NOUVEAU : Acheter, louer... découvrez les annonces immobilières de Maison.com en cliquant ici !
Cliquez ici pour installer l'application Facebook Maison.com

Redonnez tout son éclat à votre plafond

Avec le temps, va tout s’en va… même les plafonds ! En effet, les plafonds ont souvent tendance à se fissurer légèrement et leur peinture à s'écailler au bout de quelques années. Pour leur donner une seconde jeunesse, une petite rénovation s’impose avant de les repeindre ou de poser de la toile de verre.

En plus du plafond, c'est tout une pièce qui peut être rénovée
Les outils nécessaires

  • Une éponge et de la lessive de type Saint-Marc
  • Un couteau de peintre
  • Un grattoir triangulaire
  • Une cale à poncer
  • Une auge ou un seau
  • De l’enduit de rebouchage
  • De l’enduit de lissage
  • Un couteau à enduire
  • Un petit échafaudage ou un escabeau
  • Du papier de verre à grain très fin
  • Un rouleau
  • De la peinture
  • Une bâche
  • Des lunettes de protection

Quelques marches à suivre avant de rénover

1- Avant de commencer, prenez le temps d’examiner votre plafond afin d’éviter les mauvaises surprises. Il faut vérifier qu’il n’y a pas déjà eu un badigeonnage à la chaux ou au blanc gélatineux (une peinture à la colle intérieure diluable à l’eau). Cela peut-être le cas des plafonds assez anciens. En effet, aucune peinture ou colle n’adhère sur une surface traitée avec ces produits : les effets seraient désastreux avec cloques et soufflets.

Passez une éponge humide, si elle ressort blanche, cela révèle la présence de chaux, pour le blanc gélatineux un doigt mouillé laisse une trace. Une seule solution, vous devez nettoyer intégralement votre plafond jusqu’à la disparition complète du produit. Diluez la lessive Saint-Marc dans un seau d'eau, puis lessivez le plafond à l'éponge et rincez-le à grande eau. Laissez enfin sécher.

2- Dans le cas de traces d’humidité, il faut, avant de les traiter, déterminer leur origine. Vérifiez vos systèmes de ventilation, les éventuelles fuites (toit, étage supérieur, fenêtre…) sinon le problème réapparaîtra après la rénovation.

3- Enfin, contrôlez que votre escabeau ou échafaudage soit correctement et fermement posé au sol.


Les étapes

1- Il faut commencer par faire tomber ce qui ne tient pas. Retirez tous les morceaux de peinture écaillés en faisant glisser un couteau sur la surface du plafond. Puis, avec le grattoir triangulaire, élargissez les fissures pour enlever toutes les parties qui n'adhèrent plus.

2- Préparez ensuite dans une auge l’enduit de rebouchage en suivant les consignes du fabricant et malaxez pour obtenir une pâte souple et sans grumeaux.

3- Afin de favoriser l'adhérence de l'enduit, humidifiez les fissures au pinceau fin puis comblez les fissures et les crevasses avec l’enduit de rebouchage. Appliquez une première couche d'enduit au couteau et laissez-la sécher. Une fois la première couche parfaitement sèche, passez-en une seconde. Laissez sécher une journée entière.

4- En cas de fissure plus importante, la pose d’un « calicot » est recommandée ; il s’agit d’un ruban de papier intégré dans l’enduit et qui sera au final invisible. Son intérêt est d’absorber les vibrations du plafond afin d’éviter que la fissure ne se reforme.

5- Poncez les aspérités de la réparation avec du papier de verre au grain très fin jusqu'à ce que la surface devienne parfaitement lisse et plane. Procédez par petits mouvements circulaires pour ne pas marquer la surface du plafond.

6- Vous pouvez terminer en repeignant votre rouleau pour un résultat propre et uniforme avec une belle peinture monocouche. Mais si les fissures sont importantes, envisagez la pose d’une toile de verre sur votre plafond après avoir tout de même comblé les fissures.
Article publié le 26 juillet 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.