NOUVEAU : Acheter, louer... découvrez les annonces immobilières de Maison.com en cliquant ici !
Cliquez ici pour installer l'application Facebook Maison.com

Aménager une suite parentale : une chambre avec salle de bains

Lorsque l’espace le permet, la chambre et la salle de bains peuvent se réunir dans une seule et même pièce, créant une suite parentale digne d’un palace. Les deux espaces se déploient sous le signe du confort, dans une bulle de détente.

Les grands hôtels ont compris depuis longtemps le confort visuel et de vie d'une salle de bains ouverte sur la chambre, comme au Mamilla Hotel de Jérusalem. A vous d'emboîter le pas.
Voir plus : salle de bains

L’une des nouvelles définitions du confort consiste à multiplier les salles de bains et points d’eau à l’intérieur de la maison, surtout lorsqu’une famille nombreuse y habite. Ainsi, chacun utilise son espace toilette à sa convenance, sans contrainte pour s’offrir une véritable indépendance. Cette recherche d’intimité prend tout son sens lorsque la salle de bains s’intègre à la chambre, lieu individuel par excellence. De plus en plus de personnes souhaitent associer les deux pièces, afin de s’offrir un espace de détente entièrement dédié à soi, comme une bulle isolée du monde extérieur. D’ailleurs, quelques mètres carrés suffisent à l’aménagement, sans que la chambre en pâtisse, devenant une véritable évocation des suites de grands hôtels.

N’hésitez pas à faire tomber les cloisons entre une chambre et une salle de bains, afin de gagner de l’espace. Consacrer un espace salle de bains à sa chambre demande de faire un choix entre deux solutions :

· Premier cas : la chambre et la salle de bains ne forment qu’une seule et même pièce, où l’absence de cloisons permet d’agrandir l’espace et de laisser mieux pénétrer la lumière. Si vous pouvez placer votre espace bain au plein milieu de la chambre, vous pouvez néanmoins vous servir des niches, alcôves ou renfoncements de votre intérieur, pour plus d’intimité. L’installation d’une paroi en verre peut être envisagée, afin de protéger la chambre des éclaboussures, sans marquer de rupture entre les espaces.

· Second cas de figure, la chambre et la salle de bains se dissocient visuellement par l’installation d’une semi-cloison séparative (paravent, panneaux coulissants ou muret), sans enfermement. Rien ne vous empêche de réaliser un claustra ou une dentelle façon moucharabieh, afin d’apporter un surplus de lumière. La dissimulation des deux espaces par une cloison offre l’avantage de servir de tête de lit, en l’installant dos à dos. Ainsi, les fonctions sont délimitées par l’architecture intérieure, avec le sommeil d’un côté et le bain de l’autre.

Que la construction soit neuve ou qu’il s’agisse d’une rénovation, les arrivées d’eau comme les évacuations sont intégrées dans le plancher et dissimulées dans le soubassement creux des installations. Seule une trappe de visite doit être créée, pour permettre l’accès à la robinetterie en cas d’interventions ultérieures. Si vous faites tomber les cloisons entre deux espaces, de gros travaux ne seront pas nécessaires ; mais s’il s’agit d’une installation ex nihilo, préparez vous à une plus lourde intervention. Afin de permettre l’intégration de la salle de bains, le sol de la chambre peut être surélevé, afin de réaliser un passage pour le siphon et les évacuations.  Installer une salle de bains pose inévitablement la question de la douche ou de la baignoire, qui dépend de la place disponible dans l’espace imparti. Mais la réponse reste individuelle, dépendant de vos habitudes et de votre rythme de vie. Pensez que la baignoire devra être encastrée dans un habillage, hormis pour les baignoires sur pieds, alors qu’une douche de plain-pied se fait plus indépendante.

D’un point de vue décoratif, la salle de bains et la chambre doivent s’harmoniser dans l’unité, en formant un véritable ensemble. Il ne s’agit pas de créer d’effet visuel de contrastes ou de rupture entre les deux éléments, mais de réaliser une intégration complète. Le revêtement mural doit pouvoir se prolonger, afin de faire oublier l’aspect utilitaire des équipements sanitaires, quitte à ce que baignoire, douche et plan vasque ne fasse qu’un avec les murs. N’hésitez pas à faire l’impasse sur la faïence murale trop identifiée comme salle de bains, à condition de sélectionner avec soin les enduits muraux, qui doivent résister aux projections d’eau.

De même, le sol doit être traité convenablement pour résister à l’eau, en sachant que l’uniformité du revêtement donnera l’impression d’un espace plus grand et d’un volume plus homogène. Equipement rétro ou ultra contemporain ? Le choix vous appartient en entier, dépendant essentiellement de vos goûts personnels.

Avec pour seul mot d’ordre l’intégration, la salle de bains se plaît à envahir l’espace de la chambre à coucher, dans un aménagement à l’esprit suite palatiale, conférant une touche de luxe à l’ensemble.

Article publié le 28 septembre 2012

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire