Photo : 38 / 156
Le designer Ramy Fischler a participer à la création de tapis de soie et de laine pour la nouvelle Maison Tai Ping, s’inspirant de dessins aux inspirations asiatiques, découverts dans un vieux recueil appartenant un artiste de la cour de Chantilly.  Avant d’être installés sur les sols de l’hôtel Livry, les tapis sont passés par la manufacture chinoise de Nanhai, entre les mains expertes de l’artisan chinois et de son pistolet à tufter.

Le designer Ramy Fischler a participer à la création de tapis de soie et de laine pour la nouvelle Maison Tai Ping, s’inspirant de dessins aux inspirations asiatiques, découverts dans un vieux recueil appartenant un artiste de la cour de Chantilly. Avant d’être installés sur les sols de l’hôtel Livry, les tapis sont passés par la manufacture chinoise de Nanhai, entre les mains expertes de l’artisan chinois et de son pistolet à tufter.

©DR

Articles utilisant cette photo

  • Tai Ping élit domicile à l’hôtel Livry

    Tai Ping élit domicile à l’hôtel Livry

    | Belles Boutiques | Nda Magazine

    La maison Tai Ping a fait appel au designer belge Ramy Fischler pour réunir ses bureaux européens, ceux de la filiale française et ses espaces de présentation, dans l’hôtel Livry, dans le 7° à Paris.