Près des Puces de Saint-Ouen, une réhabilitation totale

Afficher toute la galerie photos

Tout transformer sans dénaturer le lieu, c’est le challenge que s’est imposé l’architecte Mélanie Lallemand Flucher pour donner une nouvelle vie à cette maison de maraîcher.

Photo : 4 / 19
Au rez-de-jardin, le séjour et salon communique avec l’extérieur et se prolonge avec une grande terrasse en bois de 21 m² entourée de végétation persistante et de fleurs qui apprécient l’ombre. Aux abords de la maison, les pavés existants ont été conservés. Le jardin est encadré par deux dépendances qui ferment le terrain.

Au rez-de-jardin, le séjour et salon communique avec l’extérieur et se prolonge avec une grande terrasse en bois de 21 m² entourée de végétation persistante et de fleurs qui apprécient l’ombre. Aux abords de la maison, les pavés existants ont été conservés. Le jardin est encadré par deux dépendances qui ferment le terrain.

©DR