Le Pépéromia colore votre intérieur

Originaire d’Amérique latine, cette plante tropicale colorée décorera à merveille votre maison dès juin. Utile pour une crémaillère, le Pépéromia est considéré comme un porte-bonheur au Brésil.

La NASA Clean Air Study signale le Pépéromia comme un purificateur d’air ; maintenant vous le saurez et pourrez décorer votre intérieur avec des plantes jolies et utiles ! Cette plante tropicale en toute simplicité s’épanouira dans votre décoration intérieure.

Coloré et nuancé, le Pépéromia est une plante tropicale qui s’épanouit en intérieur et s’avère très appréciée pour ses qualités décoratives ; en effet, l’aspect veiné de son feuillage, qui peut être petit et luxuriant ou long et pointu, fait le charme du Pépéromia. Cette plante originaire d’Amérique du sud pousse à l’état sauvage le long des troncs de grands arbres ; ainsi le Pépéromia est adepte des bains de soleil, mais il faut toutefois prendre garde à ne pas l’exposer directement au soleil ce qui risquerait de brûler ses feuilles.

Jolie plante au feuillage simple et panaché, le Pépéromia est composé d’une multitude de nuances de vert, jaune, rouge et argent qui lui donnent un aspect authentique. Les formes et contours de cette plante d’intérieur sont discrets, maîtrisés et ordonnés.

La plante tropicale est apparentée au poivre, d’ailleurs son nom Pépéromia est un dérivé du grec qui signifie « aime le poivre » (peperi, homoios). Toutefois, cela n’empêche pas cette plante d’être considérée comme un porte-bonheur au Brésil grâce auquel « tout ira bien ».
Afficher la galerie
La plante tropicale est apparentée au poivre, d’ailleurs son nom Pépéromia est un dérivé du grec qui signifie « aime le poivre » (peperi, homoios). Toutefois, cela n’empêche pas cette plante d’être considérée comme un porte-bonheur au Brésil grâce auquel « tout ira bien ».
©maplantemonbonheur.fr

Petit, mais décorativement costaud, le Pépéromia peut aussi être compact, robuste et bien ramifié. Cette plante dégage une grande simplicité, tout en étant colorée et porte-bonheur ; rien que ça ! En effet, ce purificateur d’air (d’après la NASA Clean Air Study) est très bien considéré au Brésil ; il serait un cadeau rassurant affirmant « tout ira bien » à qui le reçoit, contrairement à ses surnoms français peu flatteurs : poivre nain, larmes de crocodile ou encore queue de rat… Pourtant, cette plante est facile d’entretien, puisqu’elle ne nécessite qu’un arrosage par semaine. Il faut toutefois veiller à bien à préserver des rayons directs du soleil, un voilage à vos fenêtres est donc indispensable pour protéger ses feuilles en cas d’exposition à la lumière naturelle directe.

Cette plante méconnue est pourtant facile d’entretien ; en effet, un arrosage par semaine lui suffit. En outre, la NASA Clean Air Study affirme que le Pépéromia est un excellent purificateur d’air ! De quoi songer à s’en offrir un.
Afficher la galerie
Cette plante méconnue est pourtant facile d’entretien ; en effet, un arrosage par semaine lui suffit. En outre, la NASA Clean Air Study affirme que le Pépéromia est un excellent purificateur d’air ! De quoi songer à s’en offrir un.
©maplantemonbonheur.fr

La plante tropicale s’associe à merveille avec des matériaux de type artisanal tel que la céramique, le coton, le lin, la terre cuite, le tissage et le verre. Sa petite taille convient bien aux terrariums et aux coupes basses : c’est d’ailleurs en l’observant du dessus qu’on l’apprécie sous son meilleur jour !

Originaire d’Amérique du sud et d’Amazonie, cette plante tropicale appartient à une grande famille apparentée au poivre, qui comprend plus de 500 variétés au feuillage décoratif. A l’origine, son nom est un dérivé du grec « peperi » qui signifie « poivre » et « homoios » qui signifie « aimer ».

Originaire d’Amérique du Sud, le Pépéromia pousse sur le tronc de grands arbres. Ainsi, si les Pépéromias apprécient les pièces lumineuses, il ne faut pas les placer en contact direct avec le soleil ; cela risquerait de brûler ses feuilles.
Afficher la galerie
Originaire d’Amérique du Sud, le Pépéromia pousse sur le tronc de grands arbres. Ainsi, si les Pépéromias apprécient les pièces lumineuses, il ne faut pas les placer en contact direct avec le soleil ; cela risquerait de brûler ses feuilles.
©maplantemonbonheur.fr

Quelques conseils pour un Pépéromia en pleine santé

Le Pépéromia apprécie une pièce lumineuse, mais redoute les rayons du soleil. Il faudra faire attention à ne pas placer la plante dans un espace trop sombre. Pour conserver une plante qui durera au fil des ans, rempotez votre Pépéromia à la fin de l’hiver. Finalement, le Pépéromia ayant des feuilles charnues, la plante n’aura pas donc pas besoin de beaucoup d’eau ; un arrosage par semaine est amplement suffisant. Attention à ne pas trop l’arroser, le Pépéromia n’aime pas les bains de pieds ! Pour que la plante reste belle plus longtemps, vous pouvez lui donner de l’engrais pour plantes une fois par mois.

www.maplantemonbonheur.fr

Si les pépéromias restent des petites plantes, cela est dû à leur croissance lente ;  il est donc préférable de les admirer du dessus pour un meilleur rendu. Cette plante ne supporte pas les températures inférieures à 13 degrés mais un environnement relativement humide est néanmoins nécessaire pour l’épanouissement de cette-dernière.
Afficher la galerie
Si les pépéromias restent des petites plantes, cela est dû à leur croissance lente ; il est donc préférable de les admirer du dessus pour un meilleur rendu. Cette plante ne supporte pas les températures inférieures à 13 degrés mais un environnement relativement humide est néanmoins nécessaire pour l’épanouissement de cette-dernière.
©maplantemonbonheur.fr

Article publié le 4 avril 2016

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire