Près des Puces de Saint-Ouen, une réhabilitation totale

Afficher toute la galerie photos

Tout transformer sans dénaturer le lieu, c’est le challenge que s’est imposé l’architecte Mélanie Lallemand Flucher pour donner une nouvelle vie à cette maison de maraîcher.

Photo : 12 / 19
Une grande trémie de 9 m² ouverte entre le rez-de-chaussée et le rez-de-jardin réunit les espaces de réception qu’elle baigne de lumière.

Une grande trémie de 9 m² ouverte entre le rez-de-chaussée et le rez-de-jardin réunit les espaces de réception qu’elle baigne de lumière.

©Hélène Hilaire