Galerie photos Serge Mouille

  • Avec réflecteurs Casquettes, plafonnier fixe en aluminium laqué, avec abat-jour orientables montés sur rotules. Création Serge Mouille en 1958.
  • Créé pour la Compagnie des Arts Français, à l’instigation de Jacques Adnet qui voulait « un grand luminaire », lampadaire à trois bras, en aluminium laqué, avec abat-jour orientables montés sur rotules. Création Serge Mouille en 1952.
  • Créées trois jours avant l’ouverture du Salon des Arts Ménagers de février 1962 pour meubler un mur vide, Torchères dites Flammes. Création Serge Mouille.
  • Avec bras à niveaux différents pour éclairer différents objets, applique multiple à 5 bras pivotants, en aluminium laqué, avec abat-jours orientables montés sur rotules. Création Serge Mouille en 1954.
  • En tôle d’acier formé, appliques B206 noires renvoyant indirectement la lumière. Elles existent en version blanche ou noire avec intérieur toujours blanc. Création Michel Buffet en 1953.
  • Etudiée à l’origine pour un foyer de jeunes travailleurs à Fontenay, lampe Cocotte, pour bureau ou table, pouvant être accrochée au mur, en aluminium laqué, avec abat-jour orientable monté sur rotule. Création Serge Mouille en 1957.
  • Montés sur un socle carré, colonnes lumineuses rééditées en aluminium brossé utilisant des tubes fluorescents. Modèles Très Grand Signal, Petit Signal et Prototype de la collection Signals. Création Serge Mouille en 1961 et 1962.
  • Gracile et élégant comme un roseau, lampadaire droit simple En réédition, il est décliné en lampadaire à deux ou trois bras, en applique, en plafonnier… Création Serge Mouille en 1953.
  • Toutes les chambres, côté cour, disposent d’une mezzanine, et d’un espace nuit venant surplomber le salon tel un nid d’aigle. Luminaires noirs signés Serge Mouille.
  • Un lampadaire de Serge Mouille cohabite avec une suspension très actuelle
Afficher la galerie Serge Mouille

Tous les articles Serge Mouille