Le bestiaire enchanté d’Ibride fête ses 20 ans

Afficher toute la galerie photos

L’inspiration surréaliste de ce concept de meubles et d’objets de décoration, né en 1996, ne cesse de se réinventer. Un « Mobilier de compagnie » qui dessine un univers très particulier.

Photo : 10 / 11
A droite, le vase Ming en mélamine, qui se décompose et recompose à loisir. A gauche, les assiettes Yuan Parnasse. Collection « Faux-semblants ».

A droite, le vase Ming en mélamine, qui se décompose et recompose à loisir. A gauche, les assiettes Yuan Parnasse. Collection « Faux-semblants ».

©Cyrille Robin