Brique Wienerberger GF R 20 th+

Discussion dans 'Isolation / Maison Passive / BBC / RT2012' créé par eavytools, 31 Juillet 2010.

  1. eavytools

    eavytools Membre

    Bonjour,

    Je suis en projet de construction et mon archi me conseil cette brique...porotherme GF R20 th + avec un r 1.32

    J'ai vu que conductivité thermique λ (W/m.K) de la brique OPTIBRIC PG était de 0.152 comme decrit dans le tableau...pris sur le site...

    Mais il n'y pas la porotherme gf r20th+...quelqu'un peut t'il me dire sa conductivité thermique?

    Est-ce une bonne base de construction?

    merci pour toutes reponse ou remonté d'information sur cette brique.
     
  2. eavytools

    eavytools Membre

    Je voudrais ajouter que je suis aussi preneur de toute info concernat l'isolation que je pourrais utiliser autre que laine de verre et plaque ba13...

    En restant dans un tafis acceptable...

    A savoir que je pense instaler une vmc double flux couplé a un puits canadien.
     
  3. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    Cette brique est intéressante.

    Si vous avez un étage, il faut impérativement utiliser des planelles isolées sur le pourtour du plancher d'étage car sinon, le pont thermique serait trop important.

    Dans la gamme Wienerberger, il s'agit de la planelle "TH7", voir leur documentation page 14.

    Pour l'alternative à la plaque de plâtre, je vous recommande très vivement la contre-cloison en brique (cliquer sur le lien). En outre, elle apporte un meilleur confort d'été et l'enduit est plus favorable à une bonne étanchéité à l'air d'une plaque de plâtre.

    Et pour le plancher bas, utiliser une chape flottante sur isolant (documentation page 11).

    N'oubliez pas que le fait de coupler la vmc double flux couplé à un puits canadien n'apporte quasiment rien en confort d'hiver, juste en confort d'été.

    Si le service marketting de Wienerberger applique la même politique de prix que ses concurrents, la brique GF R20 Th+ doit être sensiblement plus chère que la brique GF R20 (à R=1).

    Si vous avez des coupes budgétaires à faire :
    Vous pouvez faire ceci :
    - passer de la brique GF R20 Th+ à la brique GF R20 (faible différence de performance si votre maison est compacte)
    - éliminer le puis canadien (passer des tubes en PER en attente d'un éventuel puits canadien "liquide" (voir nos discussions sur le forum à ce sujet) gain = 5000€
    - si vous êtes dans le grand sud ou le grand sud-ouest, abandonnez la VMC double-flux mais évitez de multiplier les entrées d'air des VMC simple-flux sous les vents dominants gain > 3500€

    Mais gardez impérativement :
    - la contre-cloison en brique
    - la planelle isolée
    - la chape flottante sur isolant
    - si vous avez des enfants : le chauffe-eau solaire ou thermodynamique
     
  4. eavytools

    eavytools Membre

    Bonjour,

    Mon projet est une maison de plein pieds d'environ 150m² habitable + garage 25m² se situant en auvergne 63 ( proche RIOM )

    Je desire ( possedant enormement de bois ) un insert en chauffage principal.

    Le plan comporte en fenetre chambre 1 nord, 2 ouest et une ouest.
    En fenetre de vie, 2 sud ( 1 porte fenetre salon et une fenetre cuisine) , 2 porte fenetre est.

    merci pour c precisions...

    En effet il se trouve que l'idée de la contre cloison en brique m'interrésse..
    mainteant quel est le surcout par rapport a du ba13 ( quoi que en faite il faut quand meme remettre du ba13 par dessus non? )

    Maintenant cette conception parais plus difficile a mettre en oeuvre et pour ce qui est du passage electricité ( que mon beau pere va me faire) ca dois etre plus compliqué non???

    Autre chose certe il est souvent comparé gr32 et ba13 mais je ne vois pas de teste avec lainne de roche st'il rockplus ayant une plus petite resistance thermique que gr32 mais ayant une masse de 50 kg/m3...( contre 30 il me semble)
    Est-ce que cette isolant me permetterait de me passer de contre cloison?




    Sinon pour ce qui est du puits canadien c biensur pour un eventuelle rafraichiment l'été que je le voudrais...( je suis allez voir le post mais j'ai du mal a comprendre ou est le gain de 5000 euros ) ensuite a glycerole ne faut il pas l'installer d'entrée de jeu? et est-ce vraiment plus perfomant qu'a air???

    Pour la vmc double flux je suis en region auvergne, donc est-ce valable?

    Pour les combles je pensais a 30 cm d'ouate de cellulose mais apparament la pose coute tres cher...j'attend devis...sinon ce sera 40 cm de laine de verre ou roche mais je c que c pas top niveau dephasage...

    Merci d'avance pour toutes aide et etude qui me permetterais d'evoluer dans mon projet...
     
  5. arno

    arno Arnaud Sellé

    Le surcoût d'une contre-cloison en brique et enduit plâtre (et non BA13) devrait être d'une vingtaine d'euros / m² de mur et d'une dizaine si vous posez l'isolant par vous même (conseillé car vous pourrez fignoler la pose contrairement aux professionnels qui doivent aller vite).

    Le cout fourni posé d'un puits canadien est effectivement d'environ 5000€.

    Or dans votre région où les nuits sont plus fraiches qu'en plaine, avec une maison bien conçue et bien aérée la nuit, un puits canadien ne s'impose pa sà mon sens.

    Si vous faites juste passer un réseau de tubes PER en prévision d'un puits canadien liquide, le coût sera juste celui de terrassement dans un 1er temps. Et le débours de l'échangeur eau/air ne sera à faire que plus tard et uniquement si votre maison s'avère chaude l'été.

    Pour le déphasage en toiture, mes conseils pour le confort d'été :
    - éviter combles habités avec rampants de toiture et préférez les toitures 4 pentes à l'étage et plafonds horizontaux.
    - et dans ce cas, pour optimiser le confort d'été, trouvez-vous un plâtrier qui assure la pose de plafonds suspendus en brique plâtrée "comme il y a 30 ans". Ce sera infiniment plus efficace que le petit delta de densité entre tel ou tel isolant ... reste à trouver le plâtrier.
     
  6. eavytools

    eavytools Membre

    merci pour c renseignements, par contre pas d'avis pour la vmc double flux?

    Sinon pour la contre cloison en briquette je croyais qu'il fallait mettre ensuite une plaque de platre.....

    A l'enduit c pas plus dur? niveau finition ca donne quoi? de plus je croyais que grace a un rjout de plaque de platre cela permeté de laisser un espece de 10mm entre la brique et la plaque de platre pour l'electricitée...je me trompe?
     
  7. arno

    arno Arnaud Sellé

    En mettant une plaque de plâtre avec un vide d'air, vous perdez tout l'intérêt de la contre-cloison et de l'enduit en terme d'inertie, donc de confort d'été.

    Pour l'électricité, il faut soit rainurer la brique (avec une machine dite rainureuse), soit passer derrière la contre-cloison.

    Si si en région Auvergne, avec un hiver froid, une VMC double flux est intéressante.
     
  8. eavytools

    eavytools Membre

    Merci pour c renseignements...

    Maintenant une autre personne me dit de faire une isolation par exterieur, que cela sera beaucoup plus efficase...surtout pour les pont thermiques...

    Quand penssé vous???

    Je n'y connait vraiment rien et il est difficile pour moi de me faire une idée avec vos testes....
     
  9. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    Moyennant les précautions données dans mon message ci-dessus du 01-08-2010 13:08, l'isolation par l'extérieur ne s'impose pas et ABSOLUMENT PAS pour une maison de plain pied comme vous avez.


    Quels sont les 2 avantages de l'isolation par l'extérieur :

    1) l'inertie : cet avantage peut être retrouvé en isolation par l'intérieur avec la contre-cloison en brique + enduit plâtre

    2) la rupture du pont thermique du plancher intermédiaire : or vous n'en n'avez pas car votre maison est de plain pied. Donc aucun intérêt pour vous.


    Les personnes qui véhiculent ces messages ont une vision parcellaire du problème et les conseilleurs ne sont pas les payeurs : l'isolation par l'extérieur est beaucoup beaucoup beaucoup plus chère (100 à 150€/m² rien que pour l'isolation et l'enduit extérieur).

    Mais c'est vrai que le problème n'est pas simple, j'ai été pendant de nombreuses années un chantre de l'isolation par l'extérieur avant de changer d'avis par acquisition de connaissances sur la gestion des ponts thermiques.

    Je vous invite à relire mon message ci-dessus du 01-08-2010 13:08 :)
     
  10. eavytools

    eavytools Membre

    Bonjour arno,

    Suite a notre debat une autre question me vient a l'esprit, celle du bruit et de la resonance .



    La contre cloison en brique ne vas t'elle pas crée plus de resonance qu'une plaque de platre?

    ( en effet j'ai entendu dire que cette solution été moins performante en terme de reduction de bruit et de resonance )

    Cela est 'il vrai?

    merci
     
  11. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    La résonances des briques concerne surtout les cloisons (et non les doublages de murs) et dans le cas où elles ont été montées sans bandes résilientes comme cela se faisait à l'époque des années 60 70.
     
  12. hhr_69

    hhr_69 Nouveau membre

    Bonjour,

    J'envisage de construire une maison bbc de 150m2 dans le rhône.

    Quelques données sur le projet.

    - maison sur sous-sol avec garage attenant
    - R+1
    -Murs du sous-sol en béton banché
    - Murs hors sol en brique Porotherm GF R20 Th+
    - isolation des murs périphériques : contre cloison système isover GR32, 130 mm de laine de verre + BA13
    - dalle haut de sous sol entrevous PSE 40mm avec plancher chauffant
    - dalle intermédiaire avec entrevous béton
    - dalle toiture terrasse non accessible avec avec entrevous béton et isolant polyurétane de 160mm comme isolant extérieur

    Que pensez-vous du système constructif et de l'isolation ?
    La dalle pleine est-elle envisageable en BBC ?
    Quelles précautions faut-il prendre pour traiter les ponts thermique et pour avoir une bonne étanchéité à l'air ?
    Pour assurer cette dernière on m'a dit qu'il fallait un enduit intérieur et extérieur sur les briques ?

    Merci beaucoup pour votre aide !

    Michel
     
  13. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    Que voulez-vous dire par "dalle pleine" ?

    Pour les traitements des ponts thermiques, =>
    - planelle isolée pour le plancher intermédiaire
    - chape flottante sur isolant pour le plancher bas
    - et complément d'isolation par l'intérieur (faux plafond isolé) pour la toiture terrasse ... car le pont thermique est important dans ce cas (contrairement aux toitures "classiques"), mais au prix de la perte de l'apport de l'inertie de la dalle du toit.

    Pour l'étanchéité à l'air avec une isolation par l'intérieur avec doublage / BA13 :
    - boitiers électriques étanches (avec caoutchoucs) schneider electric
    - tableau électrique (de "fusibles") dans le volume chauffé et surtout pas dans le garage (créez un cellier attenant à la cuisine !!!)
    - au grand maximum une menuiserie coulissante par tranche de 50m² habitables
    - montage correct des menuiseries et coffres de volets roulants

    Avec cela, ce sera suffisant pour une étanchéité à l'air "BBC".
    Si vous visez une étanchéité à l'air de type maison passive (n50<=0,6 soit Q4paSurf <= 0,15), là, l'enduit intérieur s'impose avant la pose du doublage.
     
  14. hhr_69

    hhr_69 Nouveau membre

    Bonjour et merci pour votre réponse.

    La dalle pleine est une dalle coulée en place par coffrage totale.
    Je m'interroge sur les traitements des ponts thermiques périphériques de ce type de dalle. Mon maçon me les recommande pour supporter au mieux les portées de 6M.
    Pour des murs périphériques en Porotherm GF R20 Th+, il me propose de l'ext vers l'intérieur : des abouts TH7 isolantes puis des rupteurs de ponts thermiques PSE acollés à cette fameuse dalle pleine.

    Cordialement,


    PS : mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année
     
  15. arno

    arno Arnaud Sellé

    pas de probleme avec cette solution qui est dans l'état de l'art
     
  16. eavytools

    eavytools Membre

    Bonjour, me revoila...

    Alors je pense abandonner la contre cloison en brique, car cela devrait me revenir trop cher et je ne suis pas certain d'erte performant pour la pose...

    Maintenant j'aimerais savoir ci une cloison avec 120mm de laine et une plaque de platre ba18 m'apporterait un peut plus de confort d'été que la soltution retenu de base dans mon projet ( qui est 100mm de aline et ba13 )...

    Voial merci encor pour tous renseignements

    Sinon dalle sur vide sanitaire coulée, isolé par des hourdis polystyrène ( deltisol deltivoutain +M1 RP 3.35m²k/w UP 0.27 ) pour mon isolant sous chappe je pense mettre 40mm pour un R de 1.20.....es-ce suffisant?

    cordialement eavytools
     
  17. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    Faites le calcul avec notrecalculette parois opaques (cliquer sur choix manuel des ponts thermiques), vous verrez que cela en change rien en terme d'inertie.

    Pour le reste, si vous le pouvez, faites des simulations avec comme un thermicien !)
     
  18. eavytools

    eavytools Membre

    Merci, quand vous dite que cela ne change rien en terme d'inertie vous parlez bien du placo...?

    Ou de l'isolant sous chape?

    Car je c que l'isolant sous chape ne m'apportera rien je le met juste pour isolé un peut mieux du froid...

    Sinon j'avou avoir beaucoup de mal a me servir de la calculette...
     
  19. arno

    arno Arnaud Sellé

    Je faisais référence au BA18 par rapport au BA13. Le BA18 n'apportera pas grand chose en therme d'inertie.

    Pour la calculette parois opaques , vous cliquez sur "choix manuel des ponts thermiques" puis vous renseignez toutes les couches du mur en commençant par le côté extérieur (en cliquant sur les liens "choisir").

    Illustration jointe.
     

    Fichiers attachés:

Partager cette page