HUMIDITE DANS LES MURS

Discussion dans 'Travaux / Gros oeuvre' créé par Invité, 7 Mars 2001.

  1. Invité

    Invité Invité

    Peut-on injecter de l'huile de lin diluée à l' essence de thérenbentine dans le bas des murs humides d' une maison humide pour lutter contre les remontées d' humidité ? ( procédé Rubson ) merci
     
  2. Invité

    Invité Invité

    il faut savoir d'où vient l'humidité, un test, une feuille d'alu, ( sopalin), vous la fixez sur le mur avec 2 punaises.L'idéal est le mur respirant, sinon un système simple peu cher est l'enduit à la chaux, respirant, antiseptique, fongicide, et change la polarité , donc plus de remontée de l'eau dans le mur.Le diagnostic doit être fait par un professionnel compétent et indépendant
     
  3. Invité

    Invité Invité

    sincerement contre les remontées d'humidité de type "capillaire" il n'y a pas de solution miracle.on connait bien les injections de produits bloquant les remontées, les systèmes électriques polarisés prévus pour renvoyer l'humidité dans le sol, etc.......etc...tous les jours, de fins stratèges marketing en inventent de nouveaux sans effets durables...un mur standard,sauf béton banché intégral, se doit de respirer.aussi evitons de réaliser de chaque coté des chapes beton avec carrelage qui enpèchent le sol d'évaporer son humidité.laissont les murs respîrer dedans et dehors et l'humidité disaraitra naturellement.
    si besoin de plus d'infos : tel : 05 62 35 03 38
     
  4. Calypso

    Calypso Monique Cerro Membre du personnel

    Bonjour,

    injecter de l'huile de lin dans les murs ? Tiens... voilà une idée originale !!

    En fait, sur ces murs là, à moins d'avoir une source sous la maison, en général des enduits à chaux suffisent... et une dalle à la chaux dedans bien sûr... parce que souvent, comme le ciment ne respire pas, l'humidité du sol trouve une échapatoire par les murs et pour peu qu'ils soient enduits en ciment, c'est la cata !!
     
  5. Ludo

    Ludo Membre

    bonjours,
    j'ai moi aussi des probleme d'humidité dans les mur du a des remonté capilaire. ce probleme se trouvant aussi au sur ma brique forraine posé a meme la terre battu. aprés avoir piqué mes mur j'ai pu m'apercevoir que cet humidité se traduisai carrement par de l'eau au pied du mur qui est adossé a une butte de terre d'environ 3
    metre. Je vien de prendre une grave dessision : tout cassé au sol, decaissé, faire un drin, un herisson puis une chape de chaux!!!
    mais interrogationse porte pour le moment sur le drin: puis je posé un drin diametre 50 au lieu de100 en l'espaçant de 1.5 metre au lieu de 3 metre?
    et doit je faire une prise d'aire haute (sous la toiture) et une prise d'aire basse?
    bon travaux a tous!!
     
  6. Calypso

    Calypso Monique Cerro Membre du personnel

    Bonjour,

    excellente initiative ludo !! :))

    Normalement tu poses le drain le long du mur avec une lègère pente et tu récupères l'eau au bout par un second "tuyau" qui te permette d'évacuer l'eau. je ne comprends pas tes questions sur les espacements.... :(

    Il existe des drains prévus pour mais tu peux faire avec du tube en PVC que tu troues à la perceuse. Si ton mur est enterré et qu'il lache de l'eau, opte plutôt pour un fort diamètre. Ce serait dommage de se taper ce travail pour qu'il soit inefficace, non ?

    On va se mettre d'accord sur les termes : sur un hérisson, tu vas couler une dalle et non pas une chape. La chape viendra ensuite pour y poser tes terres cuites. La brique foraine est une briquette de construction et à moins d'une exception étonnante, on ne la pose pas au sol.

    Pour ce qui est de la ventilation, il faut en effet la prévoir. Inutile d'envisager une VMC dans ce type d'habitat qui si tu le restaures à la chaux, va respirer. Par contre, oui, il faut des ventilations que tu élabores pièce par pièce. Un entrée d'air haute et une autre basse.
     
