Murs à la chaux qui se fissure

Discussion dans 'Travaux / Gros oeuvre' créé par Frank21, 3 Septembre 2016.

  1. Frank21

    Frank21 Nouveau membre

    Bonjour :) J'ai une maison ancienne en brique (qui date bien d'avant 1900) et les murs à l'intérieur et à l'extérieur de la maison se fissure de partout. Les murs à la chaux ont été fait en 1985, donc il y a 31 ans... Je ne sais pas pourquoi soudainement, tout se met à craquer de partout... On nous parle de la sécheresse actuelle bof... Les pluies abondantes de ce printemps... Le bus scolaire qui passe devant la maison les matins et soirs et fait trembler la maison à cause d'une tranchée mal rebouchée sur la voie... Un séisme ou un glissement de terrain...

    La plage autour de la piscine qui se trouve un peu plus loin dans le jardin c'est également affaissée... Un lien entre la maison ???

    Avez vous une idée ?
     

    Fichiers attachés:

    • image.jpeg
      image.jpeg
      Taille de fichier:
      166.8 KB
      Affichages:
      1
    • image.jpeg
      image.jpeg
      Taille de fichier:
      96.9 KB
      Affichages:
      1
    • image.jpeg
      image.jpeg
      Taille de fichier:
      156 KB
      Affichages:
      1
    • image.jpeg
      image.jpeg
      Taille de fichier:
      187.4 KB
      Affichages:
      1
  2. Calypso

    Calypso Monique Cerro

     
  3. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,
    d'après ce que je vois, ce n'est pas la chaux qui se fissure mais vos murs et de fait, l'enduit suit le mouvement. Si vous êtes sur un terrain argileux, ce que je soupçonne, oui, les pluies abondantes plus la sécheresse, plus les vibrations.... tout joue dans le phénomène qui fait que le terrain bouge, s'affaisse et comme votre maison n'a sûrement pas de fondations profondes, elle craque.
    A part ça, je serais bien étonnée que ces enduits aient été faits à la chaux il y a 30 ans... Avec la chaux 3,5 Z de Lafarge peut-être (largement bâtardée de ciment ), qu'on trouvait partout à l'époque.
     
  4. Frank21

    Frank21 Nouveau membre

    Merci pour votre réponse Calypso. Les enduits sont bien fait à la chaux. Il faut que je retrouve la facture. Mais ca été fait en même temps que la construction de la piscine en 1985. Effectivement un ami travaillant dans l'habitat et les sols confirme que les inondations du printemps suivit d'une sécheresse a créé ces phénomènes.

    Copier/coller de son expertise sur la maison :

    "en couches géologiques, la maison est située sur de la terre très meuble avec une couche d'argile compacte puis, direct en dessous, des graviers et des filets aquifères qui forment presque un bassin sur l'ensemble des communes alentours. Les pluies du printemps ont gonflé les veines desdits filets. Ce qui a soulevé (très légèrement, mais de manière significative) la couche d'argile. Cet été, la couche d'argile a joué son rôle de blocage : c'est comme une dalle de béton. Mais la couche supérieure (un limon fertile, d'environ 60cm à 1m sur Labergement), la terre meuble, s'est asséchée et a suivi la couche d'argile qui a descendu pour reprendre sa place. Les vibrations de véhicules n'y sont pour rien, étant donné le sens des fissures de tes photos. Glissement de terrain, oui, c'est quasi-certain. Ou, plus exactement, "respiration" (perspiration) du terrain en mesure verticale (soulèvement). On ne dirait pas, mais Labergement (qui est en hauteur) est en réalité une île avec des couches géologiques bien marquées (socle calcaire profond, graviers+eau, argile, limon, socle moderne). Cf Chivres. A Labergement, l'eau est disponible dans les puits à peu de profondeur (entre 2 et 4m), du fait de la couche de graviers sous la couche d'argile.

    la maison ne s'écroulera pas : la structure en bois tiendra le choc (c'est l'équilibre de cette maison) et les briques sont là pour être entretenues quand il le faut (enduit, joints). Les briques "respirent" l'ambiance atmosphérique tant de la surface que des remontées du sol. Et comme les murs sont épais, c'est que, effectivement, si l'on considère la place de la maison, l'axe de la rue, la nature du terrain, la maison a été bien implantée en connaissance de cause. Elle est solide, pour ce que j'en ai vu, et en cohérence avec la nature du terrain (que j'ai bien ressenti : lignes d'eau, courants telluriques et, parce que je ne me fie pas à mon ressenti, ce que j'ai pu étudier dans les archives des communes du secteur).

    quand je dis "structure en bois", je ne parle pas que de la charpente qui fait son appui. Il y a des madriers et divers supports de bois dans l'ensemble de la structure, visibles (cf la salle de la cheminée) ou cachés dans les murs (doublage de maison à pans de bois avec briquetage devant/derrière)"

    Et apparemment cela n'inquiète pas grand monde ici au village, bien que cette année soit exceptionnelle.

    Bon j'ai eu ma réponse, la cause du probleme. Je partage ici, ça peut aider d'autres personnes.
     

Partager cette page