Alexander Girard au Vitra Design Museum

Le designer textile et architecte d’intérieur américain Alexander Girard a développé un univers ludique et coloré qui rend hommage aux ornements et arts populaires du monde entier. Et viva il disegno !

Couleurs fortes et dominance de rouge pour mettre en valeur les motifs ethniques qui habillent notamment les coussins de la fosse canapé dans la maison Miller, situé à Columbus, Indiana, USA. Création Alexander Girard, 1953–1957.
Voir plus : canapé d'angle, fifties

Une signature pionnière

Ses créations ethniques universelles sont carrément euphorisantes. Annonçant la mondialisation du design, Alexander Girard s’est fait remarqué par ses talents de dessinateur et de graphiste hors pair. Mais c’est aussi un designer complet qui, à travers ses textiles, ses meubles, ses maquettes, ses petits objets, ses intérieurs a montré un intérêt très fort pour les arts décoratifs du monde entier. Des années 1920 à 1970, il a conçu des intérieurs époustouflants pour des restaurants, des particuliers ou des entreprises, ainsi que plus de 300 motifs textiles édités par le fabricant de meubles Herman Miller, dont il deviendra le directeur textile en 1951. Il a aussi collaboré avec Charles & Ray Eames ou Eero Saarinen. Girard proposait aussi des services complets à des clients tels que la compagnie aérienne Braniff International Airways ou John Deere : architecture d’intérieur, design textile, identité visuelle de l’entreprise, typographie et design de mobilier, mais aussi expositions et petits objets. Collectionneur, voyageur au Mexique, en Inde, en Égypte et ailleurs, Alexander Girard a puisé son inspiration dans les artéfacts (objets archétypaux issus des fouilles archéologiques). Il en avait d’ailleurs recueilli plus d’une centaine de milliers à la fin de sa vie.

Patchwork graphique pour ce Poncho, dessiné par Rudi Gernreich and Alexander Girard pour le restaurant La Fonda del Sol, conçu par Alexander Girard, New York, USA en 1961.
Afficher la galerie
Patchwork graphique pour ce Poncho, dessiné par Rudi Gernreich and Alexander Girard pour le restaurant La Fonda del Sol, conçu par Alexander Girard, New York, USA en 1961.
©Charles Eames, Succession Alexander Girard, Vitra Design Museum

Des réalisations manifestes

Parmi ses œuvres maîtresses, dans les années 1950, la maison d’Irwin Miller à Columbus, Indiana, réalisée en collaboration avec l’architecte Eero Saarinen. Mais aussi sa propre maison de Santa Fe, ainsi que des restaurants, La Fonda Del Sol et L’Etoile à New York, fréquenté par Andy Warhol, dans les années 1960. A noter également, sa mise en scène spectaculaire pour l’exposition « Textiles and Ornamental Arts of India » (1954) au Museum of Modern Art de New York (MOMA) qui repose sur des artéfacts. Alexander Girard en présentera plus de 10 000 dans le pavillon « Magic of a People » qu’il avait conçu pour l’exposition universelle HemisFair (1968) à San Antonio, Texas.

Tables et fauteuils aux formes florales dans le bar à cocktail « L’Étoile », aménagé par Alexander Girard en 1966.
Afficher la galerie
Tables et fauteuils aux formes florales dans le bar à cocktail « L’Étoile », aménagé par Alexander Girard en 1966.
©Charles Eames, Succession Alexander Girard, Vitra Design Museum

Une exposition fleuve

C’est le Vitra Design Museum qui accueille cette première grande rétrospective grâce à une quantité d’œuvres encore jamais exposées. La base de cet événement s’est construite à partir de la succession personnelle d’Alexander Girard offerte en 2006, à ce musée, soit plus de 5 000 dessins et photographies, de nombreux croquis personnels, quelques centaines de motifs textiles, des accessoires, des meubles et des objets d’art populaire. Une œuvre foisonnante complétée par des objets prêtés par le Folk Art Museum de Santa Fe et la famille du designer. Et certaines œuvres majeures d’Alexander Girard sont toujours éditées par la firme Vitra.

