Galerie photos tapisserie

  • Tapisserie Sans titre, création Stephen Craig, 2015. Manufacture de Beauvais, 2,40 x 2,48 m, 7 kg de laine. 21 couleurs et 132 jours de tissage.
  • Tapisserie Champ ensoleillé balayé par le vent, création Sheila Hicks, 2014. Manufacture des Gobelins, 2,27 x 3,88 m. 43 kg de laine. 75 couleurs et 820 jours de tissage.
  • Tapisserie Sans titre, création Pierre Mabille, 2015. Manufacture des Gobelins, 2,27 x 3,88 m, 25 kg de laine, 9 couleurs et 762 jours de tissage.
  • Au sol, Tapisserie Ecume, création Frédéric Ruyant, 2015. Manufacture de la Savonnerie, 4,50 x 6 m, 292 kg de laine. 25 couleurs et 3385 jours de tissage. A droite, tapisserie En chemin vers Marseille, création Jana Sterbak, 2015. Manufacture des Gobelins, 2,50 x 3,28 m, 29 kg de laine. 38 couleurs et 1921 jours de tissage. Devant, tapisserie À l’Egyptienne, création Jacques Vieille, 2016 (diptyque). Manufacture des Gobelins, 3,15 x 2,02 m, 27 kg de laine. 32 couleurs et 1698 jours de tissage.
  • Les différents éléments de la collection Canevas (ici motif Abstract) permettent de composer des espaces détente modulables avec des configurations personnalisées.
  • La collection Silaï joue sur la géométrie des formes et compose un jeu de construction de différents éléments (pouf, coussin, tapis, table) qui compose un espace de repos.
  • La Collection Canevas évoque les tapis anciens usés et les motifs qui s’effacent avec le temps et offrent un effet de fresque.
  • Tapisserie des Gobelins « Les Travaux et les Jours » en laine et fils métalliques argent. Création d’après le peintre Jean Dewasne, 1982, Paris.
  • Tapisserie des Gobelins « Cœur Cinabre » en laine et fils métalliques argent. Création d’après le peintre Jean Dewasne, 1984, Paris.
  • Tapisserie des Gobelins «  Les Quatre Vents » en laine et fils métalliques argent. Création d’après le peintre Jean Dewasne, 1989, Paris.
  • A droite, lustre Babel Crane construit à partir de superposition de matière. Son graphisme modulaire reprend les codes visuels de grands lustres : Abat-jour en plâtre, sangles avec branches recouverts d’une peinture laquée et métallisée italienne. A gauche, Tapestry-Raw, une tapisserie du XIXème siècle avec décor de village médiéval recouvert partiellement d’une application rebrodé d’un dragon japonais et de vêtements recyclés. Création Lionel Jadot.
  • La Rivière au bord de l'eau, d'après Olivier Nottellet. Tissage Atelier Bernard Battu (Aubusson).
Afficher la galerie tapisserie

Tous les articles tapisserie