Le raccordement gaz en toute sécurité

Pour réduire les risques d’accidents, la réglementation définit aujourd’hui de façon très précise les conditions de raccordement des appareils de cuisson à l’installation gaz.

Exemple d’installation extérieure en butane ou propane.

Quel que soit le flexible de raccordement au gaz que vous utilisez, ce dernier doit être certifié et conforme à la norme. Bien évidemment, l’installation gaz doit également être réalisée dans les règles de l’art.

Flexible inox GPL Butane Propane BIS
Afficher la galerie
Flexible inox GPL Butane Propane BIS
©DR

Mais tous les flexibles de raccordement au gaz se valent-ils ?

S’ils exercent la même fonction et répondent aux mêmes exigences, il existe tout de même quelques différences dues à leur mise en œuvre et leur entretien.

Flexible inox, le choix de la sécurité

Il existe aujourd’hui sur le marché des tuyaux et des flexibles de raccordement au gaz à durée de vie limitée (5 ou 10 ans) qui imposent une surveillance rigoureuse dans le temps. Passé cette date d’utilisation, les risques de fuites de gaz augmentent.

La solution la plus simple et la plus sécurisée est de choisir, dès le début de votre installation, un flexible métallique inox à durée de vie ILLIMITEE. Ces flexibles doivent être conformes à la norme NF D 36.121 pour les gaz de réseau (gaz naturel) et NF D 36.125 pour les GPL en récipient (butane ou propane).

Exemple d’installation intérieure en gaz naturel.
Afficher la galerie
Exemple d’installation intérieure en gaz naturel.
©DR

Autre avantage, ces flexibles de raccordement au gaz s’installent sur tout type d’appareil, qu’il s’agisse de cuisinière, réchaud et chauffage d’appoint mobile, mais également d’appareil de chauffage et de production d’eau chaude.

C’est le dispositif le plus fiable et le plus sûr du marché.

 Pour de plus amples informations : www.gurtner-equipement-gaz.fr

Le flexible inox peut alimenter des appareils aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.
Afficher la galerie
Le flexible inox peut alimenter des appareils aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.
©DR

Article publié le 17 mars 2017

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire