débat : chauffage au sol ou radiateurs?

Discussion dans 'Isolation / Maison Passive / BBC / RT2012' créé par Invité, 16 Juillet 2001.

  1. Invité

    Invité Invité

    Je suis en train de décider du type de chauffage à installer dans notre maison et j'aimerais avoir des temoignages de gens qui utilisent le chauffage au sol basse température (gaz de ville). 1. Est-ce que la grande inertie thermique de ce type de chauffage n'est pas gênante ? On m'a dit qu'il faut compter au moins 2 heures pour chauffer un pièce ! 2. Quelle est la température ambiante maximale qui peut être atteinte avec ce type de chauffage. Dans tous les documents que j'ai vu sur internet, on parlait de 18° C. Nous sommes des gens très frileux et nous aimerions pouvoir atteinde une température ambiante de 23°C parfois. Est-il possible ou pas ? 3. Est-il possible d'avoir une régulation indépendante pièce par pièce pour ce type de chauffage ? Merci de vos temoignages.
     
  2. Invité

    Invité Invité

    Moi j'ai installe ce plancher mais avec une pompe a chaleur, car il n'y a pas de gaz de ville chez nous.
    1. C'est vrai que l'inercie est grande mais cela ne nous derange pas.
    2. Moi Je mets toujours 20. C'est d'ailleur la valeur par defaut de la pompe. Je suis deja monte a 22 sans probleme, jamais essaye 23.
    3. Je ne penses pas sauf peut etre de demander a mettre un electrovane avec des sondes de temperature et commance separes par piece (renseignez vous au pres de votre chauffagiste). Ce n'est pas possible de regler separement chez moi.
    Salut
     
  3. Invité

    Invité Invité

    L'inertie thermique, c'est vrai, c'est un problème, mais bon...
    En température, je n'ai jamais essayé au delà de 21° (je suis l'inverse du frileux...)
    Je suis équipé de régulation de température indépendante par pièce. C'est pratique... et donc possible!
    @+
     
  4. Invité

    Invité Invité

    Sinon, avec les bons vieux radiateurs, vous montez à 25, vous règlez comme vous voulez selon les pièces, vous n'avez pas d'inertie, ça coûte moins cher.... Et on n'a pas encore découvert de répercution sur la santé non plus, même avec des dizaines d'années de recul.
    C'est vrai que c'est moins beau :)
     
  5. Invité

    Invité Invité

    Bonjour ! J’ai un choix de chauffage à effectuer, l’énergie étant le gaz de ville. J’hésite entre des radiateurs simples ou le chauffage au sol Basse Température (et 15-20kF supplémentaires !). Je suis attiré par la douceur de la chaleur au sol, le confort de l'absence de radiateurs, de mouvement d’air, etc. Mais je crains l'inertie très grande du plancher chauffant. En particulier dans les cas suivants : - hiver froid mais ensoleillé, avec apport de chaleur ! - hiver froid et cheminée allumée! - retour de congé dans maison froide (OK, il y a le téléphone mais encore quelques $$!). Je n'ai pas vu de vraie discussion à ce sujet. Je vous propose de vous exprimer pour faire profiter toutes les personnes dans mon cas de votre expérience, bonne ou mauvaise! Merci à tous.
     
  6. Invité

    Invité Invité

    le chauffage sol ce fait par la chappe et non par le plancher
    l'inertie est basse et le pilotage reclame un thermostat par piéce
    la difference de 2500~3000€ ce fait entre des radiateurs bas de gamme et le chauffage sol
    à prevoir
    un endroit central pour mettre la nourrice et un radiateur dans la salle de bains ( trop petite surface libre au sol pour un chauffage sol ) si en plus le radiateur est de type sécheserviette mixte (eau élec) en inter saison cela évite la mise en route du chauffage
     
  7. Invité

    Invité Invité

    Moi j'ai installé un placher basse t°, et je n'ai pas du tout regrette mon choix. C'est vrai j'ai un peu peur du phénomène d'inertie au départ, ce qu'il m'a pousse à choisir un systeme de chape mince moitié moins épais qu'en chape classique donc mois d'inertie. Sur la coté d'azur, je suis en plein phénomène "soleil en plein hivers", mais franchement cela ne me derange pas du tous. Quelle pied de pouvoir marcher pied nu en plein hivers sans attraper froid.
    Sans radiateur au mur, le must, ce qui nous a permis de faire plain de porte fenetre partout sans etre géné.
     
  8. Invité

    Invité Invité

    Vous ne remarquez pas qu'il y a toujours un radiateur qui vous gène la ou vous voulez poser vos meubles ou TV? Moi ca m'arrivait souvent, mais plus maintenant. ET le plaisir d'avoir la même température partout ou vous allez, c'est génial, pour moi en tout cas.
    Réflechissez.....
     
  9. Invité

    Invité Invité

    Je voudrai apporter une précision sur le prix, d'après ce que j'ai constaté sur les devis, le coût d'un chauffage par radiateurs et au sol est à peu près le même (fourniture matériel et main d'oeuvre), la différence (environ 2200€ H.T.) vient de la réalisation de la chape flottante nécessaire pour le chauffage au sol. Aussi, il est plus intéressant d'avoir tout radiateur ou tout sol, sinon le prix augmente, pour économiser, inutile donc de faire moitié - moitié.
     
  10. Invité

    Invité Invité

    A propos de l'inertie, cela semble gênant pour ceux qui n'ont pas choisi le chauffage au sol, mais ceux qui l'ont mis ne s'en plaignent pas, exemple ci-dessus d'une maison sur la Côte d'Azur où les différences de température sont certes faibles entre le jour et la nuit (régulation de la mer) mais je peux citer aussi l'exemple d'une maison sur les côteaux sud de Passy en Haute Savoie où les nuits sont froides et les après-midi ensoleillés très "chauds" (derrière les baies vitrées !), la régulation s'accomode bien de cette variation et de l'inertie.
     
  11. Invité

    Invité Invité

    Bien vu "lks" pour le système de chappe mince. Un des fabricants de plancher chauffant m'en a parlé. L'inertie est-elle un peu réduite? Quel temps de réponse constatez-vous?
    Autres questions : est-il utile de mettre en place des vannes micrométriques motorisées au niveau de la nourrice, pour piloter individuellement chaque zone? Ou est-ce un luxe inutile, la chaleur se répandant de zone en zone?
    Le thermostat intérieur a t-il un rôle important dans la régulation (autre que celle menée par la sonde exterieure?)
    Et cette sonde extérieure, quel est son emplacement optimal? Nord? Ouest? Merci pour vos infos précieuses.
    Au fait, OK avec "dourven" : la différence est en effet entre plancher chauffant et radiateurs acier entrée de gamme.
     
  12. Invité

    Invité Invité

    Pour l'inertie de la chape, je suppose qu'il doit être plus réduit que la chape classique, mais je ne peux vous dire de combien, car je n'ai pas eu l'expérience vecu avec la chape épaisse. En temps de réponse... il faudrais que je fasse des relevées de tempépature, chose que je n'ai pas faite. Mais, en ce moment chez moi j'ai mis le chauffage a 20. Il fait 12 la nuit a l'exterieur, et j'ai exactement 20 dans la maison, dans la journee avec la soleil j'ai 22 dans la maison. Bien etendu la pompe ne tourne que quelques heures la nuit pour maintenir a 20. Mais bon je ne me suis pas reveillé pour aller verifie ;)
     
  13. Invité

    Invité Invité

    Pour les vannes micrometrique, je ne l'ai pas mis chez moi, mais vu que la chape ne se connect qu'au niveau de la porte (car les cloisons étaient posés avant) je penses qu'il est facile de faire une rupture a ce niveau pour eviter la communication de chaleur entre les zones. Est-ce un luxe, cela depend de votre mode de vie, si vous aimez bien qu'il n'y ai que 18 dans votre chambre a couché et 21 dans le séjour, ce ne serait pas un luxe, sinon c'est a voir... Il faudrait aussi voir le comportement de la pompe face a cette difference de t. demandée? Est-ce qu'il va consommer + etc...
     
  14. Invité

    Invité Invité

    Un thermostat sert a donner un valeur de référence que vous voulez avoir, et je crois qu'il y a plein de parametres que le PAC doit prendre en compte, (t.=température)t. exterieur, t. interieur, t. de depart de l'eau, t. de retour de l'eau. Il utilise tous ces paramètre pour appliquer a la formule de la loi d'eau pour tendre vers la référence que vous aviez fixé sur le thermostat. Chez moi la sonde est mis au nord sous l'escalier à l'abri du vent de la pluie et du soleil. Je pense qu'il doit être a l'ombre et protégé du vent.
    Voila ce que je sais.
     
  15. Invité

    Invité Invité

    S'il y avait un reproche a faire, et pour en trouver un, histoire d'enrichir le sujet(confort optimal : j'utilise avec plaisir un chauffage electrique en plancher rayonnant sur 110 M2) je citerai la difficulté à l'utiliser pour 1h ou 2.
    En effet, à des periodes comme celles que l'on vit actuellement, on a qquefois envie de mettre le chauffage en route pour juste 1 heure ou 30 minutes, histoire le soir de chasser l'humidité.
    Malheureusement, la dalle met une heure chauffer, on eteint et il faut encore une heure pour revenir à temperature : c'est un peu disproportionné face au besoin, mais si on a pas autre chose ...
     
  16. arno

    arno Arnaud Sellé

    Le chauffage au sol basse température (à eau, pas électrique) est vraiement le système qu'il faut choisir, qui permet de changer d'énergie et qui permet d'obtenir le meilleur rendement avec tous les systèmes de chauffage performants (chaudières à condensation, pompes à chaleur, chauffage solaire combiné).

    Pour ce qui est de sa régulation, voir cette discussion.
     
  17. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    à priori, si j'avais eu à envisager un type de chauffage, j'aurais opté pour le sol. Et puis j'ai eu la très désagréable surprise, dans une maison qui en est équipée, d'avoir les jambes gonflées au point de devoir enlever mes chaussures.

    Et qu'on ne cherche pas à m'expliquer que c'est impossible puisque c'est basse température.... nous étions deux dans cet état : ma fille et moi ! La preuve par l'expérience.... :)

    Donc, ce que je sais, c'est que je ne ferai pas de chauffage au sol chez moi. par contre j'ai vu, sur le même principe, des murs chauffants....
     
  18. christophe

    christophe Nouveau membre

    bjr soit votre installation est un peu agée donc c'etait les ancien proceder, soit l'installation à etait mal concue ou vous avez peux être des problème de circulation sangine mais je vous assure que j'installe des planchers depuis une paire d'années et jamais 1 client ne ma fait cette remarque!!! (mais je l'ai souvent entendu sur les veilles installations communes des gros batiments)

    il est possible d'installer une régul par pièce; il est tout à fait possible d'obtenir 25° dans une pièce , et il n'y a pas de soucis avec le fait qu'il fasse froid mais que le soleil tape sur les fenêtres puisque vous devez placer une sonde exsterieure qui permet à la chaudière d'anticiper et un thermostat intérieur qui lui permêt de réguler.
    d'autre part tous les petits soucis cités peuvent être résolus depuis le thermostat à condition qu'il soit programmable journalier et hebdomadaire comme beaucoup maintenant: vous rentré le soir vers 18h programmer la mise en route deux heures avant par contre vous allez vous coucher à 23h vous arreter le chauffage à 21H. tout doit se programmer avec 2H de décallage. et beaucoup on également la touche "vacance": c'est à dire quand vous partez vous entrez dans le termostat le nbr de jour parti et il maintiendra une thempérature donnée pendant vos vacances et se remettra en route normalement la veille de votre retour....
     
  19. pepa

    pepa Membre

    Bonsoir,
    Je lis avec intérêt tout ce qui concerne le chauffage au sol car je dois prochainement me décider pour une rénovation lourde entre chauffage au sol et radiateurs. Je vous informe tout de suite que je n'y connais rien et que j'essaye d'y voir clair avec toutes vos explications mais je n'ai pas tout compris je pense. Ainsi je voulais vous demander s'il est possible de faire un chauffage au sol avec l'eau mais, comme je pense que je n'aurai pas le gaz, le faire fonctionner avec une chaudière électrique. Est-ce possible ? Quel type de chaudière est-il le plus performant pour alimenter en eau chaude ce chauffage au sol ? D'autre part, j'ai lu quelque part ailleurs qu'ici qu'au bout de quelques temps, l'eau circulant dans les tuyeaux produisait des boues et pouvait altérer la performance du chauffage au sol. Qu'en pensez-vous ?
    Merci pour vos infos à une ignorante.
     
  20. arno

    arno Arnaud Sellé

    Le chauffage électrique (à résistance dite "effet Joule") reste coûteux et peu écologique.
    La chaudière électrique est possible, mais il faut plutôt voir ceci comme une solution temporaire pour étaler les dépenses d'investissement ... en attendant de la remplacer ensuite, p.ex. par une pompe à chaleur avec forage vertical.

    C'est vrai, cela altère le rendement de la chaudière (comme une bouilloire entartrée qui chante).
    Cela peut être limité en utilisant des tubes de chauffage au sol avec barrière anti-oxygène (BAO).
    Il existe aussi des additifs à mélanger à l'eau pour nettoyer le circuit.
     

Partager cette page