Photo : 3 / 18
L’affinement vers le haut du volcan amplifie l’élan dynamique de cette architecture inédite. Niemeyer a rabaissé la place pour créer une construction qui tienne compte du climat (les vents de la mer) et de l’environnement (l’harmonie des bâtiments alentour). La place multiplie les dimensions architecturales : les passants ne voient pas les éléments d’un seul point de vue, ils peuvent aussi regarder la place d’en haut. Est dissimulé ce qui peut l’être, et la surface du sol est aussi aérée que possible.

L’affinement vers le haut du volcan amplifie l’élan dynamique de cette architecture inédite. Niemeyer a rabaissé la place pour créer une construction qui tienne compte du climat (les vents de la mer) et de l’environnement (l’harmonie des bâtiments alentour). La place multiplie les dimensions architecturales : les passants ne voient pas les éléments d’un seul point de vue, ils peuvent aussi regarder la place d’en haut. Est dissimulé ce qui peut l’être, et la surface du sol est aussi aérée que possible.

©Ville du Havre, Philippe Breard

Articles utilisant cette photo

  • Au Havre, un volcan se réveille

    Au Havre, un volcan se réveille

    | Architecture d'intérieur | Agnès Zamboni

    Le Havre rénove le Volcan. Cet emblématique bâtiment, dessiné par l’architecte brésilien Oscar Niemeyer, rouvre ses portes après une dizaine d’années de travaux. Visite d’une médiathèque pas comme les