Galerie photos Robert Mallet-Stevens

  • Sculptures, création Robert Mallet Stevens.
  • Fauteuil transat et table basse, création Robert Mallet Stevens.
  • Bureau à l’hôtel Martel, rue Mallet-Stevens, à Paris.
  • L’hôtel Martel, appartement de Jan Martel, rue Mallet-Stevens, à Paris dans le 16ème arrondissement.
  • Les matériaux employés sont nobles (essences de bois, marbres...), de diverses origines (Italie, Belgique, Suède) et leur emploi varie en fonction des pièces : marbre vert de Suède et mobilier en placage de poirier vernis dans la salle à manger... Selon les théories de l’UAM, la villa prône le dépouillement des formes, la simplification du décor, le recours aux matériaux et à la technique industriels (verre, métal, acier). Le métal est partout présent, par exemple sur les éclairages et les cache-radiateurs.
  • Dans le vestibule, sont exposées trois des quatre appliques aux cerceaux en aluminium poli créées par Jacques le Chevallier et René Koechlin. La quatrième applique a été restituée à partir de l’étude des appliques d’origine. Cet ensemble souligne l’importance du travail de Mallet-Stevens sur la lumière et rappelle son activité de décorateur de cinéma.
  • De grands volumes : le bâtiment spacieux, doté d’un bassin de natation, offre une forme horizontale. Il est articulé en son centre par un pivot vertical demi-cylindrique, par ses baies tripartites et par le système de distribution de ses espaces. Ses proportions sont imposantes – près de 60 mètres de long, 3 800 m² de surface de planchers dont près de 1 800 m² de pièces habitables et 830 m² de terrasses – organisées selon les principes d’axialité et de symétrie des châteaux du XVIIe siècle.
  • Des ensembles mobiliers cohérents sont présentés dans différentes pièces afin d’évoquer l’esprit d’une habitation au confort moderne. Le mobilier en placage de noyer donne le ton dans le grand hall.
  • La façade sud de la villa Cavrois est marquée par un long miroir d’eau, évoquant les jardins du XVIIe siècle, qui s’inscrit dans une organisation spatiale contrôlée et dégagée.
  • La chaise Tubor, imaginée par Robert Mallet-Stevens en 1930. Longtemps commercialisée chez Ecart International - l’éditeur fondé par Andrée Putman - la chaise Tubor est aujourd’hui rééditée chez Habitat.
  • Photographie de l’impressionnante cuisine, agrémentée d’un élégant carrelage en damiers, de la villa Cavrois, située à Croix, dans le Nord de la France (1929-1932).
  • Façade sud de la villa Cavrois, construite dans le Nord de la France, à Croix, entre 1929 et 1932. Cette célèbre villa ouvrira ses portes au public en 2015.
Afficher la galerie Robert Mallet-Stevens

Tous les articles Robert Mallet-Stevens