  7. Ludo

    Ludo Membre

    Re-salut Calypso,
    aprés t'avoir laissé un tres long mess sur le forum de la chaux, on rattaque avec les drin.
    Comme tu peu le constater j' ai beaucoup de boulot sur cete maison.
    Pour Les drins je ne comprend pas comment ils peuvent evacuer de l'eau alors qu'il sont percé de toute part!!
    en faite je pensait que se n'etai que de l'aire qui passait dans mon drin, c'est pour ça que je palait de drin ventillé avec une prise d'aire haute et une sorti basse.
    au niveaux des espacement de 1.5 metre dont je parlait faut aller voir le shema sur alliance 4 que je trouve bien fait et que je pensait dons plus ou moins reproduire mais avec mes fameuse prise d'aire et une section de diametre 50. lien du site : http://www.alliance4.fr/uploads/fiches/documents/herisson.pdf

    Merci et a bientot
     
  8. Calypso

    Calypso Monique Cerro Membre du personnel

    Bonjour,

    mais non, ils ne sont pas percés de toutes parts. Le fond est hermétique, c'est le dessus qui est troué.

    Oui, je vois ça. En fait il y a tout à faire chez toi. Où es-tu ?

    Un drain est destiné à drainer de l'eau : pour pouvoir être ventilé il lui faut être ouvert sur l'air des deux côtés. Or, ton mur est adossé à une butte. Je ne vois pas comment tu peux le ventiler.

    Je vais aller jeter un oeil à ton lien... il y a peut-être un détail dans ton explication qui m'a échappé.... ;)
     
  9. Ludo

    Ludo Membre

    bonjour,
    Je suis a une cinquantaine de Km au sud de toulouse proche de Carbonne.
    Pour mon mon drin, je comptai faire une saigné verticale sur la hauteur de la maison (soit environ 5 metre) d'un coté, et de l'autre sortir sur le trotoire devant la maison. la diference de pression pouvant me faire circulé un maximul d'aire.
    je compte faire tout mon rdc en 2 temps. l'explication precedente est pour un petit salon qui fait moins de 17 m^2. Ensuite( je pense l'année prochaine) je m'attaque a la cuisine qui est la piece la plus humide et qui fait 25M^2. Dans cette piece la, je voulait faire remonter le drin par l'ancien conduit de cheminée( car je suis aussi entrain de refaire une cheminée).
    Quelque message plus tot on parlait de brique foraine, tout mon sol est fait avec, posé a meme la terre et les joint sont trés serré et fait au ciment comme beuacoup de chose chez moi!!! L'ancien qui ma vendu "aimait bien le bricolage "(il faut le dire avec l'accent)!!!! pour les brique forraine j'aimerai bien les remetre car c'est assez jolie et ça donne un certain cachet, mais je ni croit pas trop!!!
    a bientot!!
     
  10. Calypso

    Calypso Monique Cerro Membre du personnel

    Bonjour,

    donc, nous sommes voisins... :) Du côté de Carbonne, il y a de la briquette et des galets... et de très belles terres cuites chez barthes à Gratens...

    le vendeur "bricoleur" a donc fait ce que je citais comme une "exception étonnante" :))) A refaire ce type de sol, pourquoi pas... il faut prescrire le ciment...

    Franchement, ton système de drain ventilé est bien complexe... et pas forcément efficace ! Il vaut mieux éliminer l'eau plutôt que vouloir ventiler son environnement...
     
  11. Ludo

    Ludo Membre

    Merci pour le tuyau pour trouver des carreaux de terre cuite!!!
    Etonnant que l'on soit voisin!De quel coté te trouve tu?
    Pour mon drin j'ai du mal a saisir comment l'eau va retomber dans mon drin sachant quelle arrive par remonté capilaire et que je comptai faire un un herisson de minimum 25 cm de galet( de la garonne)c'est pourquoi je pensai faire passer essentiellement de l'aire dans ce drin et exceptinellement de l'eau; de plus dans le cac de faire evacuer de l'eau je prepare le tout a l'egout qui, pour la dixieme année doit etre fait cette année!! ; )) et dans se cas la doit mettre un syphon pour eviter d"'eventuelle odeur , car j'imagine peut etre coupler nos 2 solutions!!
    a bientot
     
  12. Calypso

    Calypso Monique Cerro Membre du personnel

    Bonjour,

    je suis en ariège...

    remontées capillaires, c'est vite dit : comme le mur est enterré elles ne sont pas toutes seules à agir !

    en fait le drain se charge de ce qui arrive par la butte et une dalle chaux de ce qui vient du sol et donc des remontées.
     
  13. jj31

    jj31 Nouveau membre

    Bonjour, je me permet de prendre part à votre discussion car j'ai moi aussi de gros problèmes d'humidité! Je vis depuis 6 mois dans une vielle maison (1838) rénovée il y a environ 10 ans et bourée d'humidité au rez de chaussée. Elle est mitoyenne de 2 côtés, 1 autre côté donne directement dans la rue donc est quadrié du beton des trotoirs, et la 4eme face donne sur une cour intérieure. Les murs sont en briquettes et galets, et il semble que les murs mitoyens soient en terre crue (briques de couleur beige qui s'éfrittent). Lors de la rénovation, une chappe en ciment a été coulée à l'intérieur et un des murs mitoyens qui était bourré d'humidité à l'époque à été doublé de placo (il y a environ 10cm d'air entre l'ancien mur et la cloison). Je ne sais pas si c'était un bonne idée? Un peu d'humidité apparait sur le mur côté rue (exposition nord) mais le pire se situe sur le mur extérieur côté cour exposé plein sud (humide sur 1 m de hauteur avec salpetre et cloques de la peinture existante). Côté extérieur il y un trottoir en beton contre le mur et la terre de la cour est très argileuse. Ce qui nous parrait bizarre puisque c'est le mur le plus à la chaleur mais le plus humide! L'humidité est également bien présente sur un mur porteur situé au centre de la maison et remonte même par les joints du carrelage.
    Que faire, nous ne savons pas vraimentquoi ? Poser des drains parrait difficile puisque nous n'avons acces qu'à un seul mur exterieur. Et casser la chappe interieure nous fait peur! Quel travail!
    Voilà si vous avez des tuyaux nous sommes preneurs!
     
  14. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    Et oui, l'humidité apparait soit par cappilarité (et là seuls les drains sont vraiment efficaces, et si possible, des drains avec prise d'air extérieure à intervalles réguliers pour y faire un courant d'air et assécher plus vite) , soit de l'humidité provenant de condensation (par exemple si des fenêtres modernes et bien étanches ont été installées, sans installation d'une ventilation ad hoc).

    Dans le cas présent, les drains semblent effectivement la solution, d'autant que l'humiditée semble correlée aux fortes pluies... et donc des drains intérieurs.

    Les propriétaires mitoyens ont-ils les mêmes pbs ??
     
  15. jj31

    jj31 Nouveau membre

    Merci pour votre reponse. La solution serait donc de casser la chappe existence et d'utiliser un systeme d'aeration directement au sein de la chappe. Je pensais que les drains consistaient à évacuer l'eau. Dans ce cas ils ne serviraient qu'à amener un courant pour sécher le sol sous la chappe. Par contre, si je casse ma chappe de beton, et que ma nouvelle chappe se retrouve donc plus porreuse je vais suremen récupérer l'humidité de mes voisins directs. Par contre, j'ai du mal à comprendre comment l'eau arrive sous ma maison. Nous sommes en pleine ville,elle est entourée de 2 autres maison et le la rue, l'eau de pluie ne peut s'infiltrer que par la cour interieure si je resonne bien? Et ne suffirait il pas de drainer l'eau qui penetre par la parcelle de terre que j'ai dans la cour? Ou bien tout betonner? Nous avons un puit à environ 100m de la maison, dans une autre parcelle et le niveau d'eau est à 11m de la surface. Est ce que l'eau peut remonter à ce point pour venir pourrir les murs de la maison? J'ai du mal à saisir d'où vient cette eau. Nous avons déjà vérifié l'arrivée d'eau ok, l'évacuation d'eau pluviale ok, les canalisations on ne peut pas savoir mais à priori à la vue de l'humidité il faudrait une grosse fuite! Je nage en plein brouillard!
    Concernant les voisins il faut que je me renseigne. Pour l'aeration, c'est sur qu'il faut faire quelque chose, il n'y a qu'une aeration en bas du fameux mur très attaqué et les fenetres n'en ont pas. Par contre une vmc est en marche dans la maison.
     
  16. Calypso

    Calypso Monique Cerro Membre du personnel

    Bonjour,

    que le mur le plus au sud paraisse le plus humide n'est pas si illogique que ça puiqu'il condense à cause de son exposition parce que sa respiration est bloquée de partout par le ciment. Et sûrement aussi côté voisins...

    En fait, il faudrait supprimer tout ce qui bloque la respiration: chape, placo, ciment en façade ou en enduit intérieur.... et remplacer par de la chaux ou de la terre. Et bien sûr la ventilation, même si avec ce type de matériaux on peut se contenter de ventilation naturelle.
     
  17. cathy_63

    cathy_63 Membre actif

    Bonjour,
    La grange que nous rénovons est contruite le long d'un petit chemin très en pente. Lorsqu'il pleut beaucoup, l'eau dévale le chemin (les grosses pierres du chemin en sont devenues apparentes !) et va finir sa course sur notre terrain (côté pignon de la grange). Le terrain est très légèrement en pente et l'évacuation se fait très rapidement : le terrain n'est jamais vraiment "boueux".
    Lorsque nous avons commencé les travaux, les murs de la grange étaient sains : pas de salpètre : ras.
    Par contre, en décaissant l'étable (mi-enterrée le long de ce fameux chemin !), nous avons découvert que les murs étaient contruits en "englobant" des rochers de granit et pierres volcaniques qui continuent sous le chemin... Nous avons décaissé dans la roche d'environ 1 mètre. Nous avons alors constaté que la terre était devenue humide à l'ndroit où nous avions détruit les roches. Nous avons supposé que l'eau s'écoulait le long de ces veines rocheuses depuis le chemin... ? Puis avons coulé une dalle flottante sur pierres+gravillons. Puis couche d'isolant du plancher chauffant puis une chappe maigre. Carrelage au sol.
    Voilà pour les sols.
    Quant aux murs... Le mur "enterré" a été doublé de placo en laissant environ 20/25 centimètres d'espace avec le mur en pierre. Pas d'isolant pour laisser uniquement de l'air entre les deux. Dans chaque pièce le long de ce mur, nous avons installé une bouche de d'aération en haut et en bas pour créer une circulation d'air sur tout la longueur du mur. En bout de murs, l'espace entre le placo et le mur intérieur est fermé par un torchis (pas de ciment)
    Voilà pour les murs !
    Au cours des travaux, il y a eu une seule fois une forte humidité qui est remonté le long d'une plaque de placo sur environ 30 centimètres.
    Cela fait maintenant près de 10 mois et nous n'avons pas noté d'autre tâche d'humidité.
    Nous comptons mettre en place un petit caniveau le long du chemin pour essayer de limiter l'arrivée d'eau de ruissellement.
    Y-a-t-il quelque chose que nous pourrions prévoir en plus sans tout détruire ???
    Merci !
     
  18. arno

    arno Arnaud Sellé

    En donnant une forme à votre terrain telle que les eaux de ruisellement puissent s'évacuer rapidement, cela peut effectivement aider .... mais quitte à remodeler le terrain, ce serait quand même plus sécurisant pour en profiter de metttre un drain pour évacuer l'humidité qui s'accumule dans la terre.

    En effet, l'eau peut s'accumuler dans le sous-sol même s'il n'y a pas de ruissellement de surface ...
     

Partager cette page