NOUVEAU : Acheter, louer... découvrez les annonces immobilières de Maison.com en cliquant ici !
Cliquez ici pour installer l'application Facebook Maison.com

Alstroemeria, l'élégance au jardin

Éclatante, élégante, peu exigeante, l'Alstroemère est une plante qui peut s'adapter à tous les jardins. Dans un massif, en isolé, en bac, dans un bouquet, son élégance naturelle lui assurent une place de choix !

L’Alstroemeria plante à plusieurs facettes
L’Alstroemeria est une plante à plusieurs facettes.
Impériale en bouquet, où son port la prédispose aux bouquets de grand style, elle est somptueuse au jardin, en massif ou en potée. L’élégance de sa fleur ne saurait passer inaperçue. Les pétales, finement dentelés sur les bords, ponctués ou striés au centre, se déclinent dans une large palette de couleurs : blanc, rose, rouge, saumon, orange et même violet.

Dans un bouquet, le port altier de la fleur, sa découpe au ciseau et sa longévité la ferait presque prendre pour une fleur artificielle !

Cette plante originaire de Chili et du Brésil est pourtant relativement rustique, car elle résiste à des températures de l’ordre de –10° (un paillis est recommandé si le froid se prolonge).
Les secrets de la floraison de l’alstroemère sont simples : un sol bien drainé, profond et riche en humus afin de favoriser le développement du système racinaire. Au printemps, rajoutez un peu d’engrais (la plante est gourmande), surtout si vous l’avez laissée former des capsules de graines.
Son exposition ? Au soleil ou à mi-ombre pour une floraison éclatante. A l’ombre, sa floraison sera moins impressionnante.

Le saviez-vous ?
Ce n'est qu'au 18ème siècle que cette plante fut ramenée en Europe par un chercheur suèdois, Clas Alstroemer. De nombreuses années ont été nécessaires pour comprendre les besoins de la plante et débuter sa production en pépinière. Elle n'a d'ailleurs commencé aux Pays-Bas qu'en 1950.

L'astuce Maison.com
N’hésitez pas à installer l’Alstroemère dans un trou un peu plus profond qu’il ne le faudrait. Car le secret de sa floraison généreuse réside là. Les racines filiformes absorbent l’eau et la nutrition, tandis que les racines tubéreuses servent à stocker les réserves. Ne dérangez surtout pas ce merveilleux système racinaire par un coup de bêche malheureux !
Article publié le 29 septembre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.