Le Centre Pompidou accueille la magie futuriste de Ross Lovegrove

Ce musée d’art contemporain organise la première rétrospective du designer Ross Lovegrove qui travaille dans la prospective et l’interaction des technologies numériques avec la création. Du 15 avril au 3 juillet 2017.

Diatom est une chaise empilable en aluminium qui fait appel aux technologies automobiles en s’inspirant des diatomées, organismes unicellulaires primordiaux. La masse se convertit en membranes perforées, souples, légères, répondant à des principes de croissance organique. Finition avec verni de protection transparent brillant ou en couleur. Création Ross Lovegrove en 2014 éditée par Moroso.
Voir plus : chaise, Ross Lovegrove

Un design visionnaire

Cette exposition fait partie intégrante d’une nouvelle manifestation du Centre Georges Pompidou intitulée « Mutations/Créations » qui met en perspective art, innovation et science. Elle met en évidence le nouveau dialogue entre nature et technologie instauré par le designer Ross Lovegrove qui a pris en compte, dès 1990, les mutations digitales. Sa vision « holistique » (qui prend en compte les dimensions physiques, mentales, émotionnelles, familiales, sociales, culturelles et spirituelles de l’être humain) du design refuse le productivisme de masse. Elle défend notamment une économie de matériaux et des formes biologiques dessinées par les outils numériques.

Concept-car Renault Twin Z en matériaux mixtes, création Ross Lovegrove en 2012/13 pour Renault.
Afficher la galerie
Concept-car Renault Twin Z en matériaux mixtes, création Ross Lovegrove en 2012/13 pour Renault.
©Renault

Un design humain

Pour Ross Lovegrove qui est « devenu designer parce que le design réunit l’art, la science, la technologie, et pour exprimer (son) émerveillement face à la nature », comme il l’explique dans une interview de Marie-Ange Brayer. « Le design est en état perpétuel de réinvention. Parce qu’il s’agit de transformer des ressources naturelles en objets utiles, le designer est au cœur des enjeux écologiques qui affectent notre état émotionnel et esthétique, tout autant que notre conscience collective. Nous sommes une espèce en évolution rapide et constante, qui doit s’adapter. »

Comme un bourgeon prêt à exploser, lampadaire Florensis, avec tête obtenue par un procédé très innovant qui diffuse une lumière indirecte et interagit avec l’air pour faciliter la dissipation de la chaleur. Création Ross Lovegrove pour Artemide en 2013.
Afficher la galerie
Comme un bourgeon prêt à exploser, lampadaire Florensis, avec tête obtenue par un procédé très innovant qui diffuse une lumière indirecte et interagit avec l’air pour faciliter la dissipation de la chaleur. Création Ross Lovegrove pour Artemide en 2013.
©Artemide

A la notion de design organique un peu dépassé et datant des années 1950, il préfère celle d’« essentialisme organique » un état physique aussi naturel que possible. Les formes qui apparaissent comme biomorphiques sont issues de forces intrinsèques à la matière. Nous sommes propulsés dans un nouvel âge « biologique » : robotique, prothèses, voitures autonomes, architecture seront conçus à partir des principes d’organisation de la nature. »

Ginkgo Table, table en fibre de carbone reprenant la dynamique d’une feuille de cet arbre. Création Ross Lovegrove en 2007/08 édité par Lovegrove Research.
Afficher la galerie
Ginkgo Table, table en fibre de carbone reprenant la dynamique d’une feuille de cet arbre. Création Ross Lovegrove en 2007/08 édité par Lovegrove Research.
©Centre Pompidou, Paris

