Photo : 23 / 49
Dans l’écrin noir de l’architecte Jean-Michel Wilmotte, les céramiques de Jean Lurçat offrent leurs harmonies colorées très travaillées et leurs graphismes modernes. Au fond, « Le Jardin du rêveur », création en 1947,
tapisserie d’Aubusson, atelier Brivet (2,00 x 2,95 m).

Dans l’écrin noir de l’architecte Jean-Michel Wilmotte, les céramiques de Jean Lurçat offrent leurs harmonies colorées très travaillées et leurs graphismes modernes. Au fond, « Le Jardin du rêveur », création en 1947,
tapisserie d’Aubusson, atelier Brivet (2,00 x 2,95 m).

©Wilmotte & Associés

Articles utilisant cette photo

  • Jean Lurçat toujours au zénith !

    Jean Lurçat toujours au zénith !

    | Portraits | Agnès Zamboni

    « Au seul bruit du soleil », c’est le titre de l’exposition organisée à la Galerie des Gobelins de Paris, jusqu’au 18 septembre 2016 : hommage à Jean Lurçat, un artiste brillantissime.