ». Un vrai nouveau regard sur les maisons individuelles.

Passiv Haus, excellente isolation pour la médaille d'argent Performance Energétique, Gitec

Avec  340 000 logements construits, l’année 2010 voit une légère reprise de la construction de maisons individuelles, avec une progression de 3% par rapport à 2009. Contrairement aux logements collectifs développés par la loi Scellier, les critères BBC sont encore trop rares dans la construction d’habitat individuel ; seules 7 à 10 % des maisons construites en 2010 peuvent prétendre au label BBC. L’arrivée de la RT 2012, obligatoire à partir du 1er janvier 2013, est un réel challenge pour la filière électrique, car toutes les constructions neuves ne devront consommer qu’au maximum 50 KW par mètre carré et par an, en incluant chauffage, eau chaude sanitaire et consommations auxiliaires. L’enjeu est de taille car la dernière réglementation en date était dans les faits à 150 KW par mètre carré et par an en moyenne, précisément trois fois plus ! Va-t-il falloir choisir entre se chauffer et se laver ?

Belle intégration dans la nature pour la Médaille d'argent Innovation, Maisons Stéphane Berger
Afficher la galerie
Belle intégration dans la nature pour la Médaille d'argent Innovation, Maisons Stéphane Berger
©DR

Désireux de conserver un rôle émetteur et prépondérant dans la fourniture d’énergie, EDF Bleu Ciel organise pour la troisième année consécutive ses « Trophées de l’’Habitat » avec le concours de 600 partenaires spécialistes de la construction de logements neufs. Les critères sont multiples, mais néanmoins très cohérents :

  • favoriser l’innovation
  • répondre aux objectifs du Grenelle de l’Environnement
  • faire connaître au grand public des constructions achevées qui fonctionnent et qui soient reproductibles

Médaille d'or Innovation pour cette maison de ville en zone classée, Entreprise Provençale de Construction
Afficher la galerie
Médaille d'or Innovation pour cette maison de ville en zone classée, Entreprise Provençale de Construction
©DR

Comme il se doit, un cahier des charges précisait les contours du concours :

  • tous les projets devaient répondre aux critères BBC, c'est-à-dire consommant moins de 50 KW par mètre carré et par an
  • les architectes s’engageaient à mettre en œuvre des solutions techniques performantes tant pour le chauffage et l’eau chaude que pour les énergies renouvelables
  • les maisons se doivent d’avoir une conception bioclimatique
  • les constructions s’obligeaient à utiliser des matériaux innovants

Ossature bois pour la médaille de bronze Performance Energétique, MCP Promotion
Afficher la galerie
Ossature bois pour la médaille de bronze Performance Energétique, MCP Promotion
©DR

Joli succès, car 253 dossiers ont été déposés, dont 10% répondaient aux critères de maisons à énergie positive. On pourra regretter le prix de construction non homogène des maisons qui oscillait dans une fourchette vraiment large : de 1000 € à 2300 € par M² (hors foncier, il s’entend). Peut-être serait-il bien pour une prochaine édition d’envisager de nouvelles catégories de prix : un label rénovation profonde pour les maisons anciennes, un label maison avec fortes contraintes architecturales (terrain en pente, zone classée, mauvaise exposition…), et un label par catégories de prix de construction.

Grand prix du Jury attribué à cette maison ultra modulable, Le Mas Toulousain
Afficher la galerie
Grand prix du Jury attribué à cette maison ultra modulable, Le Mas Toulousain
©DR

Les trophées, quant à eux, récompensaient les meilleurs projets issus de 5 catégories : la maison la plus économe, la maison la plus innovante, la maison idéale (assez subjectif !!), celle ayant le plus bas taux de carbone et enfin le grand prix du Jury. Outre le faible taux de performance énergétique, les grands gagnants intégraient parfois des solutions domotiques modulables en fonction des saisons, et souvent un chauffage principal des pièces de vie par poêle à granulés, une pompe à chaleur et une ventilation double flux. Vive le progrès !

www.bleuciel.edf.com

Article publié le 23 décembre 2011

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.