Un design futuriste

Les technologies numériques ont bouleversé la conception et la fabrication des objets par l’usage de l’impression numérique en 3D qui se diffuse depuis une quinzaine d’années.  Ils sont désormais considérés comme « non standards », à la fois produits industriellement et uniques. Ross Lovegrove qualifie notre époque, de convergence entre arts et sciences, de seconde « Renaissance » du XXIème siècle Dans ce début de troisième millénaire, les luminaires de Ross Lovegrove édités par Artemide, partenaire de cette exposition sont déjà des icônes… du futur. Débuté en 2007, la collaboration du designer britannique avec l’éditeur italien a donné naissance à des projets très innovants : Cosmic leaf, Mercury, Droplet, Florensis ou Nebula mettent en évidence la beauté des formes naturelles avec de nouveaux matériaux. Pour la série Cosmic, le designer Ross Lovegrove a tenté « de figer un instant qui semble être créé par l’air courant sur une lame mince, en obtenant un flux et un rythme très naturels dans un léger revêtement sculptural. Le résultat final consiste en un appareil qui semble suspendu, en dépit de la loi de l’apesanteur, sur un coussin d’air…comme le cosmos dans les formes et les géométries complexes qui paraissent défier toutes les logiques et créer un sentiment d’infini. » Des créations aux formes aériennes et poétiques qui apporte une part d’onirisme dans nos intérieurs… Tandis que le designer s’inspire des formes sculpturales « trouées » d’Henry Moore, des peintures de Francis Bacon ou des assemblages d’objets de Tony Cragg pour le siège Diatom.

*in Code Couleur, n°27, janvier-avril 2017, pp. 26-27

Renseignements : Centre Georges Pompidou
Place Georges Pompidou
75004 Paris
www.centrepompidou.fr
Artemide : www.artemide.it

Ty Nant Bottle, bouteille en polyéthylène, création Ross Lovegrove en 1999/2001, édité par Ty Nant.
Afficher la galerie
Ty Nant Bottle, bouteille en polyéthylène, création Ross Lovegrove en 1999/2001, édité par Ty Nant.
©John Ross

En forme de feuille, lampadaire Cosmic Leaf terra, en acier, chrome et polymère, création Ross Lovegrove pour Artemide en 2009.
Afficher la galerie
En forme de feuille, lampadaire Cosmic Leaf terra, en acier, chrome et polymère, création Ross Lovegrove pour Artemide en 2009.
©Artemide

Generator House, projet de maison autosuffisante utilisant l’énergie solaire, création Ross Lovegrove, 2006/08. Images générées par ordinateur
Afficher la galerie
Generator House, projet de maison autosuffisante utilisant l’énergie solaire, création Ross Lovegrove, 2006/08. Images générées par ordinateur
©Ross Lovegrove studio

Nebula, plafonnier avec formes de tourbillons qui permettent de créer et de diffuser de la lumière grâce à un anneau de Leds disposés sur la circonférence du disque. Création Ross Lovegrove pour Artemide en 2012.
Afficher la galerie
Nebula, plafonnier avec formes de tourbillons qui permettent de créer et de diffuser de la lumière grâce à un anneau de Leds disposés sur la circonférence du disque. Création Ross Lovegrove pour Artemide en 2012.
©Artemide

New Nature, lampadaire composé de formes géométriques perforées inspirées de la botanique qui projettent sur les murs des ombres et des lumières en 3 D. création Ross Lovegrove pour Artemide en 2012.
Afficher la galerie
New Nature, lampadaire composé de formes géométriques perforées inspirées de la botanique qui projettent sur les murs des ombres et des lumières en 3 D. création Ross Lovegrove pour Artemide en 2012.
©Artemide

Infinity Loop, luminaire 3 D en textile et aluminium. Création Ross Lovegrove en 2014 éditée par Barrisol.
Afficher la galerie
Infinity Loop, luminaire 3 D en textile et aluminium. Création Ross Lovegrove en 2014 éditée par Barrisol.
©Barrisol

Conçu pour un fabricant de produits verriers, pavillon Lasvit LiquidKristal en verre Lascit et structure en acier avec toit en membrane textile fabriquée par Barrisol. Création Ross Lovegrove en 2012.
Afficher la galerie
Conçu pour un fabricant de produits verriers, pavillon Lasvit LiquidKristal en verre Lascit et structure en acier avec toit en membrane textile fabriquée par Barrisol. Création Ross Lovegrove en 2012.
©Lasvit

Swarowski Crystal Aeropsace, prototype de voiture en polycarbonate et aluminium. Création Ross Lovegrove en 2005/06.
Afficher la galerie
Swarowski Crystal Aeropsace, prototype de voiture en polycarbonate et aluminium. Création Ross Lovegrove en 2005/06.
©John Ross

Suspension Cosmic Angel, en aluminium et polymère, création Ross Lovegrove pour Artemide en 2009/11.
Afficher la galerie
Suspension Cosmic Angel, en aluminium et polymère, création Ross Lovegrove pour Artemide en 2009/11.
©Ross Lovegrove studio

Article publié le 15 avril 2017

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire