Dossier

Surélévation de maison

Surélévation

Scoop.it

Surélévation de maison

Besoin d’espace supplémentaire en valorisant le bâti ? Le grand intérêt de la surélévation de votre maison est de gagner des mètres carrés supplémentaires sans augmenter l’emprise au sol.

Si le PLU l’autorise, surélever le toit de votre maison vous permettra de créer des pièces en plus en demandant au préalable un permis de construire.

La surface habitable de votre maison augmentera significativement et à moindre coût, vous pourrez en profiter pour créer une terrasse ou des pièces atypiques et refaire la toiture et le ravalement.

Surélévation : Devis gratuits !

Galerie photos surélévation

  • Projet 4 après : Maison avec surélévation avec extension de 40 m² et création d’un toit terrasse qui change radicalement le style de la maison à la façade métamorphosée, devenue actuelle et contemporaine. Création d’un brise-soleil sur mesure sans changer les ouvertures. Budget travaux : 70 000 €.
  • Projet 3 avant : à Boulogne-Billancourt, maison d’origine de 150 m² avec jardin existant de 20 m² en fond de parcelle. Après : à Boulogne-Billancourt, transformation surélévation de 42 m² pour  création d’une suite parentale et deux balcons végétalisés accessibles en R+ 1 et R + 2. Le volume moderne avec la haute verrière respecte le style de l’existant. Budget travaux : 225 000 €.
  • Projet 2 après : à Paris, dans le 20ème arrondissement, premier projet avec surélévation proposée, puis annulée.
  • Projet 1 : à Sartrouville, maison existante de 100 m² qui avait été achetée pour sa localisation et son grand jardin. Après : la maison après travaux de 220 m² avec surélévation et création d’un toit terrasse. Extension de 120 m² avec un agrandissement du salon et la création de 4 chambres supplémentaires. Le bâti isolé de l’extérieur a permis d’obtenir des primes. Budget travaux : 300 000 €.
  • Avec les ondulations à la surface de l'eau environnante, la nouvelle façade reflète l'évolution de la lumière à toute heure du jour et de la nuit. Les facettes triangulaires alternent les surfaces transparentes et opaques, et ont pour effet de contrôler la charge solaire pour garantir un fonctionnement optimal.
  • La réhabilitation du siège social du port d’Anvers, propose une opposition de deux blocs, neuf et existant, créant un contraste saisissant au bord de l’eau.
  • On contemple la ville à 360 ° avec un panorama d’exception sur l’ouest parisien.
  • Le mobilier contemporain est marqué par des associations de matériaux et de couleurs actuelles comme le gris et le bleu turquoise avec des touches de bois clair et un rappel du marbre de la crédence de la cuisine, en trompe-l’œil imprimé sur le tissu d’un pouf en forme de ballon.
  • Le premier niveau d’habitation offre une grande pièce à vivre avec un sol différencié pour la cuisine et la salle à manger / salon.
  • Les terrasses séparées par des claustras en bois pour conserver l’intimité et rythmées par des différences de niveaux dessinent un espace à vivre en continuité des espaces intérieurs.
  • La surélévation et l’aménagement du toit-terrasse étirent les proportions du bâtiment existant, augmente sa verticalité et crée un équilibre entre les deux constructions, l’ancienne et la nouvelle.
  • La verrière coulissante en quatre panneaux avec store intérieur et vitrage avec facteur solaire garantit la récupération des apports solaires en hiver et atténue la chaleur en été.
  • On a conservé les ouvertures de façade côté rue. Le toit à deux pans a été supprimé et remplacé par un toit terrasse.
  • Un calepinage à clairevoie préserve l'intimité des pièces sur rue et limite l’impression de vis à vis. Depuis l’extérieur, les façades suggèrent un aspect sobre et unitaire, qui dévoile à l’intérieur richesse et subtilité.
  • Surélévation primée à Agora 2012 réalisée par l’architecte Bernard Nivelle (www.bernardnivelle.com). Comme un diadème, elle se pose sur une échoppe bordelaise. www.bm-architectes.com
  • Réhabilitation et de l’extension-surélévation d’une petite maison. L’objectif étant d’agrandir la maison tout en préservant les arbres existants et de l’ouvrir sur ses deux jardins sud et nord. Ce volume sobre est réalisé en ossature bois habillé de zinc noir, réchauffé par le volet coulissant en lames de Douglas. Une petite extension au nord surmontée d’une surélévation accueillant les chambres et une salle d’eau constitue le deuxième volume rajouté à la maison. Réalisation de l’architecte Fabienne Briquet
  • Surélévation d’une maison sur deux étages, en lamellé-collé de Douglas français. Résultat: 2 chambres d’enfant au 1er étage et une salle de bains. Les parents ont fait leur nid au 3ème niveau et le 4ème accueille une cuisine ouverte et un salon. Volume compact, qualité de l’isolation thermique et absence de ponts thermiques grâce au choix du « tout bois, vitrage faiblement émissif et éclairage naturel pour limiter désormais les consommations d’énergie. Réalisation : Nicolas Gaudard, Agence Bang Architectes.
  • La surélévation dessine un cube qui fait écho au volume trapu de la maison principale.
  • La surélévation, connectée à la construction d’origine, est réservée aux activités professionnelles et artistiques du propriétaire, tandis que la première maison est dédiée à la vie privée.
  • La charpente du nouveau toit composée d’arceaux et d’entre-poutres a été prédécoupée en usine (réalisation Entreprise Battais et Fils)
  • Dans la volumétrie du bâtiment d’origine, les trois premières maisons occupent la même surface, tandis que la dernière est de taille supérieure, avec un plus grand jardin.
  • Le toit terrasse de l’extension est végétalisé.
  • Comme des petits yeux qui regardent, elle offre un nouveau regard sur la ville, mais on voit sans être vu.
  • L’extension s’insère dans le tissu urbain des maisons du quartier.
Afficher la galerie Surélévation de maison

Les 10 derniers articles surélévation sur Maison.com