Tendance : étagères d’appoint ou systèmes d'étagères

Les étagères d’appoint sont d’utiles compléments de rangements pour la maison. Leurs systèmes de fixation astucieux les rendent discrètes et légères. Focus.

Ultra modulable , le principe des étagères et caissons Système Bergerac se compose à l'envi en fonction d'un espace, d'un besoin et d'un budget, chez Sentou.
Voir plus : étagère

Ranger est souvent une corvée et une préoccupation majeure dans la maison. Et qui dit rangement, dit placards pour les rangements fermés et étagères pour les rangements ouverts ! En autres, que faire des « petits bazars » de tous les jours pour qu’ils aient leur place et soient à portée de main? Chaque année, les designers planchent sur cet épineux problème… Ils apportent leur regard et leurs lots de solutions intelligentes pour imaginer de nouveaux systèmes d’étagères : des simples planches jusqu’aux systèmes modulaires. Surfant sur la tendance rétro, on retrouve les crémaillères, et le duo élégant du bois et du métal pour les étagères dans l’air du temps. Et la question du poids n’est pas en reste. À chaque étagère son système de fixation invisible ou apparent, en plusieurs points pour supporter des éléments plus importants.

Minimaliste, inspirée du design scandinave, des années 50, elle est maintenue par deux supports métalliques.  Étagère Shelf, plateau en chêne huilé finitions laiton, cuivre ou métal noir, disponible en trois tailles, 40, 60 ou 80 cm  à partir de 104 € Frama chez Fleux.
Afficher la galerie
Minimaliste, inspirée du design scandinave, des années 50, elle est maintenue par deux supports métalliques. Étagère Shelf, plateau en chêne huilé finitions laiton, cuivre ou métal noir, disponible en trois tailles, 40, 60 ou 80 cm à partir de 104 € Frama chez Fleux.
©DR

Où trouver ces étagères ?
Coedition, www.coedition.fr
Coming B, www.comingb.fr
Fleux, www.fleux.com
Made in Design, www.madeindesign.com
Sentou, www.sentou.fr
Serax, www.serax.com

Collector, pour fêter les 10 ans de cette icône du design suédois, la marque lance une édition limitée et numérotée en conservant son identité industrielle et son système modulable prêt-à-monter. Étagère String Pocket, design Nils Strinning 1949, acier inoxydable, L.60 x P.15 x H.50 cm, 389 € String chez Fleux.
Afficher la galerie
Collector, pour fêter les 10 ans de cette icône du design suédois, la marque lance une édition limitée et numérotée en conservant son identité industrielle et son système modulable prêt-à-monter. Étagère String Pocket, design Nils Strinning 1949, acier inoxydable, L.60 x P.15 x H.50 cm, 389 € String chez Fleux.
©DR

Beauté du bois, son système de fixation murale invisible met en valeur deux tons de bois aux angles adoucis. Étagère collection Duel, chêne massif, 50 x 15 cm 149 € et 90 x 15 cm, 199 €, Coming B.
Afficher la galerie
Beauté du bois, son système de fixation murale invisible met en valeur deux tons de bois aux angles adoucis. Étagère collection Duel, chêne massif, 50 x 15 cm 149 € et 90 x 15 cm, 199 €, Coming B.
©DR

Suspendue,  elle joue les acrobates, comme retenue par une simple sangle, en parfait équilibre. Etagère Square T, design Michael Anastassiades, plateau en chêne massif naturel ou laqué noir, support plateau triangulaire en métal bronze nickelé, L.100 x P.20 x H. 50 cm, à partir de 536 €, Coedition chez Silvera.
Afficher la galerie
Suspendue, elle joue les acrobates, comme retenue par une simple sangle, en parfait équilibre. Etagère Square T, design Michael Anastassiades, plateau en chêne massif naturel ou laqué noir, support plateau triangulaire en métal bronze nickelé, L.100 x P.20 x H. 50 cm, à partir de 536 €, Coedition chez Silvera.
©DR

Réédition, son système à deux montants offre la possibilité d’insérer quatre étagères et d’en modifier la couleur ou la longueur au besoin. Il illustre bien toute la modernité liée au fonctionnalisme de cette époque. Étagère Demon, design Mathieu Matégot en 1954, métal peint et noyer massif L.95 x P.26 x H.135 cm, 899 €, Gubi chez Made in Design.
Afficher la galerie
Réédition, son système à deux montants offre la possibilité d’insérer quatre étagères et d’en modifier la couleur ou la longueur au besoin. Il illustre bien toute la modernité liée au fonctionnalisme de cette époque. Étagère Demon, design Mathieu Matégot en 1954, métal peint et noyer massif L.95 x P.26 x H.135 cm, 899 €, Gubi chez Made in Design.
©DR

Universelle,  ses lignes sobres révèlent la beauté des matériaux traités de façon brute. Un éloge à la simplicité… Étagère suspendue, design Ann Vereecken et Jeroen Worst (Studio Simple) chêne massif et laiton, 45 x 17 x H.30 cm, 159 €, Serax
Afficher la galerie
Universelle, ses lignes sobres révèlent la beauté des matériaux traités de façon brute. Un éloge à la simplicité… Étagère suspendue, design Ann Vereecken et Jeroen Worst (Studio Simple) chêne massif et laiton, 45 x 17 x H.30 cm, 159 €, Serax
©DR

À crémaillère, ce système de rangement modulable est composé d'étagères et de caissons. Il s'adapte au salon, à une cuisine, une chambre ou à un espace de travail, et se décline en finitions, chêne ou noyer, ou laqué pour les portes de caisson, et 5 coloris d'équerres. Système Bergerac, design Mathieu Matégot 1954, métal chêne et noyer, prix sur demande selon la composition, chez Sentou.
Afficher la galerie
À crémaillère, ce système de rangement modulable est composé d'étagères et de caissons. Il s'adapte au salon, à une cuisine, une chambre ou à un espace de travail, et se décline en finitions, chêne ou noyer, ou laqué pour les portes de caisson, et 5 coloris d'équerres. Système Bergerac, design Mathieu Matégot 1954, métal chêne et noyer, prix sur demande selon la composition, chez Sentou.
©DR

Format et finitions, plusieurs options sont envisageables avec le système d’étagères Demon signées Mathieu Matégot et éditées chez Gubi. Ici, de gauche à droite : Black, Oak et Walnut.
Afficher la galerie
Format et finitions, plusieurs options sont envisageables avec le système d’étagères Demon signées Mathieu Matégot et éditées chez Gubi. Ici, de gauche à droite : Black, Oak et Walnut.
©DR

Article publié le 21 juin 2016

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire