Re Rag Rug Tapis et recyclage textile

Pièces textiles uniques, décor mural et tapis de sol de grande beauté s’affichent à l’institut suédois pour une exposition sur le recyclage textile, les pièces exposées suscitent l’admiration tant la beauté graphique des oeuvres est forte, suspendues, roulées ou étendues au sol elles ne sont pourtant réalisées qu’à partir de chutes de matériaux textiles.

Vintergatan (La voie Lactée) est la rencontre entre 2 traditions textiles, le motif hexagonal présent dans les tissus japonais et la teinture et pliage en shibori et le feutrage issus des pulls en laine ..la lumière qui s'en échappe représente la lumière et les beaux jours.

Forte d’une tradition ancestrale, la Suède a toujours développé un artisanat porté sur les techniques textiles, les matériaux et le recyclage, comme les tapis en lirette tissés avec des textiles usagés pour parer au manque de tissu. Fortes de cette tradition Katarina Brieditis et Katarina Evans, 2 designers textiles suédoises, ont imaginé la façon dont pourrraient être conciliés design et durabilité dans l’utilisation de matériaux mis au rebut.

Long tapis qui répond au nom de Pépita, est un assemblage de pulls coupés en lanières, pressées et cousues en double épaisseur pour réaliser un tapis moelleux, les bordures rappellent le point  Pépita utilisé en vannerie.
Afficher la galerie
Long tapis qui répond au nom de Pépita, est un assemblage de pulls coupés en lanières, pressées et cousues en double épaisseur pour réaliser un tapis moelleux, les bordures rappellent le point Pépita utilisé en vannerie.
©Laurence Wichegrod

L’exposition Re Rag Rug est le fruit d’une projet de design expérimental lancé sur 12 mois et conçu bien avant la mode du DIY (Do it Yourself) avec comme particularité de créer 12 tapis à partir de 12 techniques différentes issues des artisanats du monde entier, et ce sans aide de machines ou métier à tisser. Une vidéo attire l’attention du visiteur sur le concept, le mode de réalisation des pièces, les matériaux et la possibilité de reproduire ces pièces avec des partenaires de l’industrie textile.

Aquarelle est constitué de plusieurs champs de couleur, montés en rayures et carreaux réalisée à partir de morceaux irréguliers de pulls en laine, les couches sont cousues au point de piqûre puis mis en place à l'aide de point longs et droits.
Afficher la galerie
Aquarelle est constitué de plusieurs champs de couleur, montés en rayures et carreaux réalisée à partir de morceaux irréguliers de pulls en laine, les couches sont cousues au point de piqûre puis mis en place à l'aide de point longs et droits.
©Laurence Wichegrod

Chaque pièce interroge le visiteur sur l’origine des textiles et les techniques utilisées. Là on croit percevoir les mailles d’un pull, feutré ou non, en bandes pliées cousues ou en triangles, un passage en teinture après pliage shibori, un assemblage des pièces brodées au point avant ou cousu à la machine à coudre, des liens crochetés, un tressage de plusieurs liens en maille T Shirt, une inclusion dans une toile incisée, tout un panel de techniques basiques et abordables par chacun d’entre nous… jusqu’à la finition, il est possible de retourner les pièces et de voir l'envers cousu sur toile de jute ou canevas!

Nomad évoque une peau de mouton, contraste entre les fils de laine cousus dans le tissu. Le design de ce tapis s'est formé progressivement par la création de motifs conjuguant tissage, motifs croisés et chevrons.
Afficher la galerie
Nomad évoque une peau de mouton, contraste entre les fils de laine cousus dans le tissu. Le design de ce tapis s'est formé progressivement par la création de motifs conjuguant tissage, motifs croisés et chevrons.
©Laurence Wichegrod

Les oeuvres interpellent la curiosité et l’admiration devant tant de créativité et de simplicité.

Sqeeze tricot bicolore, élastique et double face. S'agit-il en l'occurrence vraiment d'un tapis ?
Afficher la galerie
Sqeeze tricot bicolore, élastique et double face. S'agit-il en l'occurrence vraiment d'un tapis ?
©Laurence Wichegrod

Programmée durant La saison GRÖN ATTITUDE !  où réflexions, échanges et solutions pour un monde durable est organisée par les institutions suédoises en France en vue de la COP21, conférence climat de l’ONU qui se tiendra à Paris en décembre 2015.

Tailor exprime force et élégance, composée de rayures obliques en pulls de laine feutrée, cousues  en variant l'emplacement des couleurs et des bandes.
Afficher la galerie
Tailor exprime force et élégance, composée de rayures obliques en pulls de laine feutrée, cousues en variant l'emplacement des couleurs et des bandes.
©Laurence Wichegrod

L’Institut suédois comme QG, la Suède propose expositions, séminaires, ateliers Do-It-Yourself…
Solutions astucieuses à mettre en œuvre au quotidien, concepts novateurs français, suédois ou d’ailleurs : comment les partager au mieux ?

Kasuri évoque les textiles japonais en Ikat, les tapis sont réalisés à l'aide nattes tressées en mailles T shirt et cousues.
Afficher la galerie
Kasuri évoque les textiles japonais en Ikat, les tapis sont réalisés à l'aide nattes tressées en mailles T shirt et cousues.
©Laurence Wichegrod

L’institut Suédois situé rue Payenne à Paris, dans le quartier du Marais, expose ces oeuvres uniques au mur, au sol dans les salles du magnifique Hôtel de Marie.

Exposition Re Rag Rug se tient du 06 novembre 2015 au 10 avril 2016 à l’institut Suédois, 11 rue Payenne 75004 Paris. 

www.reragrug.blogspot.se
www.brieditis-evans.se
https://paris.si.se/

Article publié le 29 novembre 2015

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire