Galerie photos paravent

  • En feutre de laine occultant et hydrofuge, un isolant thermique et phonique et naturellement, panneaux japonais à décor perforé, voie lactée, bulles de savon, lumières de la ville….disponibles en 41 coloris. Création Lily Latifi.
  • Parenthèse poétique en forme de feuille,  Nascondino est une collection d'alcôves offrant un moment d'intimité. Rappelant l’enfance et les jeux de cache-cache, ce paravent à deux volets crée un nouvel espace dans lequel on se laisse aller à la rêverie. Seuls nos pieds peuvent trahir notre présence ! En chêne massif et feutre de laine. Création Pierre-Emmanuel Vandeputte avec la collaboration d’Ideal Felt.
  • « Paravent à 4 feuilles », création en 1927.
  • Six paravents, conçus sur-mesure par l’agence Jouin Manku, tous uniques, viennent structurer l’espace et offrir autant d’assises tout en conférant une touche feutrée au lieu.
  • À la fois dressing et paravent, L’Enroulé de Gabrielle Valentin utilise sa structure articulée pour se rouler et se dérouler à volonté.
  • Un astucieux paravent habillé de feutre, dont les panneaux sont reliés par une fermeture éclair. A partir de 340 €. Cloison BuzziScreen. Buzzispace. Galerie 116. 24, avenue Pierre Mendes France. 75013 Paris.
  • Paravent "Perished Screen", 2006, Studio Job.
  • Conçu entre 1922 et 1925, ce paravent est le premier objet d’Eileen Gray à être autorisé à la réédition.  Ce paravent est l’objet le plus emblématique de ses collections. A partir de 46 000 €, réédition par Classicon.
  • Imaginé par Flavio Lucchini pour Slide, le paravent « Myflower » chez Made in Design s’amuse à styliser un motif fantaisiste, en rupture avec les traditionnels panneaux. Une fonction lampe lui permet de s’illuminer pour une mise en valeur de l’intérieur.
  • Conçu par Marie Leblon, le paravent « B.A-BA » prend la forme d’une courbe fluide dans un tissu indémaillable. Sa légèreté permet de modifier l’espace en un rien de temps, avec un poids total de 5 kilos.
  • Sur une structure en métal ou en bois, le paravent « Orange » de Sandra Clodion se constitue de trois panneaux en papier tissé japonais. Son inspiration orientale discrète joue sur ses lignes rigides au dessin rythmé.
  • Inspiré par le végétal et le marin, la cloison mobile « Swell » de Fairsens présente de légères ondulations, comme si un léger vent donnait à voir des vagues sur cette structure en peuplier, créant un jeu d’ombres et de lumières.
Afficher la galerie paravent

Tous les articles paravent