Vive la french touch des années 1950 !

Afficher toute la galerie photos

A Londres et à Paris, deux expositions rendent hommage aux designers français d’après-guerre. Deux nouvelles occasions pour apprécier leur singularité.

Photo : 1 / 10
Avec son dessin japonisant, elle aurait pu être créée aujourd’hui. Cette table basse 132 d’André Monpoix
 (Edition Meubles TV – 1953) offre la chaleur de l’orme avec des chants plaqués en semi-massif. L’utilisation du stratifié, son piètement haut et fin, le retour de son plateau sont trois éléments qui signent son élégance. Cette table qui n’a été vue que quatre ou cinq fois sur le marché n’a sans doute été produite qu’à 20 ou 30 exemplaires ! Elle est pourtant l’une des plus belles pièces des années 50 ..

Avec son dessin japonisant, elle aurait pu être créée aujourd’hui. Cette table basse 132 d’André Monpoix
 (Edition Meubles TV – 1953) offre la chaleur de l’orme avec des chants plaqués en semi-massif. L’utilisation du stratifié, son piètement haut et fin, le retour de son plateau sont trois éléments qui signent son élégance. Cette table qui n’a été vue que quatre ou cinq fois sur le marché n’a sans doute été produite qu’à 20 ou 30 exemplaires ! Elle est pourtant l’une des plus belles pièces des années 50 ..

©Galerie Pascal Cuisinier