Galerie photos écologie

  • Forme et matériaux simples, perdue au milieu des champs, cette maison contemporaine puise son inspiration dans les codes des bâtiments agricoles de Dordogne.
  • Le bâtiment de plain-pied mesure 25 mètres de long sur 6 mètres de large.
  • Saine, écologique et 100 % hypoallergénique, cette moquette tuftée en polyamide offre un bouclé fin et lisse. Elle a reçu notamment le label GUT qui la garantit exempte de toutes substances nocives. Son enduction plombante est composée de 60 % de matériaux recyclés et son dossier textiles de 100 % de matériaux recyclées. Collection Projection 2015, Modèle Arena, 20 coloris (ici Landscape), de Vorwerk.
  • Fabriqué selon le procédé par voie humide, ce panneau d’ITE en fibres de bois à crépir se fixe sur les façades maçonnées ou à ossature bois. Certifié ACERMI et premier panneau support d’enduit en fibres de bois à obtenir l’avis technique français, il constitue un système d’isolation moderne, écologique et performant, contribuant également à la création d’un intérieur sain. Diffutherm de Pavatex.
  • Brique monomur en terre cuite à alvéoles remplies de laine de roche haute densité et à faces rectifiées issue d’argiles provoquant une porosité naturelle lors de la cuisson. Ses performances thermiques et sa forte inertie s’avèrent idéales pour la réalisation de maisons passives et bioclimatiques. L’isolation est intégrée dans la structure et respecte les dernières normes thermiques dans l’habitat, les exigences écologiques de très haut niveau et l’utilisation de matériaux certifiés. Monomur MZ8, Bellenberg
  • Ces blocs destinés à l’isolation en remplissage des murs, planchers et combles sont constitués de paille de céréale compressée et formatée à la demande du client. Certifiée et agréée, cette technique d’isolation et de remplissage des murs à ossature bois s’avère particulièrement adaptée dans le cadre de constructions performantes, voire passives, et participe activement à la diminution du réchauffement climatique. Gamme Isopaille d’Ecovilla.
  • Idéal pour les projets d’éco-construction, ce bloc est constitué de béton pierre ponce (20 x 25 x 50 cm) rempli de 120 mm d’isolant. Affichant un R de 2,5 m² K/W, il permet d’atteindre une résistance thermique du mur de 7 m² K/W, répondant aux exigences fixées par la RT 2012. Certifié NF, il présente un poids de seulement 12 kg, une résistance de 80 tonnes/ml et un joint mince lui conférant rapidité et facilité de mise en œuvre (1,5 kg de mortier-colle pour 1 m² de maçonnerie). Gamme Climat de Alkern.
  • Ce toit recouvert de panneaux thermiques en ardoise naturelle utilise les propriétés intrinsèques de ce matériau pour capter et redistribuer la chaleur, via un circuit relié à la production d’Eau Chaude Sanitaire (ECS). Les panneaux thermiques en ardoise peuvent produire jusqu’aux deux tiers des besoins en eau chaude sanitaire annuels. Thermoslate©  de Cupa.
  • En décoration, l’utilisation de la pierre naturelle et du bois offre une combinaison harmonieuse de matériaux chaleureux et écologiques. Au sol, un dallage en Pierre de Bourgogne, finition adoucie.
  • Afin de garantir une bonne étanchéité et une isolation thermique optimale, les fenêtres avec systèmes de vitrage Trybatherm permettent de réduire jusqu’à 30% la facture de chauffage et d’éviter l’effet de serre en été. Le système exclusif BTC36 offre davantage de luminosité et d’isolation. La Barrière Thermique Continue assure une isolation exceptionnelle, car elle compose un bouclier thermique (dormant et ouvrant de la fenêtre) qui supprime les ponts thermiques. Chez Tryba.
  • En ouate de cellulose (papiers recyclés) et fibres naturelles de chanvre, panneau semi-rigide bio-sourcé et  isolant thermo-acoustique. Gamme Biofib’Ouate de Biofib’ Isolation.
  • Issu de la filière de l’isolation bio-sourcée, panneaux d’éco-isolant en fibres de bois issu du recyclage et performant pour la rénovation et la construction HQE en conformité avec la RT 2012, gamme Isonat de Buitex.
Afficher la galerie écologie

Tous les articles écologie