Le Ficus Ginseng, un soupçon d’Orient chez soi

Emblématique, le Ficus Ginseng, ou bonsaï, est de loin la plante du mois de juillet. Entre volupté et authenticité, le ficus Ginseng ne demande qu’à passer l’été du côté de chez vous.

Le ficus ginseng se marie parfaitement avec des pots plus « tape-à-l’œil », voire bling bling ! Couleur argentée, cuivre, matériaux bruts, et votre bonsaï sera mis en valeur.

Lumière sur le Ficus Ginseng

Si ce nom semble très oriental, ce n’est évidemment pas par hasard. Originaire du Japon, le ficus ginseng est une plante orientale cultivée depuis le XIVe siècle. Et l’on reconnait un ficus ginseng par ses feuilles luisantes, coriaces, ovales, sa racine ramifiée, et ses formes sinueuses. Riche de plus de 2000 variétés, le ficus est une réelle œuvre d’art pouvant atteindre les 2 mètres de hauteur.

Le ficus ginseng est une plante connue pour avoir des racines dotées de vertus médicinales importantes. Le ginseng a en effet des vertus médicinales reconnues comme booster de tonus !
Afficher la galerie
Le ficus ginseng est une plante connue pour avoir des racines dotées de vertus médicinales importantes. Le ginseng a en effet des vertus médicinales reconnues comme booster de tonus !
©maplantemonbonheur.fr

De l’Orient à l’Occident

De nos jours, et ce depuis 15 années, ce bonsaï se cultive principalement en Chine et en Malaisie. Mais sa culture reste assez surprenante, car seules les racines du ficus ginseng y sont cultivées ! Elles sont ensuite importées en Occident par le biais d’horticulteurs néerlandais, qui les font alors pousser sous serres.

Le ficus ginseng est une plante de la variété « Eco luxe ». Entre authenticité et raffinement, le ficus est une plante surprenante que l’on peut admirer sous tous les angles.
Afficher la galerie
Le ficus ginseng est une plante de la variété « Eco luxe ». Entre authenticité et raffinement, le ficus est une plante surprenante que l’on peut admirer sous tous les angles.
©maplantemonbonheur.fr

Les règles d’or du ficus ginseng, les règles d’or

Entretenir un bonsaï ne semble pas représenter une tâche ardue au premier abord, cependant, il faut garder à l’esprit que toute plante mérite un bon soigneur pour être au mieux de sa forme. Le ficus ginseng est une plante qui bénéficie d’une grande espérance de vie, à condition qu’elle soit bien prise en main. Un arrosage modéré et de l’engrais régulièrement sont nécessaires, pour commencer. Au rythme des saisons, l’entretien n’est pas le même ! L’été, le ficus ginseng peut aller faire un tour dans le jardin, mais à l’ombre. L’hiver, ce bonsaï se réjouit à l’air frais, aux alentours de 12°C. Qui dit plante, dit croissance. Si vous souhaitez conserver un ficus ginseng de petite taille, il faudra le tailler de temps en temps.

Idée décoration pour le ficus ginseng. S’ils sont petits, vous pouvez opter pour la succession de petits pots de bonsaï présentés de façon originale.
Afficher la galerie
Idée décoration pour le ficus ginseng. S’ils sont petits, vous pouvez opter pour la succession de petits pots de bonsaï présentés de façon originale.
©maplantemonbonheur.fr

A savoir :

Le ficus ginseng est une plante sensible aux changements, c’est pourquoi il n’est pas rare qu’elle perde des feuilles, si vous la changez de place.

Par temps sec, ou en cas de chauffage central en route, pensez à vaporiser votre ficus ginseng pour ne pas qu’il se dessèche.

www.maplantemonbonheur.fr

Les feuilles du ficus ginseng sont luisantes, petites, coriaces et ses racines sont parfaitement imparfaites. De quoi apaiser votre intérieur.
Afficher la galerie
Les feuilles du ficus ginseng sont luisantes, petites, coriaces et ses racines sont parfaitement imparfaites. De quoi apaiser votre intérieur.
©maplantemonbonheur.fr

Le ficus ginseng porte plusieurs noms tels que ficus microcarpa ginseng ou ficus microcarpa. Il faut aussi noter que ficus signifie « figue ».
Afficher la galerie
Le ficus ginseng porte plusieurs noms tels que ficus microcarpa ginseng ou ficus microcarpa. Il faut aussi noter que ficus signifie « figue ».
©maplantemonbonheur.fr

Article publié le 18 octobre 2015

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire