Galerie photos pièce à vivre

  • Le mobilier de couleur blanche s’accorde s’intègre parfaitement dans l’espace aux murs immaculés.
  • Les murs en béton épais moulé dans un coffrage en planches brutes conservent l’empreinte du veinage du bois. Fauteuil vintage Tree Pezzi, Franco Albini et banquette de Thonet.
  • L’habitat groupé favorise les grandes pièces à vivre conviviales que l’on peut partager au moment des repas. L’architecture de la maison doit concilier espaces ouverts et espaces plus intimes pour se retrouver en famille ou seul selon les désirs de chacun. Et pourquoi pas une salle commune avec une bibliothèque, une cheminée et de grands canapés confortables et colorés. On partage volontiers une chambre d’amis qui n’est occupée que ponctuellement.
  • Travaillé comme un élément de décors à part entière, le meuble distille sa chaleur au travers de son revêtement en noyer.
  • Dans le séjour, l’espace est largement ouvert sur l’extérieur grâce à de larges baies vitrées et le traitement des horizontales : le béton est continu entre les deux espaces.
  • L’espace à vivre se poursuit par une mezzanine, et l’escalier étroit laisse place au volume à grand ouvert. Les grandes fenêtres apportent de la lumière naturelle.
  • Un loft moderne et ouvert. La chambre est séparée, la cuisine est aménagée à l’américaine avec un comptoir pour y prendre ses repas. Le traitement des murs en béton brut patiné, sur toute la hauteur sous plafond, reprend les finitions du loft classique.
  • Pour ce projet, la place a été donnée à la cuisine, dans un parti pris radical, clair et lumineux. Le blanc a dicté le programme d’un aménagement haut de gamme et design. Chaises Charles et Ray Eames, fauteuil et repose pied Barcelona Ludwig Mies van den Rohe.
  • Le mobilier contemporain est marqué par des associations de matériaux et de couleurs actuelles comme le gris et le bleu turquoise avec des touches de bois clair et un rappel du marbre de la crédence de la cuisine, en trompe-l’œil imprimé sur le tissu d’un pouf en forme de ballon.
  • Le salon en enfilade est matérialisé par deux canapés qui se font face. L’espace au sol est libéré pour faciliter la communication. Fauteuil Lounge Chair, création Ray et Charles Eames, en 1954, éditée chez Vitra. Lampadaire, Anglepoise. Placés sous les fenêtres, des radiateurs industriels s’intègrent au décor.
  • L’espace repas de la cuisine situé à côté de la zone de préparation profite de la belle exposition de la pièce à vivre très lumineuse.
  • La grande pièce à vivre est habillée de rideaux qui domptent la lumière. L’ensemble du mobilier graphique et design fait la part belle au noir et blanc avec une touche de rouge Canapé, LC2 Le Corbusier, édité par Cassina. Fauteuil Tom Vac, Ron Arad, édité par Vitra.
Afficher la galerie pièce à vivre

Tous les articles pièce à vivre