Le Bauhaus et son héritage

Cette école d’art total qui a marqué le XXème siècle, et sur laquelle on a beaucoup écrit, fait l’objet d’une nouvelle exposition à Bruxelles. On ne s’en lasse pas…

Ludwig Mies van der Rohe, fauteuil MR 20/3,1927. Collection Vitra Design Museum.

Tout a commencé en avril 1919, lorsque Walter Gropius signe le contrat de travail qui fait de lui le directeur de l’Ecole des Beaux-Arts et de l’ancienne Ecole des Arts et Métiers qui sera baptisée « Staatliches Bauhaus in Weimar ». En 1923, sa première exposition dévoile des travaux majeurs, inventifs voir révolutionnaires, des sièges comme le fauteuil Wassily de Marcel Breuer toujours édité par le fabricant américain Knoll et des accessoires d’arts de la table, dont certains toujours commercialisés par la firme italienne Alessi. Née dans une période de pénurie et de changements radicaux provoqués par la Première Guerre Mondiale, cette école tente de redéfinir les thèmes fondamentaux qui président à tous les travaux artistiques : forme, espace, couleur et mouvement. Fondé à Weimar, elle déménagera à Dessau, en 1925, pour raisons politiques. Ses premières créations seront vendues à l’industrie pour une future production en série, un des buts principaux de cette école qui voulait créer du beau et de l’utile, dans l’esprit du temps et accessible à tous. En 1930, le « papier peint Bauhaus »  a connu un grand succès commercial. L’atelier céramique, fermé très tôt, était cependant très actif. Et l’école ne survivra pas à la pression des nazis en 1933.

Marcel Breuer, chaise à lattes, ti 1a, 1922, Collection Vitra Design Museum.
Afficher la galerie
Marcel Breuer, chaise à lattes, ti 1a, 1922, Collection Vitra Design Museum.
©Vitra Design Museum, Jürgen

Enzo Mari, Proposition pour un « auto-design » 1973. Collection Vitra Design Museum.
Afficher la galerie
Enzo Mari, Proposition pour un « auto-design » 1973. Collection Vitra Design Museum.
©Andreas Sütterlin

Une exposition en 4 temps

L’exposition établit un parallèle entre le design de l’école et les tendances actuelles du design et des œuvres de designers, artistes et architectes contemporains. Dans une première partie, on y présente aussi son époque, le contexte historique et social, qui n’est pas étranger à l’émergence de ses nouvelles idées. Une deuxième partie présente des œuvres emblématiques du mouvement Bauhaus et d’autres méconnues, tout en explorant leur processus de création entre art, artisanat, technique et industrie. Quels genres de design concevait-on au Bauhaus ? Pour répondre à cette question, il faut se rappeler que le Bauhaus n’est pas un style, mais une façon de penser. La troisième partie développe la thématique de l’espace et notamment celle de l’architecture, car le Bauhaus est aussi une expérience d’art global qui tente d’intégrer le design dans tous les domaines de la vie. Et la dernière partie met l’accent sur la communication du Bauhaus à travers sa typographie, ses photographies, ses films qui ont concouru à la formation de son image toujours vivante.

Marianne Brandt, étudiante sur l’un des balcons de l’atelier, Bauhaus Dessau, vers1928/1929.
Afficher la galerie
Marianne Brandt, étudiante sur l’un des balcons de l’atelier, Bauhaus Dessau, vers1928/1929.
©VG Bild-Kunst Bonn, 2015

Une exposition hommage

Des meubles produits par ordinateur de Front Design ou des projets de Van Bo Le-Mentzel en passant par le travail des designers Enzo Mari, d’Alessandro Mendini ou de Konstantin Grcic, de nombreuses réalisations orchestrées par les designers d’aujourd’hui font référence au Bauhaus. Ces hommages offrent une image très dynamique de ce mouvement prépondérant qui a été taxé, à tort et négativement, de minimaliste, froid et géométrique. Et 4 œuvres d’Adrian Sauer, artiste de Leipzig, spécialement réalisées pour cette exposition, montre la modernité des idées du Bauhaus qui sont, presque 100 ans plus tard, toujours très actuelles.

Marcel Breuer, fauteuil B3 (connu internationalement sous le nom de fauteuil Wassily), 1925. Collection Vitra Design Museum.
Afficher la galerie
Marcel Breuer, fauteuil B3 (connu internationalement sous le nom de fauteuil Wassily), 1925. Collection Vitra Design Museum.
©Vitra Design Museum, Jürgen

Alessandro Mendini, fauteuil Wassily du concept de « Redesign des sièges du Mouvement moderne » Série, 1983, Sammlung Vitra Musée du Design.
Afficher la galerie
Alessandro Mendini, fauteuil Wassily du concept de « Redesign des sièges du Mouvement moderne » Série, 1983, Sammlung Vitra Musée du Design.
©Vitra Design Museum, Jürgen

Contact : ADAM
Exposition « The Bauhaus # it’s all design »*
Jusqu’au 11 juin 2017
Place de Belgique
1020 Bruxelles
www.adamuseum.be

Erich Dieckmann, type chaise (Type chaise), vers 1926/1927
Afficher la galerie
Erich Dieckmann, type chaise (Type chaise), vers 1926/1927
©DR

Wilhelm Wagenfeld, Carl JakobJucker, lampe de bureau ME 1 /MT 9, 923/1924.
Afficher la galerie
Wilhelm Wagenfeld, Carl JakobJucker, lampe de bureau ME 1 /MT 9, 923/1924.
©VG Bild-Kunst Bonn, 2015

Adrian Sauer, maison du directeur Gropius, œuvre réalisée à partir d’une photographie couleur AGFA de l’année 1926 ou 1927, trouvée dans les archives du Bauhaus à Berlin, 2015, CPrint numérique, 120 cm x 169 cm.
Afficher la galerie
Adrian Sauer, maison du directeur Gropius, œuvre réalisée à partir d’une photographie couleur AGFA de l’année 1926 ou 1927, trouvée dans les archives du Bauhaus à Berlin, 2015, CPrint numérique, 120 cm x 169 cm.
©VG Bild-Kunst Bonn, 2015

Alberto Meda, Légèreté 2015, 3-D-Print.
Afficher la galerie
Alberto Meda, Légèreté 2015, 3-D-Print.
©Courtesy Alberto Meda

Van Bo Le-Mentzel, Hartz-IV Mobilier Série : 24 Euro chaise, 2014.
Afficher la galerie
Van Bo Le-Mentzel, Hartz-IV Mobilier Série : 24 Euro chaise, 2014.
©Cem Guenes

Dokter et Misses, tasse et soucoupe en métal lourd, 2008.
Afficher la galerie
Dokter et Misses, tasse et soucoupe en métal lourd, 2008.
©Cem Guenes

Front Design, Sketch Furniture, AP 2, 2005, Collection Vitra Design Museum.
Afficher la galerie
Front Design, Sketch Furniture, AP 2, 2005, Collection Vitra Design Museum.
©Front 2005, Jürgen Hans

Konstantin Grcic, Pipe table and chair, 2009. Collection Vitra Design Museum.
Afficher la galerie
Konstantin Grcic, Pipe table and chair, 2009. Collection Vitra Design Museum.
©Florian Böhm

Photographie issue d’un manuel d'utilisation pour outils, frères Thonet, 1935. Collection Alexander von Vegesack, Domaine de Boisbuchet, www.boisbuchet.org (photographe inconnu).
Afficher la galerie
Photographie issue d’un manuel d'utilisation pour outils, frères Thonet, 1935. Collection Alexander von Vegesack, Domaine de Boisbuchet, www.boisbuchet.org (photographe inconnu).
©DR

Hannes Meyer, salle des coopératives, Bâle, 1926.
Afficher la galerie
Hannes Meyer, salle des coopératives, Bâle, 1926.
©Archiv ETH Zürich

Reconstitution en 2014 du pavillon "Salle des coopératives"  signé Hannes Meyers en 1926 à l'origine.
Afficher la galerie
Reconstitution en 2014 du pavillon "Salle des coopératives" signé Hannes Meyers en 1926 à l'origine.
©DR

Mike Meiré, Bauhaus, 2008, tableau utilisant une serviette de cuisine.
Afficher la galerie
Mike Meiré, Bauhaus, 2008, tableau utilisant une serviette de cuisine.
©Gracieuseté de Bartha Contemporain, Londres

Kurt Schmidt avec F.W. Bogler et G. Teltscher: Mechanical Ballet, 1923, New Production – Theater der Klänge, 2009.
Afficher la galerie
Kurt Schmidt avec F.W. Bogler et G. Teltscher: Mechanical Ballet, 1923, New Production – Theater der Klänge, 2009.
©O. Eltinger

Atelier de peinture murale, Bauhaus Dessau 1926 (Photographe inconnu) Bauhaus université Weimar, moderniste Archive Walter.
Afficher la galerie
Atelier de peinture murale, Bauhaus Dessau 1926 (Photographe inconnu) Bauhaus université Weimar, moderniste Archive Walter.
©DR

Alma Siedho-Buscher, Bauhaus Ensemble de 22 blocs pour jeu de construction.
Afficher la galerie
Alma Siedho-Buscher, Bauhaus Ensemble de 22 blocs pour jeu de construction.
©Naef, Heiko Hillig

Tableau du peintre Josef Albers constructiviste "Park" circa 1923-1924.
Afficher la galerie
Tableau du peintre Josef Albers constructiviste "Park" circa 1923-1924.
©DR

Article publié le 26 mars 2017

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire