Près des Puces de Saint-Ouen, une réhabilitation totale

Afficher toute la galerie photos

Tout transformer sans dénaturer le lieu, c’est le challenge que s’est imposé l’architecte Mélanie Lallemand Flucher pour donner une nouvelle vie à cette maison de maraîcher.

Photo : 18 / 19
Le jardin en contrebas est une réelle surprise pour le visiteur, car totalement caché de la vue depuis la rue. Il dévoile également des dépendances, des anciens ateliers en bois qui rappellent l’authenticité du quartier, tout en apportant le charme d’un esprit «maison de campagne. Les ateliers attenants et existants, autrefois loués à des artisans ont été conservés dans leur jus.

Le jardin en contrebas est une réelle surprise pour le visiteur, car totalement caché de la vue depuis la rue. Il dévoile également des dépendances, des anciens ateliers en bois qui rappellent l’authenticité du quartier, tout en apportant le charme d’un esprit «maison de campagne. Les ateliers attenants et existants, autrefois loués à des artisans ont été conservés dans leur jus.

©DR