Effet de damier et esprit bicolore pour le fauteuil n° 66310, dessiné par Alexander Girard en 1967, et produit par Herman Miller Furniture Co., collection Vitra Design Museum.
Afficher la galerie
Effet de damier et esprit bicolore pour le fauteuil n° 66310, dessiné par Alexander Girard en 1967, et produit par Herman Miller Furniture Co., collection Vitra Design Museum.
©Vitra Design Museum, Jürgen Hans

Renseignements :
Alexander Girard. A Designer’s Universe
Du 12 mars 2016 au 29 janvier 2017

Vitra Design Museum,
2, rue Charles-Eames
79576 Weil am Rhein
Allemagne
Tél : 0049 07 62 17 02 32 00
Mail : info@design-museum.de
www.design-museum.de

Cuisine comme déco espagnole et parfums d’Amérique latine pour le restaurant La Fonda del Sol, situé à New York City. Création Alexander Girard, 1960.
Afficher la galerie
Cuisine comme déco espagnole et parfums d’Amérique latine pour le restaurant La Fonda del Sol, situé à New York City. Création Alexander Girard, 1960.
©Louis Reens

Ecrin de bois et de pierre et coloris naturels pour la maison de campagne Miller, à Muskoka, près du Lac Huron, Ontario, Canada. Création Alexander Girard, 1950–1952.
Afficher la galerie
Ecrin de bois et de pierre et coloris naturels pour la maison de campagne Miller, à Muskoka, près du Lac Huron, Ontario, Canada. Création Alexander Girard, 1950–1952.
©Balthazar Korab courtesy of The Library of Congress

Témoignage de la grande productivité d’Alexander Girard, panneaux textiles dessinés en 1971.
Afficher la galerie
Témoignage de la grande productivité d’Alexander Girard, panneaux textiles dessinés en 1971.
©Charles Eames, Succession Alexander Girard, Vitra Design Museum

Création d’une déclinaison de motifs avec variation sur la forme du soleil pour les boîtes d’allumettes du restaurant La Fonda del Sol. Création Alexander Girard,1960.
Afficher la galerie
Création d’une déclinaison de motifs avec variation sur la forme du soleil pour les boîtes d’allumettes du restaurant La Fonda del Sol. Création Alexander Girard,1960.
©Succession Alexander Girard, Vitra Design Museum

En 1965, un avion de la Braniff International Airways, pour laquelle Alexander Girard a créé la totalité de l’identité visuelle avec les couleurs et les motifs typiques de son langage formel : des billets d’avion en passant par les salles d’attente et jusqu’aux avions eux-mêmes, il a tout dessiné.
Afficher la galerie
En 1965, un avion de la Braniff International Airways, pour laquelle Alexander Girard a créé la totalité de l’identité visuelle avec les couleurs et les motifs typiques de son langage formel : des billets d’avion en passant par les salles d’attente et jusqu’aux avions eux-mêmes, il a tout dessiné.
©Succession Alexander Girard, Vitra Design Museum

Boutique de textiles et d’accessoires, à New York City, conçue par  Alexander Girard pour Herman Miller, 1961.
Afficher la galerie
Boutique de textiles et d’accessoires, à New York City, conçue par Alexander Girard pour Herman Miller, 1961.
©Succession Alexander Girard, Vitra Design Museum

Girls, panneau textile en coton imprimé # 3001, Alexander Girard for Herman Miller, création 1971. Dimensions : 165,1 x 119,3 cm. Ces personnages ont donné naissance à une série de poupées en bois, éditée par Vitra.
Afficher la galerie
Girls, panneau textile en coton imprimé # 3001, Alexander Girard for Herman Miller, création 1971. Dimensions : 165,1 x 119,3 cm. Ces personnages ont donné naissance à une série de poupées en bois, éditée par Vitra.
©Vitra Design Museum, Succession Alexander Girard

Alexander Girard (1907-1993), designer mondialiste, a grandi à Florence au sein d’une famille cosmopolite aux origines européennes et américaines, avant d’entreprendre des études d’architecture à Londres. Il habitera par la suite à New York City, Detroit, Grosse Pointe, Michigan, et Santa Fe, Nouveau Mexique. Ici, il est photographié dans son studio, par Charles Eames, au début des années 1950.
Afficher la galerie
Alexander Girard (1907-1993), designer mondialiste, a grandi à Florence au sein d’une famille cosmopolite aux origines européennes et américaines, avant d’entreprendre des études d’architecture à Londres. Il habitera par la suite à New York City, Detroit, Grosse Pointe, Michigan, et Santa Fe, Nouveau Mexique. Ici, il est photographié dans son studio, par Charles Eames, au début des années 1950.
©Charles Eames

Le logo « love » reste son motif le plus connu. Il est toujours développé sur des mugs, des coussins et des cartes par Vitra. Ici « Love Heart », panneau textile en coton # 3017, création Alexander Girard pour Herman Miller en 1971. Dimensions : 119,3 x 119,3 cm.
Afficher la galerie
Le logo « love » reste son motif le plus connu. Il est toujours développé sur des mugs, des coussins et des cartes par Vitra. Ici « Love Heart », panneau textile en coton # 3017, création Alexander Girard pour Herman Miller en 1971. Dimensions : 119,3 x 119,3 cm.
©Vitra Design Museum, Succession Alexander Girard

Article publié le 15 mars 2016

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire