L’hôtel Mama Shelter de Rio, aux couleurs des Cariocas

Perché sur les hauteurs de Santa Teresa, le Montmartre local de Rio de Janeiro, cette maison de voyageurs rend hommage à l’identité métissée brésilienne.

La chambre XL Mama offre une surface de 26 m² et un lit king size.

Un concept décliné

L’aventure du Mama Shelter a débuté à Paris avec l’ouverture d’un premier hôtel sous l’impulsion de la famille Trigano et son architecte-designer Philippe Starck. Puis les villes de Marseille, Lyon, Bordeaux et Los Angeles ont accueilli d’autres logis aussi atypiques, excentriques et uniques. L’idée de départ était d’investir un lieu sans cachet architectural extérieur et de lui offrir une décoration unique à l’image des métissages urbains. Ici à Rio, on retrouve l’ADN du concept de base chambres à prix abordables (à partir de 59 €, pour 15 à 17 m², dans la capitale brésilienne), salles communes conviviales, coins salons cosy, cuisine simple et locale. Et 7ème ouverture prévue à Prague au printemps 2018 avec un nouveau Mama…

Le patio aménagé avec terrasse végétalisée fait oublier la situation urbaine de l’hôtel.
Afficher la galerie
Le patio aménagé avec terrasse végétalisée fait oublier la situation urbaine de l’hôtel.
©Mama Shelter

Un esprit tropical revisité

L’aménagement intérieur a été orchestré par Jalil Amor, ancien collaborateur de Philippe Starck, chef de projet sur le premier Mama Shelter de Paris et designer du Mama’s Kiss Bordeaux. Derrière son escalier en mosaïque de carrelages émaillés et ses murs aux couleurs dansantes, l’hôtel cache 55 chambres. La décoration façon bazar mixe l’esprit brocante et les trouvailles des marchés typiques de la ville. Ici moins de béton et plus de nature avec de grands bacs remplis d’une végétation luxuriante, des murs végétalisés avec des plantes en pot et des ouvertures sur l’extérieur.

Au-dessus du bar, une accumulation de chapeaux qui rappelle l’ambiance des marchés de Rio de Janeiro qui n’en compte pas moins de 10 réputés, colorés, vifs et pleins de trésors.
Afficher la galerie
Au-dessus du bar, une accumulation de chapeaux qui rappelle l’ambiance des marchés de Rio de Janeiro qui n’en compte pas moins de 10 réputés, colorés, vifs et pleins de trésors.
©Mama Shelter

Un lieu intégré

Depuis ses nombreuses terrasses, l’hôtel offre aussi une vue à couper sur la mer, la baie de l’immense Rio, le Pain de Sucre. Et en début de soirée, du mardi au vendredi, l’hôtel offre une ambiance musicale très couleur locale !

Contact :
Mama Shelter
Rue Paschoal Carlos Magno, 5 Santa Teresa,
Rio de Janeiro
Brésil
Tél : 0055(21)33669300
www.mamashelter.com

Le Mama Shelter de Rio de Janeiro reprend les codes de base de son concept comme les espaces repas très conviviaux. Chaises, Tolix.
Afficher la galerie
Le Mama Shelter de Rio de Janeiro reprend les codes de base de son concept comme les espaces repas très conviviaux. Chaises, Tolix.
©Mama Shelter

Banquettes, gradins et coins conviviaux pour faciliter les rencontres, les échanges et les discussions.
Afficher la galerie
Banquettes, gradins et coins conviviaux pour faciliter les rencontres, les échanges et les discussions.
©Mama Shelter

Situé près de la baie de Guanabara, l’hôtel offre des vues sur un environnement unique.
Afficher la galerie
Situé près de la baie de Guanabara, l’hôtel offre des vues sur un environnement unique.
©Mama Shelter

Les chambres, avec sol en béton, sont réchauffées par un tapis géant travaillé comme un tableau. A côté du lit, une caisse en plastique pour transporter les fruits et légumes a été détournée en table de chevet.
Afficher la galerie
Les chambres, avec sol en béton, sont réchauffées par un tapis géant travaillé comme un tableau. A côté du lit, une caisse en plastique pour transporter les fruits et légumes a été détournée en table de chevet.
©Mama Shelter

La décoration rend hommage à la richesse de la musique brésilienne et son carnaval d’exception.
Afficher la galerie
La décoration rend hommage à la richesse de la musique brésilienne et son carnaval d’exception.
©Mama Shelter

En jaune et noir, la décoration des chambres fait la part belle aux graffitis et messages. Un petit coin bureau agrémente l’espace.
Afficher la galerie
En jaune et noir, la décoration des chambres fait la part belle aux graffitis et messages. Un petit coin bureau agrémente l’espace.
©Mama Shelter

Le refuge, niché au sommet de la ville prisée par les artistes et les musiciens, s’ouvre sur un patio aménagé et verdoyant.
Afficher la galerie
Le refuge, niché au sommet de la ville prisée par les artistes et les musiciens, s’ouvre sur un patio aménagé et verdoyant.
©Mama Shelter

Article publié le 15 juillet 2017

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire