Galerie photos musée

  • Situé sur le flanc nord du jardin de Foirail, le musée Soulages à Rodez est édifié en hommage à l’œuvre abstraite du peintre, et l’architecture en est le reflet et la force.
  • Le bâtiment du Centre FRAC répond à trois exigences : mettre à la disposition du public la troisième collection d'architecture expérimentale la plus importante au monde,  créer un signal d'entrée contemporain fort au musée et montrer un «sens» du travail expérimental à découvrir dans le site.
  • Bien connu des parisiens, le bâtiment vert des Docks en Seine suit les méandres du fleuve et offre un balcon sur l’une des plus villes du monde.
  • Les tours de refroidissement, installées sur les toits, servent à la climatisation. Des tuyaux d'air y sont reliés qui parcourent tous les plafonds à chaque étage pour chauffer et climatiser les espaces, selon les saisons.
  • L’architecture du Centre Beaubourg présente des poteaux situés à l’extérieur. Chaque baie vitrée a une hauteur de 7 mètres.
  • A Beaubourg, tous les espaces de circulation sont rejetés à l’extérieur pour laisser les plateaux intérieurs parfaitement libres. Les couloirs, escaliers mécaniques d’accès aux différents niveaux placés sur la façade et la coursive offrent une vue inédite sur le quartier des Halles et les toits de Paris.
  • A l'extérieur est suspendue la " chenille ", un grand escalier mécanique qui dessert les étages et parcourt toute la façade en diagonale.
  • Le bâtiment offre une conception résolument différente des conceptions dominantes en matière d’architecture muséale.
  • Sur la terrasse du Centre Georges Pompidou, œuvres de Max Ernst, Capricorne, 1948/1964, de Henri Laurens, L’Adieu, 1941/1967, Le Matin, 1944 et Nu à la draperie, 1928.
  • Visuel de l'exposition réalisé par AirBich pour  Aventuriers des mers.
  • L’intérieur du bâtiment existant a été rénové dans le respect de l’ancien.
  • Appelé autrefois « Palais des Beaux-Arts, puis « Musée de l’Art Wallon, le CIAC (ancien MAMAC) a été construit en 1903 par les architectes Charles-Etienne Soubre et Jean-Laurent Hasse pour l’Exposition Universelle de 1905. Depuis 2015, il a été rebaptisé La Boverie du nom du parc qui l’entoure.
Afficher la galerie musée

Tous les articles musée