NOUVEAU : Acheter, louer... découvrez les annonces immobilières de Maison.com en cliquant ici !
Cliquez ici pour installer l'application Facebook Maison.com

Tour du monde des Tendances Végétales

La végétalisation des espaces publics sort de sa fonction purement esthétique pour être l’indispensable composante d’un bien-être urbain. En-dehors des murs végétaux, omniprésents en raison du minimum de place nécessaire pour un effet d’oxygénation maximum, nous découvrons des pistes végétales à suivre à travers le monde.

« Le Serpentine pavillon » de Londres qui accueille cette année un jardin à contempler, mis en scène par l’architecte Peter Zumtor.

Faire preuve de générosité

Combien de glands produits par le chêne pour donner naissance à un nouvel arbre ? La nature produit en abondance ! Un concept bien éloigné de notre actuelle course à l’optimisation. Pas de frugalité avec le végétal. Quel que soit son état - en croissance, consommable, compostable-, le végétal a toujours de la valeur.

En Allemagne, la chaîne de restauration Marché se distingue par une abondance de légumes et de végétaux bruts entourant les plats préparés. La mise en scène est impactante, d’autant plus que leur implantation est souvent dans des lieux de passage (gares, aéroports et aires d’autoroute).

Inciter à interagir avec les plantes

Que ce soit par la contemplation, par la cueillette ou le jardinage, les plantes stimulent l’interactivité. Disposés en intérieur ou en extérieur, les potagers se déclinent dans les espaces les plus insolites. Nous avons le cas avec « Le Serpentine pavillon » de Londres qui accueille cette année un jardin à contempler, mis en scène par l’architecte Peter Zumtor.

La végétalisation des espaces publics sort de sa fonction purement esthétique pour être l’indispensable composante d’un bien-être urbain. Concept signé Peter Zumthor
Afficher la galerie
La végétalisation des espaces publics sort de sa fonction purement esthétique pour être l’indispensable composante d’un bien-être urbain. Concept signé Peter Zumthor
©DR

Le designer coréen Appree a réalisé Post-it Leaf-it, en forme de feuille d’arbre, qui se dispose à volonté pour créer un tapis de feuilles. Plusieurs coloris disponibles en fonction des saisons (des arbres).

Tapis de feuilles d'arbre à base de Post-it Leaf-it, par le designer coréen Appree.
Afficher la galerie
Tapis de feuilles d'arbre à base de Post-it Leaf-it, par le designer coréen Appree.
©DR

Suspendre les jardins 

Les jardins verticaux sont l’élément incontournable de la végétalisation des espaces tertiaires intérieurs. Appréciés pour leur effet à la fois visuel et purificateur, ils donnent une sérénité aux lieux publics. 

Mondialement connu depuis l’hôtel Pershing Hall en 2001 et l’immense façade végétalisée du Musée du Quai Branly à Paris en 2004, Patrick Blanc a conçu le plus grand jardin vertical à Singapour dans les locaux des bureaux Sixbatteryroad de Capitaland.

Ma Pharmacie à Paris (à la Bastille) a remplacé les PLV classiques par des plantes. Grâce à cette opération, elle a vu son chiffre d’affaires augmenter, car les clients restent plus longtemps.

Le suédois Greenwork, lui crée des tableaux de végétaux prêts à poser « Greenscreen ».

 

Immersion dans un paysage imaginaire

Le mélange de vrai / faux, ainsi que les visuels trompe l’œil peuvent avoir un effet tout aussi impactant dans les espaces, que de vrais éléments naturels. Ils soulignent un besoin d’immerger le visiteur dans un espace imaginaire et décalé du quotidien.

Un concept a été primé lors des Lyon Shop&Design Award 2012, c’est celui des murs de la boutique de chaussures haut de gamme « Pas de printemps pour Marni » sont recouverts de visuels de forêt embrumée. Cette astuce permet de donner plus de profondeur à cet espace de dimensions modestes.  

L’aéroport Néerlandais de Schiphol vient d’aménager ses espaces d’attente en un parc verdoyant. Surnommé Airport park, il mélange de façon originale trompe l’œil et éléments végétaux.

 

Tirer partie de l’esthétique brute du matériau naturel

Sans sophistication ni fioritures superflues, le matériau naturel à l’état brut s’exprime dans toutes ses subtilités avec beaucoup de poésie. Cette tendance bien établie dans le mobilier ou l’aménagement intérieur se répercute également dans le choix ou la mise en scène du végétal, comme la noix de coco et le lin.

La noix de coco est un matériau inattendu pour les revêtements de sols ou de murs. Avec son esthétique brute, ce matériau fortement texturé incite au toucher. Contenant naturel d’eau, imputrescible sans récessivité de traitement, il trouve une utilisation privilégiée dans les pièces d’eau, en leur donnant un air tropical. Comme nous l’avions montré les revêtements en coco d’Art Unic se retrouvent dans les sanitaires, les chambres d’hôtel, etc  

Matériau inattendu et texturé pour les revêtements de sols ou de murs, la noix de coco donne un air tropical aux pièces d'eau. Art Unic
Afficher la galerie
Matériau inattendu et texturé pour les revêtements de sols ou de murs, la noix de coco donne un air tropical aux pièces d'eau. Art Unic
©DR

Le lin : vert par nature ! C’est la seule fibre originaire du continent européen qui en assure plus des deux tiers de la production mondiale. Il n’est donc pas besoin de l’importer. Le lin affiche en outre un profil écologique élevé, car il nécessite zéro irrigation et peu d’intrants.

La dernière boutique Aesop à Sydney par Zenta Tanaka crée un espace à la mesure de la marque de cosmétiques. Dans un écrin de béton brut, de bois de récupération et de style industriel, les nombreux détails invitent à explorer toute la gamme.

Penser recyclage au-delà du naturel

L’écologie n’est pas seulement réservée aux éléments naturels. Combinaisons possibles avec des plastiques. Associations possibles.

Le Pévetex R : 100% recyclé et recyclable

Cette matière totalement innovante est issue du recyclage du PVC textile provenant des déchets de découpes neuves de production industrielle (tableaux de bord, garnitures de portières de voitures…). Ultra-résistant, il convient s’utilise en intérieur et en extérieur.

La souplesse du matériau permet de s'adapter aux irrégularités du sol sans perdre de stabilité, et les pétales s'ouvrent et se referment pour s’adapter au climat. « Bulbo » de Brindi chez Art Terre, par exemple.

Fiche technique :
www.marche.moevenpick.com
www.appree.net.
www.sixbatteryroad.com
www.joselevy.fr
www.agenceartterre.com

et

Art Unic
8, square Léon Blum
92800 Puteaux
www.artunic.fr

 

www.ndamagazine.com

Article publié le 29 novembre 2012

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire