Photo : 33 / 72
Au troisième étage, les chambres rendent hommage aux ateliers d’ébénistes traditionnels et aux métiers du meuble qui ont fait la spécialité et la notoriété du Faubourg Saint-Antoine. Le décor, plus conventionnel, décline les fleurs unies et ton sur ton sur les rideaux, le canapé, le paravent et les murs, associées à un mobilier romantique. Au sol, une moquette beige à poils longs et, au mur, un panorama évoquant les créations de Zuber.

Au troisième étage, les chambres rendent hommage aux ateliers d’ébénistes traditionnels et aux métiers du meuble qui ont fait la spécialité et la notoriété du Faubourg Saint-Antoine. Le décor, plus conventionnel, décline les fleurs unies et ton sur ton sur les rideaux, le canapé, le paravent et les murs, associées à un mobilier romantique. Au sol, une moquette beige à poils longs et, au mur, un panorama évoquant les créations de Zuber.

©Christophe Bielsa

Articles utilisant cette photo