Galerie photos babyfoot

  • Le baby foot XXL est l’élément phare de la décoration des lieux communs. Rose pâle, il appelle au partage, et à la détente.
  • Sur une structure de babyfoot Bonzini, le Barbie-Foot voit la rencontre au sommet entre la féminité et la virilité, afin de remettre en question les mentalités et codes de notre société.
  • En noir ou blanc, le babyfoot « Match » de René Pierre joue sur l’élégance de son unique couleur pour les intérieurs les plus modernes. Le tapis est en linoleum afin d’offrir une nouvelle expérience de jeu entre puissance et précision du tir.
  • Conçu par Fabien Verschaere et Domeau & Pérès, le babyfoot « Rock me Baby » reprend le modèle de base Bonzoni gainé de cuir, avec un dessin unique personnalisé après avoir répondu à un questionnaire « à la manière de Proust ».
  • Dans un format XXL, le babyfoot géant de Bonzini propose de réunir jusqu’à onze joueurs de chaque coté, ce qui correspond à deux équipes de football. Fabriqué depuis la coupe du monde de 1998, le meuble se divise en deux parties de 3,80 mètres.
  • Le babyfoot, meuble modulable ? Bonzini n’hésite pas à décliner la table de jeu en mobilier, en aménageant une commode à 12 tiroirs. Afin d’assurer une parfaite solidité à l’ensemble, l’assemblage de menuiserie en hêtres est doublé par des éléments mécaniques.
  • Pour un plaisir de jeu rapide, le babyfoot Intervallo de Teckell est idéal pour n’importe quel intérieur, grâce à ses dimensions réduites. Un plateau transparent permet de jouer sur la modularité du mobilier, devenant à loisir une table basse.
  • Entre création artistique et technologie, le babyfoot Contropiede de Teckell s’amuse de la transparence, pour de nouvelles sensations de jeu. Fabriqué en Italie, ce modèle se décline en noir, en blanc et en bois.
  • Conçu spécialement pour une utilisation à l’extérieur, le babyfoot « Tahiti » de René Pierre résiste aux intempéries, que ce soit l’eau, les U.V. ou les insectes. En Medex et PVC, il est imputrescible, alors que les joueurs sont en métal.
  • Le créateur Philipe Coudray capitonne intégralement un babyfoot de la maison Bonzini, avec un tissu d’inspiration street art. Loin du modèle classique des bars, cette œuvre permet de créer un lien entre sport, design et luxe.
Afficher la galerie babyfoot

Tous les articles babyfoot

  • Un hôtel Mama Shelter ouvre ses portes à Marseille

    Un hôtel Mama Shelter ouvre ses portes à Marseille

    | Hôtels | Nda Magazine

    Dotant la ville de Marseille d’un établissement supplémentaire pour l’année de la Capitale Européenne de la Culture, le Mama Shelter, hôtel et restaurant, a ouvert ses portes en plein centre-ville.

  • Mama Shelter un hôtel fou, fou, fou à Bordeaux

    Mama Shelter un hôtel fou, fou, fou à Bordeaux

    | Reportages | Agnès Zamboni

    C’est le 5ème hôtel Mama Shelter de la chaine atypique, excentrique et éponyme fondée par la famille Trigano. Comme les 4 autres, il est unique et iconoclaste, miroir de son créateur, Philippe Starck.

  • Tout savoir sur le babyfoot

    Tout savoir sur le babyfoot

    | Mobilier | Clément Martin

    Qui n’a pas approché un babyfoot pour s’essayer à une partie endiablée ? Si la table de jeu a remporté la conquête des bars, certains aficionados ont la chance de pouvoir jouer à domicile