Galerie photos rénovation

  • Une nouvelle entrée est située sous le balcon près du garage conservé.
  • La couleur rouge délimite le premier niveau d’habitation.
  • L’appartement avant travaux et mis à nu après démolition du mur de séparation et dépose de tous les équipements techniques vétustes
  • L’éclairage extérieur a été travaillé pour renforcer l’impression de continuité entre le dehors et le dedans.
  • Idéale pour l’habillage en ITE et en rénovation, l’ardoise offre une solution pérenne et efficace pour l’enveloppe du bâtiment. Elle peut cacher un isolant extérieur, tout en protégeant la maison du froid. Panneaux  Cupaclad® de Cupa Paizarras.
  • Les bibliothèques s’inscrivent dans l’architecture nouvelle du lieu et participent à son cloisonnement partiel. Au sol, les deux interventions lisibles (première et seconde renovation) semblent se chevaucher et mettent en valeur l’histoire particulière de l’espace.
  • Le sol de l’entrée en carreaux de ciment  a été conservé après nettoyage. Les teintes sombres des peintures le mettent en relief.
  • La maison terminée, entièrement protégée par la solution Uniso. Coloris blanc mat. Une solution qui conjugue aspect esthétique et isolation thermique par l’extérieur.
  • La maison avant les travaux d’ITE, un esprit sixties qui aurait plu à Jacques Tati.
  • L’espace en angle avait été précédemment retravaillé par un architecte. La cuisine, située au cœur de l’espace, est devenue le centre névralgique de l’espace. Son sol différencié en carreaux de ciment accentue cette impression. Son implantation n’a pas changée, mais sa surface de rangement a été optimisée. L’ouverture du mur offre aussi un nouvel effet de perspective.
  • La décoration de la pièce à vivre de 35 m² décline le trio bois, blanc, bleu. Canapé, Bo Concept. Chaises chinées de Pierre Guariche, modèle Tonneau ; table ronde, modèle Tulip, créé par Eero Saarinen et éditée par Knoll International. Table basse chinée sur un site internet allemand. Fauteuil vintage dessiné par Hans J. Wegner. Tapis composé d’un patchwork de morceaux de tapis ancien, Saint- Maclou. Le miroir existant posé sur la cheminée est le seul élément conservé de la décoration antérieure.
  • Grâce à l’éclairage zénithal, le salon est baigné de lumière. La cuisine est intégrée à la pièce centrale.
Afficher la galerie rénovation

Tous les articles rénovation