NOUVEAU : Acheter, louer... découvrez les annonces immobilières de Maison.com en cliquant ici !

Housse de dossier de chaise en laine

Le dossier d’une chaise un peu raide devient un tantinet plus confortable avec la création réalisée avec des fils Bergère de France d’Edith Garrault. Le moelleux de la laine doublée de molleton est incomparable.

Reposez votre dos contre une housse molletonnée

Fournitures pour 1 chaise :

  • laine Bergère de France, qualité Sport, coloris Savane et Gouda, ou Bitume et Azalée
  • aiguilles n° 5
  • un morceau de molleton

Point utilisé : jersey

 

Réalisation :

Mesurez la hauteur du dossier que vous voulez couvrir, et sa largeur.

Faites un échantillon de jersey avec les aiguilles n° 5 pour voir de combien de points il vous faut pour obtenir 10 cm de large.

Montez ensuite avec le fil foncé le nombre de points nécessaires pour faire deux fois la hauteur du dossier : le tricot se fait horizontalement et non verticalement.

Tricotez en foncé l’équivalent des 2/3 de la largeur de la chaise, puis le 1/3 restant avec le fil de couleur vive.

Rabattez les points quand la largeur du dossier de chaise est atteinte.

Coupez le morceau de molleton à la taille du tricot.

Pliez-le en deux sur le dossier de la chaise pour former une housse et faites une couture à chaque bout.

Pliez également en deux le tricot, endroit contre endroit et cousez les deux extrémités (extrémité côté montage de points d’une part et extrémité côté rabattage des points d’autre part).

Emboîtez la housse sur la housse en molleton.

Rentrez légèrement le tricot sous le molleton, épinglez et cousez la maille sur le molleton à points glissés.

Pour une chaise avec dossier à jour, on peut prévoir 2 cm de plus de chaque côté du tricot pour poser un velcro à la base du dossier.

 

www.bergeredefrance.fr

Article publié le 30 mai 2011

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.