Aménagement malin pour une cuisine fonctionnelle

Implantation, ergonomie, choix des matériaux, nombre et types de rangements, éclairage et électroménager comptent de façon primordiale pour aménager une cuisine vraiment fonctionnelle.

Etre belle et fonctionnelle, tel est le credo de toute cuisine bien pensée ! Modèle Clara Vogue, chez Ixina.

Point de départ d’une cuisine fonctionnelle : l’implantation. Bien évidemment, l’organisation de la future cuisine dépendra de la taille de la pièce et des contraintes techniques comme les arrivées d‘eau, de gaz et d’électricité, la position de la fenêtre, de la porte et le choix d’opter pour une cuisine ouverte ou non. Deuxième étape, se poser les bonnes questions afin d’optimiser l’espace et prévoir suffisamment de rangements. En effet, la fonctionnalité d’une cuisine dépendra en grande partie de la fluidité de son organisation, pour que l'enchaînement des tâches soit le plus logique possible. Ainsi, la cuisine doit être aménagée autour de trois activités principales : le pôle lavage, le pôle cuisson et le pôle préparation.

Praticité et ergonomie sont à prendre compte, afin de concevoir un projet de cuisine permettant de préparer, poser, laver, couper, manger…et bien entendu ranger. La zone de lavage et de préparation regroupent l’évier, le lave-vaisselle et une grande poubelle à tri sélectif, et il faudra prévoir un égouttoir à proximité immédiate. On pourra opter, dans la mesure du possible, pour une implantation de lave-vaisselle en hauteur afin d’en faciliter les chargement et déchargement. La zone de cuisson comprend le four traditionnel, le micro-ondes et la plaque de cuisson autour de laquelle il faudra prévoir un espace de 60 cm minimum de part et d'autre afin de poser les plats. Dernière zone, le stockage avec le réfrigérateur, le congélateur, les tiroirs à couverts et matériel et les placards à provisions.

Une réflexion autour de l’ergonomie sera utile pour positionner le plan de travail à la bonne hauteur, selon le type d’activité et la taille du cuisinier ou de la cuisinière ! Un coin repas ou un bar pour prendre les petits-déjeuners devra également être envisagé.  

Côté rangements, une évaluation des besoins associée à du bon sens permettront d’optimiser l’espace disponible. Plein d'idées de cuisines équipées sont proposées et de nombreuses solutions existent : tiroirs, étagères, placards hauts et bas... Aujourd’hui, les placards sont souvent délaissés au profit de grands tiroirs à ouverture totale et fermeture silencieuse qui permettent d’en sortir plus facilement le contenu. Ces tiroirs s’équipent de systèmes modulables, de séparateurs amovibles pour caler les assiettes ou casseroles et optimiser le volume de rangement. Quant aux meubles hauts, on en trouve avec des systèmes d’ouvertures pliantes coulissantes ou relevables, souvent préférées aux classiques portes battantes. Moins encombrantes, elles peuvent en effet être laissées ouvertes le temps de la préparation.

Tiroirs profonds et malins, grands paniers télescopiques, supports pour les verres ou les assiettes, crédences malignes intégrant des rangements supplémentaires, barres munies de crochets… les équipements de cuisine regorgent d’astuces bien pensées pour faciliter le quotidien.

Reste un bon éclairage, quelques accessoires et une ambiance douce et colorée pour que la cuisine devienne la pièce préférée de la maison.  

Article publié le 31 mai 2016

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire