Galerie photos architecte d'intérieur

  • Les bibliothèques abritant les flacons, tels des galets de bois, se reflètent à l’infini dans le métal poli.
  • La décoration du salon fait écho à celle de la chambre avec des teintes proches qui se répondent en touches.
  • La verrière figure un tableau regroupant toutes les couleurs déclinées dans tout l’espace. Les 2 poteaux porteurs qui servaient à soutenir une grosse poutre centrale ont été conservés, car ils ne pouvaient être supprimés qu’à grand frais. La verrière colorée s’insère entre les deux. De part et d’autre, les 2 bandes noires permettent, à gauche, de cacher la cloison de la cuisine et à droite, de composer la symétrie.
  • La communication entre la pièce à vivre et la chambre s’effectue par un espace libre. Un bureau a été aménagé dans un renfoncement de la chambre.
  • Sur la cloison existante, glisse un panneau coulissant sur rail qui permet de cloisonner les deux pièces et double la cloison, lorsqu’il est ouvert. La bibliothèque intègre un plan de travail en MDF peint.
  • Dans le salon, le conduit et le boisseau de la cheminée rénovée et son nouveau manteau  s’accorde avec un miroir et trumeau parfaitement en harmonie. Par effet de contraste, le mobilier design contemporain et les éléments anciens se mettent en valeur mutuellement.
  • La cuisine a été réalisée sur mesure par un menuisier d'après les dessins de Flora Auvray.
  • L’architecte d’intérieur Jean-Philippe Nuel.
  • Le lit est installé sur une mezzanine en acier à la structure fine de 6 cm d’épaisseur, d’aspect visuel léger, réalisée avec des tubes métalliques rectangulaires de 6 x 3 cm. Le sommier à lattes de 4 cm d’épaisseur, posé sur une planche de bois, accueille un vrai couchage pour deux personnes avec un matelas de 140 cm de largeur. Face à l’échelle, au bout du lit, un dégagement de 60 cm de profondeur permet un accès facilité sur toute la largeur du lit.
  • Les bibliothèques s’inscrivent dans l’architecture nouvelle du lieu et participent à son cloisonnement partiel. Au sol, les deux interventions lisibles (première et seconde renovation) semblent se chevaucher et mettent en valeur l’histoire particulière de l’espace.
  • L’espace est caractérisé par une grande pièce à vivre comme un loft. Après décloisonnement, on a placé un poteau métallique de soutènement.
  • L’étage du duplex se veut plus cosy, avec son canapé en cuir marron, ses petites touches de bordeaux. La décoration est minimaliste, laissant les matériaux parler d’eux-mêmes.
Afficher la galerie architecte d'intérieur

Tous les articles architecte d'intérieur