évacuation des eaux pluviales si pas de réseau

Discussion dans 'Travaux / Gros oeuvre' créé par Invité, 14 Janvier 2002.

  1. Invité

    Invité Invité

    Bonjour, je fais construire dans une commune où il est interdit (et c'est bien normal) de mettre les eaux pluviales dans le réseau des eaux usées mais il n'y pas de réseau pour évacuer les eaux pluviales. Je souhaite donc récuperer cette eau dans une citerne. Je me pose alors deux questions : vaut-il mieux utiliser une citerne enterré ou pas ? Quels sont les prix ? Qu'est ce que je fais quand la citerne est pleine ? merci
     
  2. Invité

    Invité Invité

    Il n'y a pas souvent de reseau eau pluviale ,il suffit de les rejeter aux rigoles dans la rue
    Si tu utilises une cuve il est préférable qu'elle soit enterrée et tu envoies le trop plein a la rue
    10 m3 semble satisfaisant si tu comptes l'utiliser
    (WC Ma Laver....)avec un surpresseur
    3 cuves en beton de 3.5 m3 representent entre 900et 1200 € sauf si tu trouves des cuves réparées ,j'ai paye les miennes 450€ il ya 4ans Bon Courage
     
  3. Invité

    Invité Invité

    merci pour ta réponse, mais le problème c'est que je suis très loin de la rue (50 m ) et que si je veux mettre une pente je vais me retrouver à environ 1 m en dessous (dans le meilleur des cas).
    D'où mon inquiétude pour le trop plein
     
  4. Invité

    Invité Invité

    Les règlements d'urbanisme imposent souvent la solution. Renseignez vous à votre mairie.
     
  5. Invité

    Invité Invité

    Bonjour,
    L’excédent d’eau peut être envoyer vers un puit perdu (trou en profondeur avec des cailloux et des graviers) prix 540€ ou vers un plateau d'épandage (tranchée large, moins pronfonde que le puit perdu mais plus longue, environ 20 m, dans lequel on place un tuyau perforé entouré de cailloux) prix 1150€.
    Les deux techniques ont pour but de dissiper l'eau dans le sol. Le plateau d'épandage est à retenir si le terrain n'a pas la propriété d'absorber facilement l'eau, car dans ce cas le puit perdu sera inefficace.
     
  6. Invité

    Invité Invité

    la réglementation peut varier d'une commune à une autre mais en temps normal quand il ya pas de réseau EP, vous devez créer un puisard, c'est en fait des buses en ciment d'environ 1m de diametre qui sont percees et entérées à une profondeur de 3m. Des galets sont disposés autour pour faciliter l'evacuation naturelle des eaux. La taille du puisard dépend de la surface de toiture, il faut compter 3m3 pour environ 100M² de toiture. Vous pouvez intercaler entre votre descente de toit et le puisard une citerne avec un trop plein se deversant dans le puisard comme ca a l'aide d'une pompe vous utilisez l'eau de pluie pour le jardin, la voiture,etc...
     
  7. TOUTAIN

    TOUTAIN Nouveau membre

    Bonjour, Je suis propriétaire d'une maison dans l'Oise depuis maintenant cinq ans et j'ai beaucoup de problèmes dus à des conduites d'eaux pluviales souterraines. En effet, en bas de ma descente de garage se trouve un regard de récupération de ces eaux. Après ce regard, l'eau suit une canalisation qui passe sous la maison et le jardin pour se jeter dans la rivière qui délimite mon terrain. Idem pour l'écoulement des gouttières via un autre conduit. Ces deux conduits se sont à priori cassés sous le jardin, probablement dû à un mouvement de terrain. J'ai un plan manuscrit de ces canalisations mais il me paraît complètement fantaisiste car il fait passer ces eaux par le bac dégraisseur. De plus, je n'y reconnais pas l'implantation des différentes arrivées/sorties d'eau de mon sous-sol Je suis donc à la recherche de : 1. Une idée pour obtenir un plan officiel de mon terrain et ses particularités, cela sachant que sur le site www.cadastre.gouv.fr n'apparaît que la situation de la maison par rapport au village, sans aucun autre détail.2. Une solution pratique et "économique" pour réparer les dégâts (je ne dors plus depuis les derniers orages qui ont inondés par trois fois mon sous-sol en un week-end).3. Est-ce que l'assurance prendrait en charge les frais inhérents à ces réparations sachant que j'ai souscrit les "Dégâts des eaux" ? Par avance un grand merci à toutes celles et tous ceux qui pourrons me répondre au plus vite, c'est très urgent.
     

Partager cette page