La broderie ou dentelle Oya simple et facile

Issu du patrimoine culturel vivant de la Turquie, l'Igne Oya et le Tig Oya sont des techniques d'art du fil réputées pratiquées respectivement à l'aiguille et au crochet, elles sont ici adaptées par des créatrices japonaises passionnées de cette technique fine et précieuse réalisée habituellement par les femmes d’Anatolie et de Turquie.

Barrette Alkanna réalisée en Igne Oya réalisée en fil polyester rose foncé et écru.
Voir plus : broderie, dentelle, Turquie

La broderie ou dentelle « Oya » art traditionnel d’Anatolie, remonte au IIème millénaire avant JC et a fait son apparition en Europe dès le XVIème siècle, connue en Occident sous le nom de « broderie turque » c’est en fait une dentelle réalisée au crochet, à l’aiguille ou au fuseau qui orne le plus souvent les foulards .

La broderie ou dentelle « Oya » est transmise de mère en fille et se pratique en famille . Au moment de son mariage, la jeune fille apporte dans sa belle-famille un trousseau composé de ces ornements, qui servira à décorer des objets du quotidiens, comme des mouchoirs ou des bourses ajoutant ainsi son savoir-faire au « répertoire » familial de son époux, chaque région ou village produisant son propre style d’oya.

Beauté d'une bordure à l'oya d'un torchon ancien en lin.
Afficher la galerie
Beauté d'une bordure à l'oya d'un torchon ancien en lin.
©DR

Les dentelles « Oya » possèdent leur langage : couleurs et motifs expriment les sentiments de la femme qui les a réalisée. Une écharpe ornée de petites fleurs bleues éloignera le « mauvais œil », un motif jaune traduira la lassitude et la fatigue, elles peuvent être agrémentées de perles et réalisées en fil de soie, coton ou lin.
3 chapitres ponctuent le livre « Oya simple & facile », l’igne Oya, le Tig Oya et le cahier technique. Les créations du livre sont crées,  réalisées et adaptées par des japonaises très friandes de cette technique fine et délicate.

Ecouter de la musique ou être connectée partout avec ces câbles décoratifs judicieusement crochetés.
Afficher la galerie
Ecouter de la musique ou être connectée partout avec ces câbles décoratifs judicieusement crochetés.
©DR

Chapitre 1 : « L’igne Oya" réalisé à l’aiguille « igne » en turc, présente dans les premières pages, des fleurs multiples et souvent absentes du répertoire botanique turc, des fleurs présentées en bijoux, magnifiées par ce savoir faire et la dextérité des créatrices.
Le muguet, fleur printanière aux clochettes bleues, graciles est élu fleur du bonheur. La fleur de cornouiller ou la fleur d’amandier, l’oeillet, le chardon ou la fleur du citronnier sont ainsi évoquées sur différents supports et réalisations.

L'idée vous séduit ? laissez parler votre créativité et posez un galon fleuri le long d'une pochette en jean rayé.
Afficher la galerie
L'idée vous séduit ? laissez parler votre créativité et posez un galon fleuri le long d'une pochette en jean rayé.
©DR

Chapitre 2 : « Le Tig Oya » réalisé au crochet « tig » en turc, choisir un crochet en métal, très fin permettant de crocheter du fil fin et donner un rendu léger. Le fil peut être doublé de fil de fer fin pour rigidifier l’ouvrage. Cette technique au crochet est souvent celle apprise en premier aux jeunes filles, pour réaliser des bijoux, accessoires et bordures. Dans cette deuxième partie, colliers, mouchoirs et sacs sont brodés et perlés délicatement avec ces galons.

Oya simple et facile est paru aux Editions de Saxe - 17,50 €
Afficher la galerie
Oya simple et facile est paru aux Editions de Saxe - 17,50 €
©DR

Oya simple et facile - bases du Oya au crochet et à l’aiguille - Turkey Cultural Center, est paru aux éditions de saxe - 17,50 €
http://www.edisaxe.com/oya-simple-facile

Article publié le 28 juillet 2016

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire