Dossier

Pierre Paulin

Pierre Paulin

Scoop.it

Pierre Paulin

Imprévisible, étonnant, avide d’innovation, Pierre Paulin est célébré dans le monde en tant que designer de l’imaginaire. Espaces ondulants, sièges tendus de jersey aux couleurs intenses, Pierre Paulin a traversé le XX° siècle sans jamais cesser de représenter la modernité.

Architecte talentueux de lieux publics, designer industriel, créateur des fauteuils Ribbon, Mushroom, Pumpkins, Tongue Chair…tous devenus des icones du design, Pierre Paulin défraya la chronique en aménageant une enfilade de salons de réceptions à l’Elysée, à la demande de Georges et Claude Pompidou. Murs textiles, pétales inversés, il n’hésite pas à gainer de tissu strech murs et plafonds, fauteuils et canapés monolithiques, toujours édités chez Artifort, Magis et Ligne Roset.

Galerie photos Pierre Paulin

  • Fauteuil CM 195 édité par Thonet en 1958 qui met en relief les nouvelles mousses italienne de l’industriel Pirelli et un tissu révolutionnaire, le « Tessilastic » un polymère thermoplastique tissé en tube et possédant une grande élasticité. Comme pour la chauffeuse CM 194, l’usage du piétement métallique amorce une nouvelle ère de la modernité. En métal laqué, tissu, mousse, sangles et caoutchouc.
  • Table basse 119 éditée par Meubles TV en 1954. Il s’agit du seul exemplaire connu, à ce jour. En orme et stratifié.
  • Exemplaire personnel de la très rare coupe dite « aux nénuphars » aux accents modernistes des années 1920/30, voire antique. Ce modèle auto-édité a été seulement fabriqué en 3 exemplaires par Disderot en 1955. Il se compose d’une simple tranche de sphère en aluminium posée sur un trépied, aux proportions très élégantes.
  • Cette chauffeuse CM 194 éditée par Thonet en 1959 est la plus méconnue des assises de Pierre Paulin. Elle met en évidence un tissu révolutionnaire, le « Tessilastic » en Rilsan, polymère thermoplastique tissé en tube et possédant une grande élasticité. L’assise est montée sur un piétement en tube d’acier laqué qui amorce le début de la disparition des pieds en bois, bientôt démodés. En métal laqué, tissu, mousse, sangles et caoutchouc.
  • Plus petit que le modèle 129, à poser au sol, le chandelier de table 1024 édité par Pierre Disderot en 1959 présente les mêmes caractéristiques esthétiques et fonctionnelles que son grand-frère, entre fleur de pissenlit, pin maritime ou anémone de mer. Aussi beau avec ou sans bougies. En métal laqué.
  • Chaise 145 édité par Meubles TV en 1954. Métal laqué, mousse et tissu.
  • Bridges CM 197 édités par Thonet en 1958. Très rare pour des pièces vintage de cette époque, la série de 8 pièces qui est présentée dans cette exposition offre un houssage en skaï d’origine. En métal laqué, contreplaqué, mousse, skaï et caoutchouc.
  • Ce bureau de dame CM 193 a été édité par Thonet en 1959. Sa forme originale reprend les codes d’un secrétaire ancien avec range-courrier, mais sans cylindre ni abattant. Il est posé sur un piétement en I, profilé et laqué noir, extrêmement moderne. Le code couleur : noir, blanc, gris et merisier lui confère un aspect très chic et raffiné pour un usage domestique. On peut le comparer au modèle de Georges Nelson. En métal laqué, bois laqué, laiton, merisier et moleskine.
  • Ce vaisselier Bar VB1 édité par Ets Quin en 1952 a été réalisé en autoédition avec l’aide financière du père de Pierre Paulin. A ce jour, aucun autre exemplaire n’est connu. En chêne et plateau recouvert de linoléum.
  • Rare banquette 119, avec pieds métalliques, éditée par Meubles TV, à partir de 1953. Ce chef-d’œuvre de proportion, de qualité, de fonctionnalité et d’esthétique, se présentait d’abord avec un piètement en bois. Cette version en tube de section rond, plus légère, n’aura qu’un succès commercial relatif, car la clientèle la considérait comme trop moderne. A noter, le  caractère innovant du meuble façon 3 en 1, à la fois banquette, lit d’appoint et table basse. En métal laqué, orme, palissandre, mousse et tiss
  • Mythique. Après le fauteuil du même nom, le célèbre designer a conçu ce pouf en complément. Pouf Mushroom, création Pierre Paulin, prix sur demande, Artifort.
  • Iconique. Créé dans les années 1960, ce tabouret est relooké en 2015. Deux couleurs de piètement, huit couleurs d’assise réactualisent la forme champignon, d’une modernité exemplaire. Tabouret Crytogamme, création Roger Tallon 1969, 550 €, Sentou.
  • ... le bureau Tanis.
  • Cocon confortable, le fauteuil Anda.
  • Le fauteuil Pumpkin, devenu icône du design.
  • Le bureau Ursuline, en couple avec...
  • Tongue Chair fonctionnelle, ergonomique et empilable.
  • Coloris typiquement sixties.
  • Flamboyante, la Tongue Chair souffle un vent coquin sur le design.
  • Dégradé de couleurs funky pour la Tongue Chair.
  • Les fauteuils de la gamme Pumpkin se déclinent en plusieurs versions : pouf orange au premier plan, fauteuil rouge et fauteuil à haut dossier rose. Les fauteuils peuvent être fixes ou pivotants.
  • Grand canapé trois places (H: 70cm, l: 250cm, P: 83cm, A: 37cm). C’est un modèle culte de l’Elysée sous le règne des Pompidou.
  • Petit canapé en version deux places (H: 70cm, l: 178cm, P: 83cm, A: 37cm)
  • Trio de fauteuils 557 par Pierre Paulin
Afficher la galerie Pierre Paulin

Les 10 derniers articles Pierre Paulin sur Maison.com